Bellanca-Cruisemaster

Benoist Type XIV

Beriev-Be-10  mallow

Vue d'un hydravion Benoist Type XIV (origine : Flying Boat
Flying Boats and Seaplanes since 1910 - Kenneth Munson) Vue d'un hydravion biplan biplace Benoist Type XIV comme utilisé pour le service St. Petersburg-Tampa Airboat Line, début 1914.

La Benoist Aircraft Company, qui figure parmi l'une des premières sociétés américaines de fabrication d'aéroplanes, possédait également une école de pilotage située à son siège social, à St. Louis, Missouri (cette société avait été précédée par l'Aeronautic Supply Company, connue comme Aerosco, et fondée par Thomas Wesley Benoist avec l'aide de E. Percy Noel). Un de ses premiers pilotes et instructeurs, Antony Jannus, fut rejoint à cet endroit, par son frère aîné Rodger, en 1913. Début mars de l'année précédente, Tony Jannus avait été le pilote d'un appareil Benoist à partir duquel Albert Berry avait essayé de sauter en parachute, au-dessus du terrain de Kinloch Flying Field (St. Louis), d'une altitude de 1.500 pieds (environ 500 m), première tentative de saut en parachute depuis un avion aux Etats-Unis (Berry échoua à cette occasion, mais il réussit son saut neuf jours plus tard).

Tony Jannus prit cependant une place plus importante dans l'histoire de l'aviation, en pilotant début janvier 1914, un hydravion biplan biplace Benoist Type XIV, lors du vol inaugural de la première liaison commerciale régulière journalière au plan mondial. A l'initiative d'un homme d'affaires de St. Petersburg, Percival Elliot Fansler, cette route connue comme St. Petersburg-Tampa Airboat Line, reliait les deux importantes villes de la Floride, éloignées de 22 miles (environ 35 km). Le premier janvier 1914, Jannus décolla, avec comme unique passager, le maire de St. Petersburg, Abraham C. Pheil. Le vol au travers de la baie de Tampa, jusqu'à l'atterrissage à Tampa, dura environ 25 minutes.

A la suite, le service fut assuré par deux Benoist Type XIV (nommés Lark of Duluth, cn 43, et Florida, cn 45) pendant presque quatre mois, avec deux voyages chaque jour (occasionnellement plus), à un tarif de cinq dollars par passager (ce prix était majoré en cas d'un surpoids supérieur à 200 livres, environ 91 kg !). Durant sa courte carrière, la liaison Airboat Line couvrit une distance de 11.000 miles (environ 17.700 km), et seulement moins d'une vingtaine de vols dut être annulé à cause du mauvais temps, et quelques autres à cause d'autres motifs. Un total de 1.205 passagers fut transporté, mais les résultats économiques ne furent cependant pas assez bon pour justifier la continuation du service qui fut arrêté fin avril 1914.

Le Benoist XIV était un biplan avec des ailes d'envergure égale, comprenant trois paires de mâts d'entre plans de chaque côté. Sa coque à un redan était dotée d'un cockpit avec deux places côte à côte situé en avant du plan bas, le pilote occupant la siège gauche. Le moteur six cylindres en ligne Roberts Motor Company 1913 Model 6-X (puissance maximale de 75 ch à 1.225 tr/min) était logé dans la coque, en arrière du poste de pilotage (ce qui donnait à l'appareil, un centre de gravité bas afin d'avoir une bonne stabilité sur l'eau), et il entraînait directement une hélice bipale propulsive en bois d'un diamètre de 3,05 m, par l'intermédiaire d'une chaîne. Les réservoirs de carburant étaient situés au même niveau, de part et d'autre du moteur. Un petite partie de la gouverne de direction se prolongeait en partie basse, et servait de gouvernail pendant les phases de décollage, atterrissage et déplacement sur l'eau.

Une variante plus grande de l'hydravion, le Model C, apparut durant l'année 1915. Ce modèle était doté de deux moteurs en ligne Roberts de 100 ch et pouvait emporter jusqu'à cinq passagers. Les frères Jannus conçurent également un hydravion de leur propre conception, basé largement sur le Benoist XIV, et cet appareil fut essayé en vol fin 1914, début 1915. A la suite, ils quittèrent tous les deux la compagnie Benoist. Finalement, Tony fut tué en Europe en 1916, et Rodger en 1918, tous deux victimes d'accidents d'avions, et à la fin de la Première Guerre mondiale, la société Benoist avait cessé ses activités, suite à des problèmes financiers récurrents et le décès accidentel de son fondateur en juin 1917. La société avait construit finalement un total d'une centaine d'appareils durant son activité.


Plans d'un hydravion Benoist Type XIV (origine : Flying Boat
Flying Boats and Seaplanes since 1910 - Kenneth Munson)


Source partielle : Flying Boat Flying Boats and Seaplanes since 1910 - Kenneth Munson.

BENOIST XIV         
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 75 ch                        Roberts Model 6-X                                 
Envergure/Span 13,72 m    Longueur/Length 7,92 m     Hauteur/Height            Poids total/Weight 570 kg         
Vitesse/Speed 100 km/h             Plafond/Ceiling            Autonomie/Range 200 km         


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions civilsAvions civils