Breguet-19

Breguet 280T

Breguet-393t

Vue d'un Breguet 280T (photo : Icare numéro 103) Vue d'un biplan de transport Breguet 280 T. Berline Breguet à Londres, immatriculation F-AJAO, cn 05, compagnie Air Union.

Le Breguet 280T (Berline Breguet) était un biplan de transport commercial de la fin des années 1920. Cet appareil correspondait à la recherche d'un débouché civil à l'avion militaire Breguet 19, comme cela avait déjà été tenté auparavant avec le 26T de 1926, construit en seulement deux exemplaires. Le modèle 280T était globalement semblable au 26T, avec les plans d'un modèle 19, combiné à une cellule destinée à recevoir des passagers et remplissant entièrement l'espace entre les deux ailes. Egalement le fuselage de cette machine était basé sur celui du 26T, avec un profil aérodynamique amélioré.

Un unique prototype fut évalué à l'automne 1928 (premier vol début août de cette même année), et à la suite, huit machines de production améliorées par rapport au prototype (ajout de dérives auxiliaires, oreilles de cochon, essuie-glace et radiateur rétractable) furent commandées par la compagnie Air Union. Cette société mit en service, à partir de 1928, ces appareils sur les liaisons entre Paris et le sud de la France, Paris et la Suisse, et parfois, entre la capitale et Londres. Cette flotte fut complétée par un dixième exemplaire issu de la conversion d'un prototype de 281T (moteur Lorraine-Dietrich), et par six 284T (moteurs plus puissants Hispano-Suiza), une machine de ce lot étant également issue de la conversion d'un prototype de 281T. La compagnie Air Orient exploita aussi deux machines de ce dernier type sur des lignes vers l'Asie du Sud-Est, et quelques avions d'Air Union (types 280T ou 284T) étaient encore en service, en 1933, au moment de l'intégration dans Air France.

La Breguet 280T était un sesquiplan de structure métallique. Sa capacité était de six passagers avec deux hommes d'équipage. Grâce à son train d'atterrissage fixe en tubes creux et son plan articulé, il avait une stabilité en vol remarquable. Diverses motorisations furent adaptées, initialement Renault 12 Jb de 500 CV (280T), puis Lorraine-Dietrich 12 Ed de 450 CV (281T), enfin Hispano-Suiza 12 Lbrx de 600 CV (284T). La production totale fut d'un petite vingtaine d'exemplaires, comprenant dix 280T (neuf initiaux et un converti depuis un 281T) et au moins six 284T.


Source partielle : Icare numéro 103, Air Union, tome 1 (1982).

Br-280T             
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 500 CV                       Renault 12 Jb                                     
Envergure/Span 17,25 m    Longueur/Length 12,12 m    Hauteur/Height            Poids total/Weight 3.320 kg       
Vitesse/Speed 220 km/h             Plafond/Ceiling 4.700 m    Autonomie/Range 1.100 km  


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions civilsAvions civils