Sopwith-Baby

Sopwith Bat Boat

Sopwith-F.1 camel

Vue d'un hydravion Bat Boat (origine : Flying Boats and Seaplanes since 1910 - Kenneth Munson) Vue d'un hydravion Sopwith Bat Boat, été 1913.

Thomas Sopwith, fondateur de ce qui est devenu Hawker Siddeley Group, effectua son premier vol, en tant que passager, sur un biplan Farman à Brooklands (près de Weybridge, Surrey) en 1910. Il acheta par la suite un monoplan Avis sur lequel il fut accidenté, puis un biplan Howard Wright qui lui permit d'apprendre par lui-même à voler. Au milieu de l'année 1912, il créa une école d'aviation à Brooklands, et après le peu de satisfaction tirée du biplan Coventry Ordnance Works sur lequel il vola dans le cadre des Military Trials du mois d'août de la même année, il commença à penser à construire un avion selon ses propres idées.

Le premier avion vraiment original du à la compagnie Sopwith eut une certaine signification pour l'aviation britannique, car ce fut le premier hydravion à coque anglais, et après modification ultérieure, le premier appareil amphibie à être produit en Europe. En suivant l'exemple de Curtiss aux Etats-Unis, Soptwih avait conçu une belle coque épurée de 6,40 m de long qui fut construite par S.E. Saunders, à Cowes, île de Wight. Cette coque était en Consuta, une sorte de contre-plaqué formé de feuilles d'acajou entrelacées de calicot imperméabilisé et cousues ensemble par un fil de cuivre. La voilure montée au-dessus de la coque était de type biplan avec des ailes de même envergure, le moteur était un Austro-Daimler à refroidissement liquide entraînant une hélice propulsive et l'empennage comprenant deux gouvernes de direction était porté par deux perches.

Avant sa présentation à l'Olympia Aero Show en février 1913, le Bat Boat, comme cet hydravion avait été nommé d'après le nom d'une machine volante figurant dans la nouvelle With the Night Mail de Rudyard Kipling, fut modifié avec un allongement des perches de queue et l'adaptation d'un train d'atterrissage à deux roues qui permettait de sortir cet appareil de l'eau. Cet hydravion fut testé en vol à Cowes, peu de temps après le salon Olympia, puis Soptwih s'intéressa au prix Mortimer Singer réservé aux amphibies et doté d'une récompense de 500 livres. Pour la qualification, un moteur anglais était obligatoire, aussi le moteur initial fut remplacé par un Green et le plan de profondeur avant fut supprimé. Dans cette forme, le Bat Boat, piloté par Harry George Hawker, obtint le Mortimer Singer Prize début juillet 1913.

Après cette compétition, le moteur initial fut remonté, le train d'atterrissage démonté et l'hydravion fut vendu à l'Amirauté. Il fut victime d'un accident en août 1913 mais fut immédiatement reconstruit. Une version agrandie, Bat Boat 2, fut présentée à l'Olympia en mars 1914. C'était un pur hydravion, avec une coque en feuilles de contre-plaqué d'acajou, un moteur Samson radial de 200 CV et son poids atteignait 1.440 kg. Le plan inférieur de cette machine avait une dièdre prononcé et l'envergure du plan supérieur était de 17,76 m. Il était prévu que le pilote Howard Pixton mène un hydravion de ce type équipé d'un moteur Sunbeam de 225 CV dans la course Circuit of Britain organisé par le journal Daily Mail, mais cet événement fut devancé par le déclenchement de la Première Guerre mondiale.

Deux Bat Boat furent employés par le R.N.A.S. (Royal Naval Air Service). Le premier (numéro de série 38) fut utilisé dans plusieurs stations navales avant d'être détruit par une tempête à Scapa Flow, Orcades, fin novembre 1914, le second (numéro de série 118) fut utilisé pour une démonstration de vol de nuit et des essais de bombardement, puis réformé en février 1915, sa coque étant endommagée. Le premier exemplaire à moteur Salmson fut acheté par la marine allemande et employé comme machine d'entraînement à Kiel, le deuxième (numéro de série 127), après avoir servi à des essais d'équipement radio, fut finalement vendu à la Grèce. L'exemplaire à moteur Sunbeam devait être acheté par les militaires, il connut des problèmes de propulseur et fut employé jusqu'en avril 1915.
Plans d'un hydravion Bat Boat (origine : Flying Boats and Seaplanes since 1910 - Kenneth Munson)

Source partielle : Flying Boats and Seaplanes since 1910 - Kenneth Munson.
BAT BOAT            
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 90 CV                        Austro-Daimler                                    
Envergure/Span 12,50 m    Longueur/Length 9,24 m     Hauteur/Height            Poids total/Weight 770 kg         
Vitesse/Speed 105 km/h             Plafond/Ceiling            Autonomie/Range           


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions Guerre 1914-1918Avions Guerre 1914-1918