Canadair-Cl-215 (cl-415)

Canadair CL-28 Argus

Canadair-Cl-41 tutor

Vue d'un CL-28 Argus Vue d'un avion de reconnaissance et de lutte anti sous-marine à long rayon d'action, Canadair CL-28 Argus (1958).

Pendant les années qui suivirent la Seconde Guerre mondiale, les patrouilles océaniques de la Royal Canadian Air Force (R.C.A.F.) furent assurées par des versions modifiées du bombardier britannique Avro Lancaster. Cependant, dès le début des années 1950, la R.C.A.F. chercha à se doter d'un remplaçant capable d'effectuer les missions de patrouille maritime, et également apte à assurer les missions de lutte anti sous-marine, aspects chasse et aussi destruction.

L'appareil choisi, l'Argus, désigné CL-28 ou CP-107, pour les forces canadiennes, fut adopté à la suite d'études minutieuses et d'une étroite collaboration entre Canadair, et la société Bristol, constructeur de l'avion de ligne Britannia. L'appareil conservait la voilure, l'empennage, le train d'atterrissage et les commandes de vol de l'avion de transport de passagers d'origine, mais les turbopropulseurs Bristol Proteus furent remplacés par des moteurs à pistons de fabrication américaine R-3350, et le fuselage de conception canadienne était entièrement nouveau. Les moteurs Wright de type turbocompound permettaient, grâce à leur consommation de carburant réduite, d'obtenir une plus grande autonomie par rapport aux propulseurs d'origine pour les vols de patrouille de longue durée à basse altitude, et le fuselage non pressurisé était également très bien adapté à ce genre de vols.

L'équipement de l'Argus comprenait un radar de recherche placé dans un logement situé en partie inférieure du nez de l'appareil, un projecteur orientable monté à l'extrémité de l'aile droite, et un système MAD (Magnetic Anomaly Detection, ou détecteur arrière) logé dans la pointe postérieure, en prolongement du fuselage. Deux soutes internes mesurant 5,50 mètres de long pouvaient contenir chacune, 1.815 kg de mines, charges de profondeur, torpilles auto-guidées, bombes, ou autres armes. Egalement, une charge totale de 1.720 kg pouvait être emportée sur chacun des points d'emport situés sous les ailes.

L'équipage était composé, en général, de quinze membres, trois pilotes, trois navigateurs (observateurs longue portée), deux mécaniciens navigants et six officiers radio. Au début des années 1960, l'équipage, selon les missions, pouvait aussi comprendre un navigateur tactique, un navigateur radio, ainsi que des observateurs. L'avion était doté de quatre couchettes et d'une cuisine, afin d'améliorer l'efficacité du personnel lors de longues patrouilles pouvant atteindre une durée de 18 heures, le CL-28 ayant une autonomie d'un peu plus de 26 heures, sans ravitaillement, avec un armement complet.

Le premier vol de l'Argus fut effectué fin mars 1957, et la production fut achevée vers le milieu des années 1960. La production totale fut de 33 machines, treize modèles Mk. 1, (avion de reconnaissance maritime à long rayon d'action doté d'un radar américain APS-20 monté sous radôme), et vingt modèles Mk. 2 (avion de reconnaissance maritime à long rayon d'action doté d'un radar britannique ASV-21 monté dans un radôme plus petit). Tous ces avions furent exploités par la Royal Canadian Air Force (R.C.A.F.). La mise en service fut effectuée à partir de 1958, les appareils étant utilisés dans les Squadrons 404, 405, et 415 du Maritime Air Command. Les Argus restèrent en service jusqu'en 1981, ils furent remplacés par des Lockheed CP-140 Aurora.


Source partielle : Bombardiers du monde entier - Kenneth Munson.

CL-28               
Moteurs(s)/Engine(s)   4 moteurs à pistons de 3400 ch                     Wright R-3350-EA1                                 
Envergure/Span 43,37 m    Longueur/Length 39,26 m    Hauteur/Height 11,79 m    Poids total/Weight 71.215 kg      
Vitesse/Speed 510 km/h             Plafond/Ceiling 7.620 m    Autonomie/Range 9.495 km  


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAv. mil. modernesAv. mil. modernes