Aero (aero tovarna letadel)-A.100

Aero A.11

Aero (aero tovarna letadel)-A.18

Vue d'un Aero A.11 (origine : Encyclopédie des Avions Militaires du Monde - Enzo Angelucci) Vue d'un biplan d'usage général militaire Aero A.11.

A la suite d'une absence de cohérence dans l'attribution des désignations, l'Aero A.11, biplan biplace d'usage général, fut élaboré à partir d'un appareil alors en service, le A.12. Conçu en 1923, le A.11 se révéla être un avion de bonne qualité qui devait son succès au fait qu'il pouvait être équipé d'une gamme assez large de propulseurs. Si bien que de nombreuses versions purent être mises au point à partir du modèle de base, portant le total de la production à plus de 440 unités.

Comme dessiné à l'origine, le A.11 était un biplace de reconnaissance. Sa voilure, type biplan, était faite en bois avec revêtement entoilé, seul le plan supérieur étant équipé d'ailerons équilibrés par des masselottes extérieures. Le fuselage et la queue haubanée étaient constitués d'une structure de tubes métalliques soudés avec un revêtement entoilé. Les roues du train d'atterrissage principal étaient montées sur un axe transversal renforcé et doté de sandows. Deux habitacles à l'air libre recevaient le pilote et l'observateur qui faisait également fonction de mitrailleur. Le poste du pilote était placé à proximité du bord de fuite de l'aile supérieure ou une importante échancrure ménageait un champ visuel accru. Tenant compte de l'expérience acquise lors des combats de la Première Guerre mondiale, les ingénieurs tchèques avaient équipé cet appareil d'une mitrailleuse Vickers tirant vers l'avant et de deux mitrailleuses Lewis montées sur anneau en place arrière. L'équipement de cet appareil de reconnaissance était complété par un appareil de prise de vues photographiques et un poste radio.

Le A.11 se révéla rapidement comme une machine volante réussie. Son constructeur était parvenu à mettre au point un appareil agréable à piloter, maniable et à la fois, robuste et fiable. Utilisé dans ses différentes versions, à des tâches variées, tant civiles que militaires, le A.11 établit même un record national d'endurance, en volant pendant 13 heures et 15 minutes en septembre 1925. En 1926, un appareil de ce type put parcourir 15.000 km au-dessus de 23 pays. Enfin, en 1927, un exemplaire construit pour la Finlande et piloté par le chef pilote d'Aero, J. Novák, réussit à effectuer 225 boucles en environ 45 minutes.


Tableau des versions (au total, 22 versions ou variantes différentes de l'A.11 virent le jour) :
Modèle Caractéristiques
A.11HS Version de reconnaissance et d'entraînement fabriquée pour la Finlande. Identique au modèle de base, cette version pouvait être, à condition de subir quelques modifications au niveau des structures, équipée d'un moteur Hispano-Suiza 8 FB de 300 CV.
A.11N Version de reconnaissance de nuit qui ne différait du A.11 que par la mise en oeuvre d'équipements spécifiques.
Ab.11 Version du A.11 destinée au bombardement léger qui donna naissance à deux variantes, le Ab.11d, bombardier de jour et le Ab.11N, réservé aux opérations de nuit. Ces deux machines ne se différenciaient que par leurs équipements et étaient pourvues d'un moteur Breitfeld Danek Perun II de 240 CV.
A.12 Biplan biplace de reconnaissance qui servit de base pour l'étude de l'Aero A.11. Le A.12 se distinguait de ce dernier par les radiateurs montés de part et d'autre du capot moteur. Il était propulsé par un Walter de 220 CV ou par un Maybach Mb IVA de 240 CV. Longueur 8,30 m, vitesse maximale 200 km/h.
A.21 Appareil d'entraînement identique à l'A.11, à l'exception de son moteur Breitfeld Danek Perun I.
A.22 Avion léger de transport civil. Il s'agissait d'un modèle A.11 dont tous les équipements militaires avaient été démontés et dont l'habitacle arrière avait été modifié de façon à permettre la mise en place de deux sièges destinés aux passagers. Moteur Maybach Mb IVA de 240 CV.
A.25 Appareil d'entraînement de jour. Version du A.11 dotée d'un moteur BMW IIIa de 185 CV.
A.29 Désignation donnée à la version à deux flotteurs du A.11 dont neuf exemplaires furent mis en oeuvre par l'aviation militaire tchécoslovaque en tant que remorqueurs de cibles. Appareil équipé d'un moteur Breitfeld Danek Perun II de 240 CV. Longueur 9,00 m, vitesse maximale 195 km/h.
A.125 Appareil d'entraînement de jour qui se différenciait de l'A.25 par l'utilisation d'un moteur Breitfeld Danek Perun I.


AERO A.11           
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 240 CV                       Walter W-IV                                       
Envergure/Span 12,78 m    Longueur/Length 8,20 m     Hauteur/Height 3,10 m     Poids total/Weight 1.540 kg       
Vitesse/Speed 210 km/h             Plafond/Ceiling 7.600 m    Autonomie/Range 750 km    


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAv. mil. anciensAv. mil. anciens