Martin marietta-X-24b

Martinsyde F.4 Buzzard

Martinsyde-G.100 elephant

Vue d'un chasseur Martinsyde F.4 Buzzard (origine : Fighters 1914-1919 - Kenneth Munson) Vue d'un chasseur Martinsyde F.4 Buzzard Mk. 1 aux couleurs de la R.A.F., fin 1918.

Le Buzzard fut développé depuis le biplan R.G. conçu par George Harris Handasyde. Il fut aussi une évolution du biplan F.2 qui avait volé pour la première fois en février 1917, mais n'avait pas été un succès. La forme définitive fut obtenue avec le monoplace F.3, doté d'un moteur expérimental Rolls-Royce Falcon de 285 CV, et qui effectua son vol inaugural en novembre 1917. Le propulseur d'origine fut remplacé par un Falcon III standard de 275 CV, et des plans furent établis pour une production en quantités. Cependant, les moteurs Falcon étant affectés en priorité au Bristol F.2B, seulement six F.3 furent construits. Quatre exemplaires furent fournis à la Home Defence du R.F.C. (Royal Flying Corps) au début de l'année 1918.

Une version alternative équipée d'un moteur Hispano-Suiza de 300 CV fut développée sous la désignation F.4. A part le positionnement du cockpit plus en arrière, le F.4 était globalement identique au F.3, et était un des plus rapide chasseur de son temps. L'armement était constitué de deux mitrailleuses synchronisées Vickers, montées sous un capot, en partie supérieure du moteur.

Suivant les essais officiels effectués en juin 1918, le F.4, nommé à ce moment Buzzard, fut mis en production à grande échelle pour le compte de la R.A.F. Fin octobre 1918, environ cinquante machines étaient en charge dans la R.A.F., mais aucune n'avait été mise en service de manière opérationnelle. La production fut continuée pendant un temps après l'Armistice, le nombre final de machines construites atteignit environ 200 exemplaires, tous assemblés par la maison mère. Les contrats annulés portaient sur 500 exemplaires à construire par Boulton & Paul, 200 exemplaires par Hooper & Co., et 300 exemplaires par Standard Motor Co., les plans de production pour une fabrication de 1.500 biplans complémentaires aux Etats-Unis fut aussi annulée à la fin de la guerre.

Les Buzzard construits inclurent trois Mk. 1A conçus comme chasseurs d'escorte destinés à l'I.A.F. (Independant Air Force), mais cette version ne fut pas poursuivie. Après la sélection du Sopwith Snipe comme chasseur de l'après-guerre dans la R.A.F., la carrière du Buzzard touchait à sa fin, mais deux avions servirent avec le Communications Wing, en effectuant des trajets entre Londres et Paris, dans le cadre de la conférence de paix de Paris tenue entre janvier et septembre 1919. Ce modèle participa aussi aux reconstitutions historiques organisées par la R.A.F. en 1920 et 1922 (aéroport de Hendon).

Après la fermeture de la société Martinsyde en 1921, quelques variantes mineures ou expérimentales furent produites, en incluant trois F.4A et deux biplaces civils de transport, F.6. Des Buzzard de surplus furent achetés en nombre (dans un but de revente), par Aircraft Disposals Co. entre 1921 et 1930, certains avions étant équipés de moteurs radiaux Armstrong Siddeley Jaquar et désignés A.D.C.1. Des Buzzard furent aussi vendus à plusieurs forces aériennes étrangères, incluant celles de la Finlande, de la République d'Irlande, de la Lettonie, du Portugal, de l'Espagne et une machine fut évaluée au Japon.


Plans d'un chasseur Martinsyde F.4 Buzzard (origine : Fighters 1914-1919 - Kenneth Munson)


Source partielle : Fighters 1914-1919 - Kenneth Munson.

F.4 Buzzard         
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 300 CV                       Hispano-Suiza                                     
Envergure/Span 9,99 m     Longueur/Length 7,76 m     Hauteur/Height 3,15 m     Poids total/Weight 1.090 kg       
Vitesse/Speed 210 km/h à 4.570 m   Plafond/Ceiling 7.300 m    Autonomie/Range           


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions Guerre 1914-1918Avions Guerre 1914-1918