Aero (aero tovarna letadel)-A.30

Aero A.32

Aero (aero tovarna letadel)-A.34

Vue d'un Aero A.32 Vue d'un biplan biplace d'attaque au sol Aero A.32.

Le montage expérimental d'un moteur Bristol Jupiter (construit sous licence par Walter) sur l'A.11 amena le ministère de la Défense tchécoslovaque à ordonner la production de cet appareil sous la dénomination A.11J. Destiné à remplir des tâches de coopération, cette version fut modifiée de façon telle, avant le stade de la production de série, que l'armée de l'air tchécoslovaque lui attribua la nouvelle désignation d'Aero A.32.

Cet appareil se distinguait de son prédécesseur, le A.11, par une voilure symétrique et un système de masselottes d'équilibrage des ailerons plus perfectionné, les contrepoids ne se trouvant plus à l'extérieur, mais à l'intérieur de l'aileron, au sommet du bord d'attaque. Toutefois, les gouvernes de profondeur étaient encore dotées de l'ancien système. L'armement comprenait deux mitrailleuses Vickers de capot, deux mitrailleuses Lewis montées sur anneau en place arrière et une charge offensive de 10 kg de bombes placées sous l'aile inférieure.

Une série de A.32 fut livrée à l'armée de l'air tchécoslovaque en 1928, et lorsque la production fut arrêtée, en 1932, environ 120 A.32 de différentes versions avaient été construits. Certains servirent dans l'aviation nationale jusqu'en 1936.


Tableau des versions :
Modèle Caractéristiques
A.321F Version d'attaque au sol fabriquée pour l'armée de l'air finlandaise, dont un exemplaire fut vendu en 1929. Moteur en ligne Isotta-Fraschini Asso Cassia de 450 CV.
A.32GR Version d'attaque au sol destinée à l'armée de l'air finlandaise, dont quinze exemplaires furent livrés en 1929. Moteur en étoile Bristol Jupiter construit sous licence par Gnome-Rhône d'une puissance de 450 CV. Rapidement déclassés dans leur rôle d'attaque au sol, les A.32 finlandais servirent surtout comme avions d'entraînement.
Ap.32 et Apb.32 Versions perfectionnées de l'A.32 destinées aux forces armées tchécoslovaques. Ces modèles se différenciaient par un train d'atterrissage principal équipé de jambes indépendantes munies d'amortisseurs recouvertes d'un carénage profilé. Le moteur était identique à celui de l'A.32, mais plusieurs perfectionnements lui donnèrent une vitesse maximale en palier de 235 km/h, une vitesse de croisière de 200 km/h, un plafond pratique de 6.700 m et un rayon d'action de 900 km.


AERO A.32           
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 450 CV                       Walter (Bristol) Jupiter IV                       
Envergure/Span 12,40 m    Longueur/Length 8,20 m     Hauteur/Height 3,10 m     Poids total/Weight 1.920 kg       
Vitesse/Speed 230 km/h             Plafond/Ceiling 5.500 m    Autonomie/Range 800 km    


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAv. mil. anciensAv. mil. anciens