Morane-saulnier-T

Mudry CAP 10

Mudry-Cap 20

Vue d'un CAP 10 (photo : JN Passieux, musée JB Salis, La Ferté-Alais) Vue de l'appareil de voltige A.J.B.S. 10 dérivé d'un CAP 10 mais avec des ailes sans dièdre (F-PZLD, musée volant JB Salis, La Ferté-Alais, août 2010).

Le CAP 10 est un avion biplace (sièges côte à côte) destiné à l'entraînement à la voltige qui fut utilisé par l'Armée de l'Air pour la pré-sélection et la formation initiale des pilotes. Il était issu de la volonté de créer un appareil moderne de voltige en France à une période où ce domaine était largement dominé au plan mondial par les Américains et les pays du bloc de l'Est.

Cet appareil était un dérivé du type Piel CP320 Super Emeraude des années 1960. Proche esthétiquement du Super Emeraude bien que techniquement lointain, le premier prototype baptisé CP100 fut détruit dans un accident mortel. Mais heureusement pour la jeune société CAARP (Coopérative des Ateliers Aéronautiques de la Région Parisienne) l'avion fut mis hors de cause et le prototype suivant baptisé CAP 10 pour 'Constructions Aéronautiques Parisiennes' put effectuer son premier vol en août 1968.

Le CAP 10 fut suivi par la variante de production CAP 10B qui avait été revue au niveau des plans arrière. Sa structure restait classique, construction entièrement en bois avec des parties entoilées et un revêtement en contre-plaqué sur les ailes placées en position basse. Son moteur était un Lycoming quatre cylindres refroidi par air de 180 CV, alimenté par injection et doté d'un système de lubrification permettant le vol sur le dos. Par la suite, les matériaux employés évolueront avec une aile en sandwich carbone pour le type 10C.

Le CAP 10 fut mis en production en 1970 et était toujours construit en 2007 (version 10C). Son fabricant d'origine fut Mudry qui avait ses ateliers à Bernay (Eure) en France. Par la suite, cette société fut rachetée par Apex en 1997, les installations furent alors transférées à Dijon. En 2008, Apex fit faillite, les droits pour produire des pièces détachées furent alors attribués à Dyn'Aviation.

Cet appareil d'initiation fut construit à plus de 300 exemplaires. Il fut l'un des avions de formation à la voltige le plus répandu au monde, environ 200 machines de ce type volaient encore vers la fin des années 2000 et presque deux générations de pilotes de voltige ont été formées à ses commandes. Vers la fin des années 1970, fut développé la famille des avions monoplaces CAP 20, 20L et 21, qui sera à l'origine, plus tard, des monoplaces de compétition CAP 231, 231 EX et 232.

Développé par l'Amicale Jean-Baptiste Salis sur une idée de Jean-Pierre Lafitte, l'A.J.B.S. 10 est une sorte de CAP 10 à aile sans dièdre (plate). Doté d'un moteur Lycoming d'une puissance de 200 CV équipé d'une hélice à calage fixe, cet avion possède des performances à peu près équivalentes à celles d'un CAP 20 standard. C'est un excellent avion d'école de voltige, aussi bien qu'un bon appareil de spectacle aérien ou de compétition de niveau national biplace.


Vue du moteur Lycoming de l'appareil de voltige A.J.B.S. 10, supports, cloison pare-feu. Type AEIO-360 B2F, quatre cylindres à plat, refroidissement par air, alimentation par injection, système de lubrification permettant le vol inversé en voltige, puissance 180 CV, hélice bipale à pas fixe Hoffmann entraînée directement (musée volant JB Salis, La Ferté-Alais, août 2010). Vue du moteur Lycoming de l'A.J.B.S. 10 (photo : JN Passieux, musée JB Salis, La Ferté-Alais)


- En complément, vue d'un avion de voltige CAP 10B, immatriculation F-PXKE, piloté par Dorine Bourneton. Cet appareil est adapté pour un pilotage uniquement aux mains, la pilote étant privée de l'usage de ses membres inférieurs. Retour après présentation en vol lors du Salon du Bourget (Paris Air Show 2015). Détail de la partie centrale du monoplan, avec les grands volets, les longs ailerons compensés et le train principal fixe dont les jambes sont profilées et les roues carénées.

Source partielle : site web Wikipedia et musée JB Salis.

A.J.B.S. 10         
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 180 CV                       Lycoming AEIO-360 B2F                             
Envergure/Span 8,06 m     Longueur/Length 7,16 m     Hauteur/Height 2,55 m     Poids total/Weight 765 kg         
Vitesse/Speed 270 km/h             Plafond/Ceiling 5.500 m    Autonomie/Range 1.000 km  


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions civilsAvions civils