Tupolev-Ant-35 (ps-35)

Tupolev ANT-9 (PS-9)

Tupolev-Tu-104 camel

Vue d'un ANT-9 (origine : Airliners between the wars 1919-1939 - Kenneth Munson) Vue d'un ANT-9 de la compagnie germano-soviétique Deruluft (1932-33).
Cet avion datait des années 1920, époque pendant laquelle Andreï Tupolev était à la tête du TsAGI (Institut Central d'Aérodynamique et d'Hydrodynamique) et président du comité russe pour l'aviation formé dans le but de développer des appareils totalement métalliques. Il était parmi les mieux placés pour appliquer ces nouvelles techniques à un appareil de sa conception. La production russe d'aluminium et de Duralumin commença en 1922, ces matériaux furent d'abord employés à un usage militaire pour ensuite s'étendre au domaine civil.

Le premier prototype de l'ANT-9 apparut en 1929, cet avion de construction métallique et propulsé par trois moteurs radiaux Gnome-Rhône deviendra l'appareil de transport soviétique le plus répandu de l'entre deux guerres. Cet appareil fit un vol de démonstration en juin 1929, partant de Moscou, il passera par Odessa, Sébastopol, Odessa, Kiev pour rejoindre son point de départ. Un autre voyage en Europe (Moscou, Berlin, Paris, Rome, Marseille, Londres et retour par Varsovie) fut accompli en août 1929, plus de 9.000 km parcourus à une moyenne supérieure à 115 km/h.

Deux versions furent produites :
– la première, identique au prototype était propulsée par des moteurs radiaux M-26 de 300 CV.
– la deuxième, d'envergure plus grande, de longueur réduite et équipée de moteurs Wright J-6 Whirlwind de 300 CV était capable d'une vitesse maximale supérieure (205 km/h) mais son autonomie était réduite (700 km).

Ces deux modèles emportaient neuf passagers et deux membres d'équipage dans la cabine qui comportait un logement à bagages et des toilettes. Le train standard pouvait être remplacé par des skis. La production fut d'environ soixante exemplaires dont neuf exploités par la compagnie germano-soviétique Deruluft (Deutsch-Russiche Luftverkehrs Gesellschaft) sur Berlin-Moscou.

La désignation PS-9 qui indique Passazhirskii (transport de passagers) ou Pochtovii Samolet (avion postal) et qui désignait généralement l'ANT-9 s'appliquait plutôt à la version bimoteur apparue en 1933. De dimensions inchangées, ce modèle ne comportait plus que deux moteurs en V M-17 de 680 CV construits sous licence BMW VI. Le poids total atteignait 6.200 kg et la vitesse maximale 215 km/h. Les compagnies Deruluft et Aeroflot comptèrent une majorité d'avions de ce type dans leurs flottes d'ANT-9. La production totale fut de 75 exemplaires.
Plans d'un ANT-9 (origine : Airliners between the wars 1919-1939 - Kenneth Munson)

Source partielle : Airliners between the wars 1919-1939 - Kenneth Munson.

Annexe : avions soviétiques (1917-1941)

ANT-9               
Moteurs(s)/Engine(s)   3 moteurs à pistons de 300 CV                      M-26 ou Wright J-6 Whirlwind                      
Envergure/Span 23,73 m    Longueur/Length 17,00 m    Hauteur/Height            Poids total/Weight 6.000 kg       
Vitesse/Speed 185 km/h             Plafond/Ceiling 3.400 m    Autonomie/Range 1.000 km  


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions civilsAvions civils