Bucker-Bu 180 student

Bücker Bu 181 Bestmann

Bucker-Bu 182 kornett

Vue d'un Bücker 181 (photo : Jane's fighting aircraft of World War II) Vue d'un avion d'entraînement biplace Bücker Bu 181. Moteur Hirth HM 504 de 105 CV.

Le Bücker Bu 181 Bestmann était un monoplan biplace destiné à l'instruction. Cet avion fut développé, à partir du Bu 180, par Carl Clemens Bücker et son chef concepteur, le suédois Anders J. Anderson. Financé initialement sur fonds propres par Bücker, il apparut, fin 1937, début 1938, que ce modèle pouvait répondre à une demande commerciale, lorsque l'on constata que les appareils d'entraînement de l'aviation militaire allemande, dont il existait quatre types différents, devaient être remplacés. Le premier vol du prototype, type V-1, immatriculé D-EPDS fut effectué en février 1939, aux mains du pilote en chef Arthur Benitz.

Après une visite, début 1939, de l'usine et un essai en vol du prototype du Bu 181, Ernst Udet, alors directeur du Technisches Amt (T.A.), l'Office technique des productions aéronautiques du RLM (Reichsluftfahrtministerium, ministère de l'Air du Reich), n'émit que peu de remarques au sujet des performances et des qualités de vol de l'appareil, mais il émit de nombreuses critiques concernant essentiellement la cabine et les portes. La machine fut modifiée pour répondre aux demandes et un deuxième appareil, immatriculation D-ERBV, fut testé en vol, fin juillet 1939, par le pilote Helmut Czolbe, au centre d'essais en vol de la Luftwaffe, sur l'aéroport de Rechlin (Mecklembourg-Poméranie-Occidentale).

Ensuite, l'appareil passa avec succès les dures épreuves du programme d'essais en vol de Rechlin. Les avions concurrents comme l'Arado Ar 79 ou le Klemm Kl 70 étaient inférieurs en performances ou en cours de mise de point, aussi le Technisches Amt dut rendre sa décision et prit le Bu 181 comme appareil de formation standard de la Luftwaffe. Fabriqué en grande série avec l'aide d'usines supplémentaires, il remplaça tous les avions d'instruction précédents.

Le Bu 181 produit à partir de 1940, n'évolua que peu durant la Deuxième Guerre mondiale. Le premier modèle fut le 181A, mais les types les plus répandus furent le 181B et le 181C qui ne différaient que sur certains points. Le 181C avait une autonomie plus importante, d'autres différences minimes portaient sur les versions des moteurs (Hirth HM 500 ou HM 504), certains équipements comme l'installation électrique, l'éclairage du poste de pilote, l'emport de bombes ou de mitrailleuses. Cet avion fut principalement employé pour la formation, mais il fut aussi utilisé comme avion de liaison, pour le remorquage de planeurs ou le transport de munitions pour l'infanterie.

Le Bücker Bu 181 fut produit à environ de 3.400 exemplaires. Construit en Allemagne, par Bücker dans l'usine de Rangsdorf, cet avion fut également produit, à partir de 1941, par Fokker, à Amsterdam. Environ 700 machines de types Bu 181B et 181C furent assemblés par cet industriel. Le Bu 181 fut aussi assemblé, sous licence, en Suède, sous la désignation Sk 25. Environ 125 machines de ce type furent construites, entre 1944 et 1946, pour le compte de l'armée de l'air suédoise.

Ce modèle fut produit, en Tchécoslovaquie, par Zlin, sous la désignation C-6. Ces avions construits initialement en série limitée, pour un usage militaire, furent dérivés en versions civiles Zlin Z 281 à moteur Toma 4 de 150 CV et Zlin Z 381 à moteur Walter Minor 4 de 105 CV. Le Bu 181 fut construit, en petite série, en Egypte, à la fin des années 1950, les avions produits dans ce pays sous la désignation Gomhouria étant exportés en Libye (début 1960), en Jordanie et en Somalie. La Suisse employa, jusqu'en 1956, quelques exemplaires récupérés sur son territoire pendant la Deuxième Guerre mondiale, et plusieurs dizaines d'autres machines furent mis en service en France, en Angleterre et en Belgique après ce conflit.

Le Bu 181 était un monoplan à aile basse prévu pour deux pilotes placés côte à côte. Son fuselage de section ovale était constitué d'un treillis de tubes d'acier au chrome-molybdène en partie avant avec revêtement également en métal, complété d'un partie monocoque en bois en partie arrière. Les ailes éraient de construction bois, avec un revêtement en contre-plaqué du bord d'attaque jusqu'au longeron et un revêtement entoilé vers le bord de fuite. Elles étaient munies de volets en deux parties et d'ailerons. Le plan arrière était formé de structures en bois avec revêtement en contre-plaqué pour les parties fixes et revêtement entoilé pour les parties mobiles. Des compensateurs réglables étaient montés sur la gouverne de direction et celles de profondeur.

Le train principal de type fixe était doté de ressorts métalliques et d'amortisseurs hydrauliques. Ses jambes étaient carénées en partie interne et en arrière des roues. La roulette de queue pouvait tourner librement. Le moteur était le plus souvent un Hirth HM 500 à refroidissement par air entraînant une hélice bipale. Le réservoir de carburant était logé dans le fuselage. Le poste de pilotage fermé était largement vitré sur les côtés et sur le dessus, il était doté d'un système de chauffage, de commandes couplées et comprenait un large compartiment à bagages derrière les sièges.


Source partielle : site web Wikipedia

Bu 181              
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 105 CV                       Hirth HM 504                                      
Envergure/Span 10,60 m    Longueur/Length 7,75 m     Hauteur/Height 2,10 m     Poids total/Weight 750 kg         
Vitesse/Speed 215 km/h             Plafond/Ceiling 5.800 m    Autonomie/Range 800 km    


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAv. mil. anciensAv. mil. anciens