Bristol-T.188

Bristol Type 138A

Bristol-Type 62 (type 75a)

Vue du Bristol Type 138A Vue du monoplan expérimental de grande envergure Bristol Type 138A.

Le monoplan à aile basse et train fixe Bristol Type 138 était un avion de recherche sur la haute altitude équipé d'un moteur radial Bristol Pegasus P.E.6S. Piloté par le Squadron Leader F. R. D. Swain, il atteignit l'altitude record de 15.230 m le 28 septembre 1936. Le 30 juin 1937, ce record fut porté à 16.440 m par le Flight Lieutenant M. J. Adam aux commandes du même appareil (Type 138A).

Le Type 138 était issue d'une période d'intense compétition entre les sociétés d'aviation, les années 1920 et 1930. Battre un record majeur de vitesse, de distance ou d'altitude était alors synonyme de prestige et de progrès technologique. Dans les années 1930, les records absolus de vitesse et de distance dépassaient les seules capacités de compagnies individuelles et nécessitaient la collaboration des gouvernements nationaux, aussi ces sociétés orientèrent leurs recherches sur la haute altitude.

La compagnie Bristol était bien placée pour aller dans ce domaine, mais elle avait pris un peu de retard. Entre 1929 et 1934, plusieurs records d'altitude avaient été établis par des machines concurrentes, comme le Junkers W.34, le Vickers Vespa et un biplan Caproni, de même l'Everest avait été survolé par deux Westland Wallace en 1933. Toutes ces machines étaient dotées de moteurs fabriqués ou conçus par Bristol.

Anticipant l'intérêt du ministère de l'Air pour l'expédition sur l'Everest, l'ingénieur Barnwell avait proposé en novembre 1933, un appareil de recherche à haute altitude, le Type 138. Cet avion était un grand monoplan monoplace à train rentrant équipé d'un moteur Pegasus fortement surcompressé. Aucune décision ne fut prise jusqu'à un nouveau record établi par Renato Donati (Caproni Ca 113 AQ) au mois d'avril 1934. Sous la pression de l'opinion publique, le ministère émis la spécification 2/34 pour deux prototypes capables d'atteindre 50.000 pieds.

Le projet du 138 fut revu pour produire le Type 138A. La taille et la configuration d'origine subsistaient, mais le moteur Pegasus recevait un compresseur spécial à deux étages et l'adaptation d'une deuxième place pour un observateur fut prévue malgré le fait que l'appareil restait à la base monoplace. Le gain de poids étant une priorité, le fuselage à partir du moteur était constitué d'une structure monocoque en bois et le train fut remplacé par un train fixe de structure légère.

Le compresseur conçu dans le détail par Clifford Tinson était à deux étages, le premier étant toujours en fonction alors que le deuxième était enclenché manuellement par le pilote à une altitude correcte. Un système intercooler était placé entre les deux étages. De nombreuses recherches furent entreprises par le Royal Aircraft Establishment et le National Physical Laboratory pour rendre l'avion le plus efficace possible et pour établir un système d'alimentation en oxygène et fournir une combinaison pressurisée fiable au pilote. Sir Robert Davis de Siebe Gorman Ltd et le professeur J.S. Haldane participèrent au développement du casque.

L'avion fut terminé début 1936 et vola pour la première fois à partir de Filton début mai aux mains de Cyril Uwins qui avait piloté le Vespa lors de son record du monde. Deux nouveaux vols furent effectués, le casque fut testé à Farnborough, l'avion retourna à Filton pour le montage d'une hélice spéciale à quatre pales, et début septembre, le 138A était prêt et retournait à Farnborough.

Le Squadron Leader F.R.D. Swain fut choisi comme pilote pour les vols à haute altitude. Fin septembre 1936, Swain décolla de Farnborough et monta jusqu'à 51.000 pieds après avoir engagé le deuxième étage du compresseur à 35.000 pieds. Swain fut à court d'oxygène lors de son vol de deux heures et dut briser la visière de son casque pressurisé alors qu'il atteignait une altitude suffisamment basse. Le nouveau record du monde fut homologué par la Fédération Aéronautique Internationale à 49.967 pieds (15.230 m).

Après ce vol, quelques petites modifications furent apportées à l'avion, et le 138A effectua, dans cette version légèrement améliorée, six vols aux environs de 50.000 pieds. Pendant ce temps, les Italiens portèrent le record d'altitude à 51.364 pieds. En réponse, fin juin 1937, le Flight Lieutenant M.J. Adam effectua un vol d'une durée de deux heures un quart pendant lequel il établit un record d'altitude, homologué ultérieurement à 53.937 pieds (16.440 m). Au cours de cette tentative, la verrière du cockpit fut fissurée, mais Adam fut sauvé par sa combinaison pressurisée. Dans la période qui suivit, les vols d'essais furent continués, mais ils ne débouchèrent sur aucun nouveau record.

Une seconde machine désignée Type 138B fut commandée en 1935. C'était un appareil biplace propulsé par un moteur en ligne Rolls-Royce Kestrel S équipé aussi d'un compresseur à deux étages développant 500 CV. La cellule fut livrée à Farnborough pour être terminée, mais l'adaptation du moteur ne fut jamais achevée.

Plan du monoplan expérimental Bristol Type 138A (1934). Plan du Bristol Type 138A


Source partielle : site web Wikipedia

BRISTOL Type 138A   
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 500 CV                       Bristol Pegasus P.E.6S                            
Envergure/Span 20,12 m    Longueur/Length 13,41 m    Hauteur/Height 3,13 m     Poids total/Weight 2.410 kg       
Vitesse/Speed 200 km/h             Plafond/Ceiling 16.500 m   Autonomie/Range 2 hr 15min


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions expérimentauxAvions expérimentaux