North american-B-25 mitchell

North American B-45 Tornado

North american-F-1 fury

Vue d'un North American B-45C (photo : Steve Williams) Vue d'un bombardier moyen quadrimoteur North American B-45C. Immatriculation 48-0010, cn 153-38486, Dayton - Wright-Patterson, Ohio, Etats-Unis, juillet 1974.

Le North American B-45 fut un des premiers bombardiers opérationnels à réaction américains, il fut aussi le premier quadrimoteur équipé de ce type de propulseur à voler aux Etats-Unis. Capable d'emporter des armements nucléaires et d'être ravitaillé en vol, cet appareil dont le premier vol du prototype fut effectué fin février 1947 (Muroc, pilote George Krebs) fut décliné en plusieurs versions dont le B-45C (dix exemplaires construits) de plus grande autonomie équipé de réservoirs supplémentaires en bout d'ailes et le RB-45C (33 exemplaires construits), version de reconnaissance munie d'une partie avant fermée contenant des caméras. Bombardier moyen, le B-45 fut l'un des principaux éléments de la force nucléaire de dissuasion américaine dans les années 1950, sa carrière fut cependant courte car il fut rapidement surclassé par des avions plus modernes comme le B-47 Stratojet.

Pressurisé, le B-45 était équipé d'une aile droite haute, les réacteurs étaient groupés deux par deux dans des nacelles, les plans arrières possédaient un large dièdre pour éviter les gaz chauds des moteurs, le train principal se rétractait vers l'intérieur au niveau des emplantures des ailes. L'équipage était composé de quatre personnes, deux pilotes placés en tandem sous le dôme transparent, un bombardier à l'avant et un canonnier placé à l'extrême arrière, une large porte placée à l'avant gauche permettait l'accès aux places antérieures de l'appareil, une autre porte placée du coté droit sous la queue donnait accès au poste arrière. L'armement était composé de deux mitrailleuses de 12,7 mm et la charge de bombes atteignait neuf tonnes.

Le programme d'origine de ce bombardier datait de 1944, les Américains conscients de l'avance allemande dans le domaine de la propulsion à réaction demandèrent aux industriels de leur faire une offre pour des bombardiers d'un poids allant de 36 tonnes jusqu'à 90 tonnes propulsés par des moteurs de ce type (les TG-180 ou TG-190 développés alors par General Electric devaient équiper les avions, le TG-180 fut finalement construit par Allison Division of General Motors sous la référence J35, le TG-190 construit par General Electric deviendra le J47).

En réponse, North American proposa mi-1946 le XB-45 dérivé du NA-130 de 1944, avion conventionnel à aile haute et réacteurs groupés par deux dans des nacelles, les autres projets étaient ceux de Convair avec le XB-46, Boeing avec le XB-47 et Martin avec le XB-48.

Le XB-46, inférieur en performances et équipé d'un fuselage étroit ne pouvant pas forcement recevoir tous les équipements nécessaires fut écarté, les autres projets demandant encore au mois deux ans d'études, le XB-45 fut retenu dans l'urgence et une commande de 96 B-45A fut passée en janvier 1947.

Les trois prototypes XB-45 spécialisés pour tester des phases différentes du programme furent utilisés depuis le premier vol début 1947 jusqu'en 1950. Le premier fut détruit dans un accident au début du programme d'essais, les deux autres effectuèrent plus de 130 vols réussis. En juin 1949, un deuxième exemplaire fut accidenté, le dernier prototype fut retiré en mai 1950 après avoir effectué des tests de bombes à Muroc.


Vue d'un RB-45C, version de reconnaissance de l'appareil. Vue d'un RB-45C


B-45C               
Moteurs(s)/Engine(s)   4 réacteurs de 2360 kgp                            General Electric J47-GE-15                        
Envergure/Span 27,13 m    Longueur/Length 22,90 m    Hauteur/Height 7,60 m     Poids total/Weight 51.225 kg      
Vitesse/Speed 930 km/h             Plafond/Ceiling 13.170 m   Autonomie/Range 3.075 km  


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAv. mil. modernesAv. mil. modernes