North american-F-86k sabre

North American OV-10 Bronco

North american-P-51 mustang

Vue d'un Bronco Vue d'un OV-10 Bronco.

Le Bronco fut conçu pour répondre à une spécification combinée de l'U.S.A.F., l'U.S. Marine Corps, et l'U.S. Army, pour un avion armé de reconnaissance et de support aérien rapproché. Cet appareil fut dédié à la lutte contre l'insurrection (Counter-Insurgency, COIN aircraft), et une de ses principales missions fut un emploi comme avion de contrôle aérien avancé (Forward Air Control, FAC aircraft). Il pouvait patrouiller plus de trois heures, emportait jusqu'à trois tonnes de munitions diverses, et pouvait charger en interne des parachutistes ou des civières.

L'avion développé dans les années 1960 par North American avait deux perches portant les plans de queue, et un fuselage principal central comprenant deux postes de pilotage placés en tandem. Les points d'emport des armes étaient sous le fuselage central, et également sous les ailes. Le protoype NA-300, à train tricycle rétractable, fut doté de turbopropulseurs Garrett AiResearch T76 d'une puissance de 600 ch. Le premier vol fut effectué en juillet 1965, et le modèle OV-10A fut rapidement mis en production pour une mise en service au Viêt Nam, ou il fut utilisé pour des missions d'attaque au sol et de contrôle aérien avancé. Ce modèle doté d'ailes plus grandes, et équipé de turbopropulseurs Garret T76-G-10/12T de 715 ch se distinguait par une longue antenne HF placée entre la nacelle centrale et le milieu du plan horizontal de queue. Ce modèle de production original fut fourni à environ 115 exemplaires à l'U.S. Marine Corps, et à environ 160 exemplaires à l'U.S.A.F.

Une variante OV-10B, dépourvue d'armement, fut produite pour l'Allemagne. Ce modèle destiné au remorquage de cibles, fut aussi équipé, en version OV-10B(Z), d'un réacteur supplémentaire General Electric J85-GE-4 d'une poussée de 2.950 livres (environ 1.340 kgp) monté au-dessus du fuselage. Dans cette configuration, la vitesse était augmentée de 100 mph (environ 160 km/h), la course de décollage réduite de moitié, et la vitesse ascensionnelle triplée. Le crochet de remorquage était placé sous l'appareil, un dôme transparent remplaçait la porte arrière de chargement, et la banquette postérieure avait été déplacée et tournée vers l'arrière de manière à voir à travers le dôme. Cette version fut fournie en environ vingt exemplaires, et servit de 1970 jusqu'à 1990. La version à réacteur fut abandonnée et remise au standard OV-10B, après seulement quelques années d'utilisation, à cause de la consommation de carburant élevée, et du gain en performance relativement marginale. D'autres acheteurs furent la Thaïlande (environ trente OV-10C), et le Vénézuela (environ quinze OV-10E). Le total de production du Bronco, pour ces séries d'appareils, fut d'environ 320 exemplaires.

Le Bronco était réactif aux commandes, et pouvait voler cinq heures et demi, avec des résevoirs supplémentaires extérieurs. Le cockpit, avec des parois latérales plus larges que le fuselage, procurait une excellente visibilité aux deux membres d'équipage. Des sièges éjectables personnalisés North American Rockwell étaient montés en standard, et de nombreuses éjections furent réussies en service. Avec le second siège enlevé, la charge transportable atteignait 3.200 livres (environ 1.500 kg), ou cinq parachutistes, ou encore deux civières avec un accompagnateur. Le poids à vide était d'environ 3.160 kg, il atteignait en conditions normales, avec le carburant et deux hommes d'équipage 4.490 kg, et le poids total maximal au décollage était de 6.550 kg. Cet avion avait également d'excellentes qualités STOL (Short Take Off and Landing), pouvait utiliser des terrains peu aménagés, pouvait apponter sur porte-avions, et également décoller depuis ces navires, sans l'aide d'une catapulte. Prévus pour des endroits non équipés, les moteurs pouvaient être démarrés sans matériel extérieur, et pouvaient utiliser de l'essence automobile à la place du kérosène.

Le dessous du fuselage de cet avion était doté de renflements latéraux qui amélioraient les performances en diminuant la traînée aérodynamique sous cette partie de la cellule. Ces éléments étaient horizontaux sur le prototype, après les essais, ils furent orientés vers le bas sur les machines de production. Cet disposition permettait un larguage plus efficace des armes attachées à cet endroit. Normalement deux mitrailleuses M60C d'un calibre de 7,62 mm étaient montées de chaque côté dans ces conteneurs qui servaient également de points d'emport (deux possibles) pour des armes, des paniers, ou des réservoirs supplémentaires. Un large couvercle disposé sur le dessus permettant d'accèder aux armes. Deux supports complémentaires étaient placés sous les ailes en partie extérieure des moteurs. L'armement standard employé pendant la guerre du Viêt Nam comprenait des paniers contenant sept roquettes de diamètre 70 mm avec des marqueurs au phosphore ou des armes explosives, ou des paniers contenant cinq roquettes Zuni d'un diamètre de 127 mm. Des bombes d'un poids allant jusqu'à 500 livres (environ 230 kg), des missiles Sidewinder (sous les ailes), un système ADSID (Air Delivered Seismic Intrusion Detector, détecteur largué et servant, au sol, à suivre à distance les transports de matériels ennemis), ou encore des bombes éclairantes Mk. 6 pouvaient aussi être emportées.

A la suite des opérations, la conception de l'OV-10 révéla quelques faiblesses. Il était nettement sous-motorisé, et ce manque de puissance contribua, au Viêt Nam, à des accidents, parce que sur certains terrains pentus, l'appareil ne pouvait monter assez rapidement. Alors que les spécifications annonçait un plafond de 26.000 pieds (7.900 m), en opérations, l'appareil ne pouvait atteindre que 18.000 pieds (5.500 m).

Les Bronco américains furent retirés du service actif au début des années 1990, et jugés trop vulnérables, ne furent pas engagés dans la guerre du Golfe (première guerre d'Irak), en 1990-1991. Certains appareils de ce type furent employés ultérieurement, aux Philippines, en Colombie, au Maroc, et quelques 'uns furent employés comme plate-forme pour des essais, ou la lutte anti-incendie.


- En complément, vue en vol et à l'atterrissage d'un North American OV-10B Bronco (immatriculation F-AZKM, cn 338-09, couleurs guerre du Golfe). Meeting Ferté-Alais 2018.

Source partielle : site web Wikipedia.

OV-10A              
Moteurs(s)/Engine(s)   2 turbopropulseurs de 715 ch                       Garret T76-G-10 (G-12)                            
Envergure/Span 12,67 m    Longueur/Length 12,19 m    Hauteur/Height 4,62 m     Poids total/Weight 6.550 kg       
Vitesse/Speed 450 km/h à 0 m       Plafond/Ceiling 7.315 m    Autonomie/Range 930 km         


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAv. mil. modernesAv. mil. modernes