Tupolev-Ant-25

Tupolev ANT-35 (PS-35)

Tupolev-Ant-9 (ps-9)

Vue d'un ANT-35 (origine : Airliners between the wars 1919-1939 - Kenneth Munson) Vue d'un ANT-35 (URSS-M131) de l'Aeroflot (début 1938).


Conçu en 1935, l'ANT-35 issu du bombardier SB (ANT-40) bien que d'apparence extérieure moderne, ne se révéla pas particulièrement remarquable et resta un type comparativement peu répandu. Ce monoplan bimoteur à aile basse destiné au transport de passagers sur les lignes principales de l'Aeroflot, avait été conçu par une équipe du bureau A.N. Tupolev dirigée par A.A. Arkhangelski.

Le premier vol fut effectué fin août 1936 et ce premier prototype immatriculé URSS NO35 fit en septembre de cette même année un vol de démonstration de Moscou à Leningrad et retour, couvrant environ 1.270 km en 3 heures et 38 minutes à la vitesse moyenne d'environ 350 km/h. En décembre, il fut exposé de façon statique au 15ième Salon de l'Aviation à Paris. Les journalistes notèrent alors, entre autres choses, la faible qualité de construction de cet avion entièrement métallique. Les ailes, le train d'atterrissage, une partie du plan de queue et d'autres éléments étaient globalement identiques à ceux du bombardier bimoteur d'origine Tupolev SB-2.

Le train principal se repliait en arrière dans les nacelles moteur en laissant une partie des roues à l'extérieur par mesure de sécurité en cas d'atterrissage train rentré, la roulette de queue restait non rétractable. La capacité de la cabine climatisée et isolée du bruit était de dix passagers avec deux ou trois membres d'équipage. Deux emplacements à bagages étaient prévus, l'un sous le plancher et un autre vers l'arrière de la cabine. Les observateurs étaient surpris de l'absence de système de dégivrage et les seules adaptations contre les conditions de vol hivernales que l'avion aurait à affronter lors de son exploitation étaient des plaques de protection perforées placées devant les cylindres sous les capots moteur NACA et un système de dégivrage des pales placé dans les cônes d'hélices.

Après augmentation de la taille du fuselage pour accroître la hauteur en cabine (modèle ANT-35bis), la production fut lancée en 1937 et la mise en service régulière eut lieu début juillet sur la route conjointe Aeroflot et AB Aerotransport de Moscou à Stockholm via Riga (appareils immatriculés URSS-M129 et URSS-M131), la flotte étant complétée par deux appareils (appareils URSS-M133 et URSS-M134) en juillet 1938. Les moteurs étaient alors des M-85 (Gnome-Rhône 14N dérivé du 14K Mistral Major) de 850 CV, qui bien que développant chacun 50 CV de plus que les moteurs du prototype ne donnèrent pas satisfaction en service. Par conséquent, la vitesse maximale de l'avion (ANT-35 puis PS-35 après l'arrestation de Tupolev) restait largement en dessous des 430 km/h prévus au départ.

Le nombre total d'avions construits demeura assez faible, la production étant arrêtée en 1938. Le seul opérateur fut l'Aeroflot dont la flotte comprenait à la même époque, un Douglas DC-3 immatriculé URSS-M132 et une licence fut acquise en 1938 pour construire cet appareil de transport aérien (nommé localement PS-84, puis en septembre 1942, Li-2 en l'honneur de Boris Pavlovitch Lisunov). L'ANT-35 ne pouvait soutenir la comparaison avec le DC-3 qui avait une capacité d'emport double avec le même type de moteurs et cet appareil eut une carrière assez courte.

Les ANT-35 assurèrent des liaisons à partir de Moscou vers Prague, Leningrad, Moscou, Kiev (ouverture en novembre 1938), Odessa, et en 1939, la liaison Moscou vers Sinferopol (mer Noire, Crimée) fut planifiée. Un service passager fut aussi ouvert entre Moscou et Lvov (Pologne occupée) en mai 1940. En 1939, des essais furent effectués avec des moteurs AM-62IR de 840 à 1.000 CV. Il semble que tous les appareils retirés du service en 1939 furent équipés de ce nouveau moteur et remis en exploitation par l'Aeroflot à partir de novembre 1940.

Jusqu'en juin, neuf machines étaient employées, sept d'entre elles furent utilisées pour des missions de transport militaire par le Kiev Aviagruppa osobogo naznacheniya GVF après le déclenchement de la Deuxième Guerre mondiale, elles restèrent en service jusqu'en 1942.

Plans d'un ANT-35 (origine : Airliners between the wars 1919-1939 - Kenneth Munson)


Vue de l'ANT-35 URSS-M134 (photo : Soviet Aircraft and Aviation 1917-1941, John Stroud) Onze Tupolev ANT-35 de production avaient été construits en 1937, incluant l'appareil en photo URSS-M134. Plusieurs servirent un temps sur la ligne de l'Aeroflot Moscou-Stockholm.

Source partielle : Airliners between the wars 1919-1939 - Kenneth Munson.

Annexe : avions soviétiques (1917-1941)

ANT-35              
Moteurs(s)/Engine(s)   2 moteurs à pistons de 850 CV                      Tumansky M-85 (Gnome-Rhône 14K)                   
Envergure/Span 20,80 m    Longueur/Length 14,95 m    Hauteur/Height 5,91 m     Poids total/Weight 6.620 kg       
Vitesse/Speed 350 km/h             Plafond/Ceiling 8.500 m    Autonomie/Range 2.000 km  


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions civilsAvions civils