Aero (aero tovarna letadel)-A.10

Aero A.100

Aero (aero tovarna letadel)-A.11

Vue d'un Aero A.100 Vue d'un biplan de reconnaissance à long rayon d'action Aero A.100. Troisième régiment d'aviation tchécoslovaque, Piestany, milieu des années 1930.

Extrapolé de l'Aero A.30, appareil de reconnaissance et de bombardement, le prototype de l'A.430 fut tellement modifié qu'il s'avéra supérieur à son prédécesseur. Présenté en 1933 au ministère de la Défense tchécoslovaque qui cherchait un avion de cette catégorie, l'Aero A.430 fut rebaptisé A.100. Après son adoption par l'armée de l'air, la société Aero reçut une commande de 44 exemplaires au cours des deux années suivantes. De ligne et de structure similaires à l'A.30, l'A.100 se distinguait par un train d'atterrissage avec des jambes équipées d'amortisseurs oléopneumatiques. L'armement de cette machine comprenait deux mitrailleuses Vickers de capot, deux mitrailleuses Lewis montées sur anneau en place arrière et une charge de bombes maximale de 600 kg.

L'Aero A.100 servit dans les escadrilles 71, 72, 73 et 74 réunies dans le 6ème régiment d'aviation, de même que dans des formations de reconnaissance et de bombardement léger, les escadrilles 61, 64 et 66. L'armée de l'air slovaque utilisa certains appareils de ce type sur le front russe en 1941.

Aussi, des avions de bombardement léger Aero A.101 participèrent à la Guerre d'Espagne. Achetés par les Républicains en 1937, ils furent aussi employés par les Nationalistes qui réussirent à capturer 22 exemplaires en interceptant, grâce au croiseur Almirante Juan Cervera, le cargo SS Hordena dans le Golfe de Gascogne, fin avril 1937. Ces avions furent nommés Oca, (codification Type 17) par les Nationalistes et Praga (codification LA) par les Républicains, ils participèrent aux batailles de Brunete et La Granja, à la bataille de Belchite en août 1937, puis furent employés dans des missions de surveillance. Quelques exemplaires, encore en état à la fin du conflit, furent incorporés ultérieurement dans la Ejército del Aire (armée de l'air espagnole établie début octobre 1939).


Tableau des versions :
Modèle Caractéristiques
A.101 Version destinée au bombardement, cet appareil était doté d'un moteur Isotta-Fraschini Asso 1000, construit sous licence par Praga. D'une manière générale, ce modèle était plus grand que l'avion de série. Ainsi, il avait une envergure de 17,00 m, une longueur de 12,09 m et une surface alaire de 57,10 m2. De plus, il pouvait opérer avec une charge offensive supérieure d'environ 590 kg. Cependant, les performances de cette version se révélèrent inférieures à celle du A.100.
Ab.101 Destiné également au bombardement, le Ab.101 fut un appareil qui devait assurer, en 1936, une transition difficile entre deux plans d'armement des forces aériennes tchécoslovaques. L'observateur, placé dans l'habitacle arrière, disposait d'une trappe qui permettait l'utilisation, soit d'un appareil photographique oblique, soit d'un viseur de bombardement, suivant le type de mission. Le moteur était un Hispano-Suiza 12 Ydrs de 750 CV en ligne construit sous licence par Praga. Plus grand et sous-motorisé, le Ab.101 se révéla moins performant que son prédécesseur, le A.101. Ainsi, les 64 exemplaires livrés à l'armée de l'air tchécoslovaque furent rapidement déclassés.


AERO A.100          
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 650 CV                       Avia Vr-36                                        
Envergure/Span 14,70 m    Longueur/Length 10,60 m    Hauteur/Height 3,50 m     Poids total/Weight 3.220 kg       
Vitesse/Speed 270 km/h             Plafond/Ceiling 6.500 m    Autonomie/Range 950 km    


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAv. mil. anciensAv. mil. anciens