Avions militaires de la Première Guerre mondiale

 

Cette liste concerne les premiers chasseurs et bombardiers utilisés pendant la guerre 1914-1918.


Tableau d'une bataille aérienne - Jules Favre 1916
Tableau d'une bataille aérienne - Jules Favre 1916

Les avions de cette période furent d'abord utilisés dans un rôle d'observation, pour régler le tir de l'artillerie ou pour déposer et récupérer des agents derrière les lignes ennemies, les pilotes n'ont alors que leur arme individuelle à bord. Pourtant dès septembre 1914, grâce aux renseignements fournis, l'aviation va permettre de gagner la bataille de la Marne.

Les premiers essais de bombardement ont lieu dès août 1914, avec par exemple des Voisin de 140 CV et les avions sont progressivement munis de mitrailleuses. Pour les avions d'attaque, elles sont d'abord placées hors du champ de l'hélice, puis le tir s'effectue à travers l'hélice avec l'invention de la synchronisation moteur/arme. D'autres appareils comme l'Aviatik disposent d'une arme pointée vers l'arrière et utilisée par l'observateur. Les combats deviennent de véritables duels, d'abord solitaires puis par formations entières. Au bout de cinq victoires, les pilotes reçoivent le titre envié d'As, les prouesses de ces aviateurs soutiennent le moral des poilus des tranchées, les meilleurs comme Guynemer deviennent des gloires nationales.

Les progrès accomplis durant cette période sont énormes, les avions dont certains volent à 250 km/h et à plus de 7.000 m, ont été engagés sur terre et sur mer (la Royal Navy est dotée du premier porte-avions en 1917) et la production a été importante (50.000 avions et 90.000 moteurs assemblés en France, 5.500 avions alliés face à 4.000 avions allemands à l'Armistice).



Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part