Breguet-890 mercure

Breguet 941

Breguet-Br.m5

Vue du Br-941 (origine : Bombers, encyclopaedia of world aircraft - Kenneth Munson) Vue et plan du prototype de l'appareil de transport à décollage court Breguet Br-941, aux couleurs de l'armée de l'air française (1961).

Conçu pour emporter des passagers ou du fret, depuis de petits aérodromes ou de courtes pistes peu préparées, sur des distances pouvant atteindre 1.860 miles (3.500 km), le Breguet 941 fut un des plus prometteurs parmi des avions de transport à décollage court de son époque. Il était doté d'un large fuselage de section carrée non pressurisé, qui pouvait contenir jusqu'à quarante hommes de troupe avec leur équipement, 24 civières, ou un large assortiment de véhicules militaires ou d'équipements. Des parachutistes ou d'autres charges pouvaient être larguées, après le démontage d'un carénage logé à l'extrême arrière sous la queue de l'appareil (équipement installé sur le prototype), ou par le plancher, disposé également à l'arrière. Ce dernier pouvait être ouvert en vol, et servait en s'abaissant, de rampe de chargement.

Cet avion avait de remarquables capacités de décollage court (STOL, Short Take Off and Landing), et pouvait atterrir en moins de 250 yards (environ 230 m), et décoller sur moins de 600 yards (550 m). Ces performances étaient obtenues grâce à la déflexion de l'air autour de la voilure, les quatre grandes hélices tripales Ratier-Figeac d'un diamètre de 4,11 mètres (envergure de l'appareil environ 23 m), et entrainées par des turbopropulseurs, soufflant sur la presque totalité des bords d'attaque. Ce flux agissait en conjonction avec un large système de volets à fente, placé sur le bord de fuite, et pouvant être ouvert jusqu'à une incidence proche de 97°, afin de produire un haut degré de portance. Un arbre de transmission assurait le couplage des quatre hélices, afin d'assurer la rotation de ces dernières, en cas de panne d'un des moteurs. Les hélices était également décalées et se recouvraient en partie, pour assurer une uniformité approchée de leur effet de souffle. Aussi, les hélices placées à l'extérieur et celles placées à l'intérieur, tournaient dans des sens opposés, afin d'annuler les effets de couple.

Le prototype expérimental initial fut le Breguet 940 Integral, propulsé par quatre moteurs Turbomeca Turmo II de 400 ch, qui avait effectué son premier vol en mais 1958, et avait été utilisé avec succès, pour montrer l'intérêt du concept de décollage court. Un prototype du Br-941, fut commandé par le gouvernement français, et le premier vol de cette machine fut effectué en juin 1961. A la suite, en 1965, une commande de quatre avions de pré-production, et cinquante avions de production (type 941S) fut passée pour le compte de l'armée de l'Air. Ces appareils devaient être dotés de moteurs plus puissants que les Turbomeca Turmo IIID qui équipaient le prototype. Des variantes furent également proposées, elles comprenaient le 941C, et le 941M destiné au transport de fret. Le type 942, prévu pour le transport de passagers (quarante places en classe affaires, ou soixante places en classe économique), devait avoir un fuselage de section circulaire et être équipé d'un système de pressurisation. La société américaine McDonnell sollicita une licence de production du 941. Cet avion désigné localement McDonnell 188 fut évalué par les autorités miliaires et la NASA, mais ne fut finalement pas produite.

Malgré de nombreux essais réussis, de multiples atterrissages et décollages effectués depuis des aéroports situés dans des zones urbaines, le Breguet 941 ne connut pas le succès commercial. Reconnu pour sa fiabilité, mais cependant complexe et d'une maintenance coûteuse, cet avion ne convainc par les compagnies aériennes civiles, et son emploi resta militaire. Finalement seuls quatre Breguet 941S furent mis en service (immatriculations F-RANA à F-RAND, codes respectivement 62-NA à 62-ND). Ils furent exploités avec succès, par l'armée de l'Air entre 1967 et leur retrait, en 1974.


Plan d'un Br-941 (origine : Bombers, encyclopaedia of world aircraft - Kenneth Munson)

- En complément, vue du Breguet 941 en vol, train d'atterrissage et volets sortis (Air France revue, 1968). Vue générale arrière au sol, avec la soute vue depuis la trappe de chargement, et le système de volets et de becs (magazine Flight, juillet 1962).

Source partielle : Bombers, encyclopaedia of world aircraft - Kenneth Munson.

Br-941              
Moteurs(s)/Engine(s)   4 turbopropulseurs de 1500 ch                      Turbomeca Turmo IIID3                             
Envergure/Span 23,26 m    Longueur/Length 23,74 m    Hauteur/Height 9,64 m     Poids total/Weight 26.500 kg      
Vitesse/Speed 530 km/h à 3000 m    Plafond/Ceiling 6.000 m    Autonomie/Range 3.445 km       


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions expérimentauxAvions expérimentaux