Voisin-Biplan

Canard Voisin

Vought-F4u corsair

Vue de l'hydravion Canard Voisin Dessin de l'hydravion Canard Voisin (plan canard, moteur rotatif propulsif).

Le Canard Voisin était un avion développé par Gabriel et Charles Voisin en 1910. Original par sa conception, avec les ailes principales placées en arrière (plan canard), cet appareil fut très populaire durant les premières décennies du 20e siècle. Avec l'ajout de flotteurs, il fut également le premier hydravion de la marine française.

Le Canard Voisin était développé depuis un modèle expérimenté auparavant par Alberto Santos-Dumont avec son avion 14-bis sur lequel les ailes principales étaient placées à l'arrière de l'appareil afin de faciliter le contrôle et la stabilité horizontale à l'atterrissage. Cette machine comportait également à l'avant, un petit stabilisateur horizontal orientable. Cette disposition des ailes avait été testée avec succès par Maurice Colliex à Issy-les-Moulineaux entre mars et mai 1910. Le Canard était équipé d'un moteur radial Anzani d'une puissance de 60 CV entraînant une hélice propulsive (d'autres moteurs comme le Gnome rotatif furent aussi montés).

Dans l'intervalle, fin mars 1910, Henri Fabre avait réussi, pour la première fois dans l'histoire, un vol depuis l'eau avec son appareil, également plan canard, Hydravion. Les flotteurs de cette machine, mis au point par l'ingénieur Bonnelaison, avaient été brevetées par Fabre. Désireux de s'initier également au pilotage d'un hydravion, Voisin acheta plusieurs de ces flotteurs Fabre et les monta sur son avion Canard. A la suite, en octobre 1910, le Canard Voisin devint le premier hydravion à survoler la Seine.

Le nouveau Canard Voisin, équipé de quatre flotteurs Fabre et de six roues fixes en dessous, devint ainsi le premier hydravion amphibie à voler. Il pesait 650 kg, plus 230 kg pour les flotteurs. Un des avions Voisin Canard fut acheté par la Marine nationale en mars 1912 pour équiper le bateau transport d'hydravions La Foudre. Ce navire était à la base un croiseur auxiliaire qui fut transformé en porte-hydravions en 1911 (ce fut le premier de ce type de l'histoire). Il comportait des catapultes permettant de donner aux hydravions une vitesse initiale suffisante pour voler, des grues servant à récupérer les appareils lorsque ceux-ci avaient amerri et des hangars de stockage. La Foudre fut vendue en 1922 et réformée.


Source partielle : site web Wikipedia.

CANARD VOISIN       
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 80 CV                        Gnome rotatif                                     
Envergure/Span 13,10 m    Longueur/Length 10,97 m    Hauteur/Height            Poids total/Weight 550 kg         
Vitesse/Speed 100 km/h             Plafond/Ceiling            Autonomie/Range           


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions débuts aviationAvions débuts aviation