Antonov-An-26  curl

Antonov An-70

Antonov-An-72  coaler

Vue d'un An-70 (photo : JN Passieux, Salon du Bourget 2013) Vue d'un grand appareil de transport Antonov An-70. Immatriculation UR-EXA, cn 770102. Salon du Bourget (Paris Air Show 2013), exposition statique.

L'Antonov An-70 est un avion de transport quadrimoteur à moyen-long rayon d'action. Il a été développé par le bureau Antonov en Ukraine pour remplacer le vieillissant appareil de transport militaire An-12.

La conception de cet avion fut commencée en Union Soviétique au début des années 1980, le plan initial prévoyant une production du modèle à Kiev, Ukraine et à Samara, Russie, en garantissant du travail à un grand nombre de personnes dans les deux pays. Le gouvernement soviétique avait montré son intérêt pour le programme en prévoyant l'achat de 160 exemplaires pour ses besoins militaires, mais avec la réduction des budgets due à l'effondrement du bloc soviétique, la Russie se retira en avril 2006 et le bureau Antonov continua le programme sur fonds propres.

Le vol inaugural du premier prototype fut effectué en décembre 1994 à Kiev, Ukraine. Cet avion fut accidenté lors de son quatrième vol en février 1995 à cause d'une collision avec un An-72 d'accompagnement, les sept personnes d'équipage étant tuées. L'avion étant prometteur, ses concepteurs décidèrent de convertir l'exemplaire destiné aux tests statiques en prototype opérationnel, cet appareil volant pour la première fois début décembre 1996.

L'An-70 est un avion moderne à aile haute doté de commandes de vol électriques et d'un cockpit équipé d'écrans. Propulsé par quatre turbopropulseurs Progress D-27 entraînant des hélices contre rotatives, il peut emporter jusqu'à 47 tonnes pour un rayon d'action de 3.000 km ou 20 tonnes pour un rayon d'action de 6.600 km, son rayon d'action maximal étant de 8.000 km. Sa soute à une longueur de 19,1 mètres (22,4 m avec la rampe d'accès), pour 4 m en largeur et 4,1 m en hauteur. Comparable en taille à l'Airbus A400M, mais plus petit qu'un McDonnell Douglas C-17, il peut emporter 300 hommes de troupe dans sa cabine pressurisée et équipée de son système de chargement propre (palans électriques montés sur rails, plate-forme supérieure optionnelle, convoyeurs à rouleaux).

Il peut opérer depuis des terrains peu préparés et éventuellement sur des sols enneigés, employer des aérodromes situés en altitude (jusqu'à 3.000 m) et décoller ou atterrir sur des distances réduites, ne nécessitant que 600/700 mètres de piste avec une charge de 20 tonnes (longueur de piste requise à pleine charge, 1.550/1.800 m). Aussi, l'An-70 est le premier avion de transport du bloc de l'Est répondant aux règles IAC (Interstate Aviation Committee) AP-25 conformes aux normes de certification européennes JAR-25 (Joint Airworthiness Requirement), ce qui lui permettrait d'obtenir une certification civile en Europe de l'Ouest et en Amérique du Nord. Il est également conforme à la norme MIL-STD-1553 de description de bus de communication utilisé en avionique militaire (OTAN STANAG 3838). Son équipage comprend de trois à cinq personnes.

Malgré ses qualités et son coût réduit (prix d'un C-130 pour des performances nettement meilleures), le marché de An-70 est incertain, la Russie ayant préféré s'orienter vers l'Ilyushin Il-76MF (version militaire dérivée du type Il-76MD, fuselage allongé de 6,6 m, moteurs Aviadvigatel PS-90A-76, avionique améliorée, capacité 60 tonnes, poids maximal de 210 tonnes) et l'Europe vers l'A400M. Cependant en dehors de l'Ukraine et de la Russie, clients historiques, l'Inde, la Chine et l'Iran pourraient être des clients potentiels.

Au plan civil, la société Antonov et la compagnie russe spécialisée dans le transport lourd Volga-Dnepr pourrait promouvoir la version améliorée AN-70T, cette dernière société ayant le projet de passer commande pour cinq exemplaires.


- En complément, vue du robuste train principal droit de l'An-70 et des turbopropulseurs Progress D-27 entraînant les hélices contre rotatives. Les hélices sont des Aerosila SV-27, huit pales pour le premier groupe, six pales pour le second, fabrication en matériaux composites, diamètre de 4,5 mètres, poids de l'ensemble 1.100 kg. Les pales sont équipées d'un système de dégivrage thermique et le groupe d'hélices est pris en charge par le dispositif hydromécanique RSV-27 à commande électronique qui gère le pas, la variation de vitesse de rotation ainsi que sa tenue.

Source partielle : site web Wikipedia.

An-70               
Moteurs(s)/Engine(s)   4 turbopropulseurs de 14.000 CV                    ZMKB Progress D-27                                
Envergure/Span 44,06 m    Longueur/Length 40,70 m    Hauteur/Height 16,38 m    Poids total/Weight 145.000 kg     
Vitesse/Speed 780 km/h             Plafond/Ceiling 12.000 m   Autonomie/Range 6.600 km  


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions civilsAvions civils