Tupolev-Ant-14 'pravda'

Tupolev ANT-20 Maxime Gorki

Tupolev-Ant-25

Vue de l'ANT-20 (plan d'origine : The Complete Encyclopedia of Flight 1848-1939) Vue du grand appareil de construction métallique ANT-20 (1933-35).

Le Tupolev ANT-20 conçu par Andreï Nikolaïevitch Tupolev faisait partie de la série d'avions de construction métallique due à cet ingénieur. Il succédait au bombardier quadrimoteur ANT-6 en 1930 dont un certain nombre avait servi à ravitailler les bases soviétiques dans l'Arctique.

Développé à partir du bombardier à six moteurs TB-4, l'ANT-20 était équipé de huit moteurs, six dans les ailes et deux montés en tandem sur un pylône au-dessus du fuselage. Construit à partir de juillet 1933, il fut nommé Maxime Gorki pour fêter le quarantième anniversaire de la carrière de l'écrivain initiateur de la littérature sociale soviétique Alexeï Maximovith Peshkov (1868-1936) et vola pour la première fois en 1934. Cet appareil, le plus grand de l'époque, servit à la propagande du régime de Joseph Staline, pour cela, il avait été équipé d'une puissante radio et sa cabine étendue à la base des ailes contenait un studio de photo, une cabine de projection de films sonorisés et un système d'impression. Des messages lumineux pouvaient être affichés en dessous du fuselage et l'appareil était doté de haut-parleurs extérieurs. Pour la première fois, cet avion était muni d'une échelle qui se repliait pour s'intégrer dans le plancher. Aussi, l'alimentation électrique se faisait en courant continu mais aussi en courant alternatif de 120 volts. L'ensemble de l'avion pouvait être démonté pour un transport par la route si nécessaire. L'équipage comprenait jusqu'à 20 personnes et la capacité allait de 43 jusqu'à 76 passagers, capacité pouvant être étendue avec une réduction de l'équipage.

Fin mai 1935, l'ANT-20 fut accidenté lors d'un meeting à Moscou. Piloté par I.V. Mikheyev et I.S. Zhurov et accompagné de trois autres avions (un ANT-14, un R-5 et un I-5), il fut heurté par le chasseur I-5 (pilote Nikolaï Blagin) et s'écrasa au sol. Cet accident causa la mort de 45 personnes en incluant l'équipage et 33 membres de familles de personnes ayant participé à la construction de l'appareil.

Un avion de remplacement, L'ANT-20bis fut construit l'année suivante et vola pour la première fois en 1938. Globalement semblable à son prédécesseur, il ne comportait cependant que six moteurs plus puissants uniquement logés dans les ailes. Cet avion, désigné PS-124 fut mis en service dans l'Aeroflot sur les routes de Russie et d'Ouzbékistan. Il fut accidenté début décembre 1942, alors qu'un passager avait été autorisé par le pilote à prendre les commandes. Il semble qu'après la mise hors service du pilote automatique, l'avion plongea vers le sol et causa la mort des 36 passagers dans l'accident. Les projets de construction d'une flotte d'ANT-20bis furent abandonnés en 1939, car à la suite des purges décidées par Joseph Staline dans l'industrie aéronautique, il y avait pénurie d'ingénieurs qualifiés.

Plan de l'ANT-20. Plan de l'ANT-20 (plan d'origine : The Complete Encyclopedia of Flight 1848-1939)


Vue de l'avant de l'ANT-20 (photo : Soviet Aircraft and Aviation 1917-1941, Wim H Schoenmaker) Vue de la partie avant du grand appareil civil ANT-20.

Annexe : avions soviétiques (1917-1941)

ANT-20              
Moteurs(s)/Engine(s)   8 moteurs à pistons de 900 CV                      Mikulin AM-34FRN                                  
Envergure/Span 63,00 m    Longueur/Length 32,46 m    Hauteur/Height            Poids total/Weight 42.000 kg      
Vitesse/Speed 245 km/h à 0 m       Plafond/Ceiling 6.000 m    Autonomie/Range 2.000 km  


ANT-20bis           
Moteurs(s)/Engine(s)   6 moteurs à pistons de 1000 CV                     M-100                                             
Envergure/Span 63,00 m    Longueur/Length 33,52 m    Hauteur/Height 7,00 m     Poids total/Weight 46.700 kg      
Vitesse/Speed 300 km/h             Plafond/Ceiling 7.000 m    Autonomie/Range 3.000 km  


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions civilsAvions civils