Bucker-Bu 131 jungmann

Bücker Bu 133 Jungmeister

Bucker-Bu 180 student

Vue d'un Bücker Bu 133C (photo : Colin K.Work) Vue d'un biplan d'entraînement acrobatique monoplace Bücker Bu 133.

Le biplan monoplace Bücker Bu 133 Jungmeister fut développé à partir de l'avion biplace d'entraînement primaire Bu 131 Jungmann. Le premier vol du prototype fut effectué, aux mains de Luise Hoffmann, en 1935. Légèrement plus petit que son prédécesseur, cet avion immatriculé D-EVEO était équipé d'un moteur en ligne inversé Hirth HM 506 à refroidissement par air. Cette machine montra d'étonnantes capacités acrobatiques lors du Championnat International de voltige à Rangsdorf (près de Berlin), en 1936, mais cet appareil ne fut l'objet d'aucune commande. A la suite, seuls deux exemplaires du modèle Bu 113B doté du moteur HM 506 de 160 CV furent construits.

La principale version de production fut le Bu 133C équipé d'un moteur radial à refroidissement par air Siemens-Bramo Sh 14A de 160 CV couvert par un capot distinctif. Ce type sensiblement plus court (de 13 cm) que le modèle Bu 133A en conservait toutes les remarquables performances acrobatiques.

Après essais, le Bu 133 fut commandé par la Luftwaffe, pour l'entraînement avancé, y compris l'instruction préliminaire des pilotes de chasse. Le nombre d'appareils livré pour cette force aérienne est difficile à estimer. Le Jungmeister fut aussi fabriqué, à environ cinquante exemplaires par Dornier-Werke (Do-Flug AG, usine près d'Altenrhein) en Suisse pour les forces de ce pays et également, en quantité équivalente, en Espagne, par CASA (Construcciones Aeronauticas S.A.), sous la désignation 1133 (1.133). Le Jungmeister resta suffisamment performant pour être présenté dans les compétitions internationales de voltige jusque dans les années 1960.

La cellule du Bu 133 était formée d'un treillis de tubes d'acier au chrome-molybdène couvert par des panneaux métalliques en partie antérieure et par un revêtement entoilé pour le reste du fuselage. Le plan supérieur était relié à la cellule par des mâts en N en partie centrale et les plans étant reliés par des mâts parallèles renforcés par des câbles croisés. Les ailes qui avaient une légère flèche (onze degrés) comprenaient deux longerons en bois de section en I, avec des nervures également en bois et un revêtement entoilé. Des ailerons étaient montés sur les deux plans. Le plan de queue horizontal était renforcé par des câbles, la dérive était formée de tubes en acier avec revêtement entoilé et des compensateurs étaient montés sur les plans de profondeur. Le train d'atterrissage principal comprenait des jambes profilées dotées d'amortisseurs hydrauliques, les roues munies de frein étaient montées sur des axes en acier dont les extrémités intérieures étaient articulées par des tirants en forme de V sous le fuselage et la roulette de queue était orientable. Le réservoir de carburant étant contenu dans le fuselage.


Vue d'un biplan monoplace d'entraînement avancé Bücker Bu 133B. Immatriculation D-EAKE, moteur en étoile Siemens Sh 14A de 160 CV. Ce modèle fut le prototype du Bu 133C qui fut construit en série à partir de 1936. Vue d'un Bücker Bu 133B (photo : Jane's fighting aircraft of World War II)


Source partielle : site web Wikipedia

Bu 133              
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 160 CV                       Siemens Sh 14A-A                                  
Envergure/Span 6,60 m     Longueur/Length 6,00 m     Hauteur/Height 2,20 m     Poids total/Weight 585 kg         
Vitesse/Speed 220 km/h             Plafond/Ceiling 4.500 m    Autonomie/Range 500 km    


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAv. mil. anciensAv. mil. anciens