Nakajima-B6n tenzan

Nakajima C6N Saiun

Nakajima-J1n (j1n1-s gekko)

Vue d'un C6N1-1B Saiun (origine : Bombers 1939-1945 - Kenneth Munson) Vue et plan d'un C6N1-1B Model 21 Saiun (code Allié 'Myrt') embarqué sur le porte-avions Zuikaku, 1944 (version porteur de torpille de l'appareil de reconnaissance).

Le Saiun fut conçu par Yasuo Fukuda afin de répondre à une spécification 17-Shi de 1942, émise par la marine impériale japonaise, pour un avion de reconnaissance embarqué sur porte-avions. A l'origine, Fukuda avait envisagé l'emploi de deux moteurs radiaux de 1.000 ch montés en tandem, mais un simple moteur de faible diamètre 18 cylindres Nakajima Homare, qui devait développer 2.000 ch, fut choisi à la place. Afin de raccourcir le temps de développement de l'appareil, pas moins d'environ 25 prototypes furent construits, et de nombreux, parmi eux, avaient été terminés à la fin de l'année 1943. Plusieurs de ces prototypes furent attribués à des unités en service actif, dans le cadre du programme de tests, et ce furent eux qui firent les débuts opérationnels de cet appareil.

Le Saiun, qui reçut le code Allié 'Myrt', fut rencontré au combat pour la première fois en juin 1944, quand un certain nombre de ces avions fit une reconnaissance de la force d'attaque américaine, en cours de formation pour l'attaque des îles Mariannes. Plus tard, les Saiun effectuèrent des vols de reconnaissance de la force ennemie assemblée pour attaquer l'île de Saipan, dans l'archipel des Mariannes (opération américaine Forager, effectuée de la mi-juin à la mi-juillet 1944, dont le but était de prendre le contrôle de îles Mariannes, et plus particulièrement Saipan et Tinian).

La fabrication en série de l'appareil de reconnaissance fut commencée en 1944, avec le C6N1 Model 11, et les premières livraisons dans les unités de la marine impériale japonaise furent effectuées à partir d'août de la même année. A la fin de la guerre, la construction, faite dans les usines Nakajima de Handa, préfecture d'Aichi, et de Ota (préfecture de Gunma, région de Kantō, usine Koizumi), atteignit environ 500 exemplaires. Cependant, la carrière en service actif de cet avion fut retardée et interrompue, à cause de problèmes persistants dus au peu fiable propulseur Homare, et ces appareils ne furent pas rencontrés en grand nombre. L'armement défensif léger de la version de reconnaissance (une mitrailleuse orientable Type 1, de calibre 7,92 mm, montée dans le cockpit arrière) reflètait la possibilité qu'avait l'appareil à voler plus vite et plus haut que la plupart des chasseurs alliés de la fin de la guerre, mais les machines converties pour assurer d'autres types de missions, furent équipés de manière plus complète.

Le C6N1-S fut une chasseur de nuit destiné à la défense du territoire japonais. Son équipage comprenait deux hommes, et il était doté de deux canons de calibre 20 mm montés dans le fuselage arrière, en position fixe, et orientés vers le haut avec un angle. Ce type de montage nommé Schräge Musik, avait été employé sur certains chasseurs allemands, pour la première fois en mai 1943, et il permettait d'attaquer par le bas des bombardiers non défendus de ce côté. La variante C6N1-B était une conversion en avion triplace porteur de torpille. Deux prototypes furent aussi convertis en une version de reconnaissance améliorée, le C6N2 Model 22, doté de moteurs Homare 24 de 2.000 ch. La version finale fut le développement désigné C6N3, Saiun-Kai, qui fut équipé de moteurs Hitachi 92, mais cette machine atteignit seulement le stade de projet à la fin de la guerre.


Plans d'un C6N1-1B Saiun (origine : Bombers 1939-1945 - Kenneth Munson)


Vue d'un Nakajima C6N (photo : Jane's fighting aircraft of World War II) Vue d'un avion de reconnaissance Nakajima C6N Model 12. Moteur Nakajima Homare 21 de 1.700 ch.

Source partielle : Bombers 1939-1945 - Kenneth Munson.

C6N1-1B             
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 1990 ch                      Nakajima Homare 21                                
Envergure/Span 12,50 m    Longueur/Length 11,12 m    Hauteur/Height 3,96 m     Poids total/Weight 5.260 kg       
Vitesse/Speed 635 km/h à 6000 m    Plafond/Ceiling 11.300 m   Autonomie/Range 4.595 km       


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAv. mil. anciensAv. mil. anciens