Brewster-F2a buffalo

Bristol 167 Brabazon

Bristol-170 freighter

Vue de la construction du Brabazon (photo : A Century of Flight - Getty Images) Vue de la construction du Brabazon (1949).

Cet avion était le résultat des travaux du "Brabazon Committee" qui vit le jour en décembre 1942 et dont l'objet était l'analyse du marché aéronautique civil de l'après-guerre et la définition des caractéristiques techniques des futurs avions commerciaux. Défini d'après les conclusions de la commission, le Brabazon devait pouvoir transporter cent passagers sur le parcours Londres-New York, sans escale à Terre-Neuve.

Le programme fut démarré par Bristol en mars 1943, le dessin de l'appareil fut dérivé d'un projet de bombardier stratégique à long rayon d'action : ailes moyennes, long fuselage pressurisé de section circulaire, moteurs radiaux installés dans l'épaisseur de l'aile et refroidis grâce à des prises d'air placées dans le bord d'attaque, cette disposition permettant de réduire notablement la traînée. Le huit moteurs choisis étaient des Bristol Centaurus de 2.500 CV couplés par deux et entraînant des hélices tripales contre rotatives.

La réalisation fut longue à cause des contraintes de structure du fuselage pressurisé et à cause du système de synchronisation des moteurs nécessaire pour éviter de dangereuses vibrations. En outre, les études devaient prévoir l'installation future de turbopropulseurs. Le montage du premier prototype fut effectué au cours de l'année 1947, la sortie d'usine eut lieu en janvier 1949 et le premier vol de l'appareil immatriculé G-AGPW fut effectué par le chef pilote d'essai Bill Pegg en septembre 1949. Le Brabazon revola quelques jours plus tard, mais il fallut attendre juin 1950 pour un nouveau vol civil avec, à bord, une trentaine de personnalités invitées à voler sur le plus grand avion commercial britannique jamais construit.

Le développement du deuxième prototype, Brabazon Mk. II, prévu pour recevoir des turbopropulseurs Bristol Proteus fut démarré pendant cette même période. Fin 1951, le Mk. II était arrivé au stade de l'assemblage final, avec le fuselage, la section centrale des ailes et les plans horizontaux montés.

L'avènement de nouveaux appareils civils à réaction va arrêter le programme qui ne présente plus un grand intérêt, en février 1952, les travaux du Brabazon Mk. II sont suspendus, en juillet 1953, c'est l'arrêt définitif du projet qui aura coûté beaucoup d'argent. Le Brabazon vola pour la dernière fois en septembre 1952, le nombre d'heures de vol total fut de 400 heures en quatre ans, essentiellement pour des essais. Cet avion qui pouvait emporter cent passagers avec douze membres d'équipage fut retiré en octobre 1953.



Vue du Brabazon en vol. Vue du Brabazon en vol (photo : Encyclopédie illustrée de l'Aviation dans le monde - David Mondey)


BRABAZON            
Moteurs(s)/Engine(s)   8 moteurs à pistons de 2500 CV                     Bristol Centaurus 20                              
Envergure/Span 70,10 m    Longueur/Length 53,95 m    Hauteur/Height 15,24 m    Poids total/Weight 131.540 kg     
Vitesse/Speed 400 km/h à 7620 m    Plafond/Ceiling 10.500 m   Autonomie/Range 8.850 km  


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions civilsAvions civils