Canadair-Cl-41 tutor

Canadair CL-44

Canadair-Cl-84 dynavert

Vue d'un CL-44D-4 de la BOAC (photo : Pictorial History of BOAC and Imperial Airways Kenneth Munson - BOAC) Vue d'un CL-44D-4 de la BOAC, loué à Seaboard World Airlines (Seaboard & Western Airlines), 1964-1966. A noter la Morris Mini Traveller (Countryman) de service sur la piste.

En mars 1957, fut effectué le premier vol de l'appareil de reconnaissance maritime à moteurs à pistons Canadair CL-28, basé sur l'avion de ligne à turbopropulseurs Bristol Britannia. Après la production de 33 machines de série de ce type, fut développé le CL-44, qui était basé sur un Britannia 300, avec un fuselage allongé de 3,76 m, et des turbopropulseurs Rolls-Royce Tyne Mk. 515/10. Le prototype de ce modèle vola pour la première fois en novembre 1959. Douze exemplaires de cet avion furent construits sous la désignation CC-106 Yukon (CL-44-6), pour un emploi dans la R.C.A.F. (Royal Canadian Air Force). Dans cette version appareil de transport militaire, sa capacité était de 134 passagers.

Le CL-44 fut lancé, comme avion de transport civil, en 1960. La production de cette version dotée d'une ouverture du fuselage en partie arrière, atteignit un peu moins de trente exemplaires. Les clients furent Flying Tiger Line (13 exemplaires, type civil et transport CL-44D4-2), Slick Airways (4 ex., type civil et transport CL-44D4-6), Loftleidir (2 ex., type civil CL-44D4-8), et Seaboard & Western Airlines (8 ex., CL-44D4-1). A la demande de la compagnie islandaise Loftleidir, quatre exemplaires de CL-44D4 furent convertis en version CL-44J. Cette variante avait un fuselage allongé d'une section de 3,07 m vers l'avant de l'aile, et d'une autre section de 1,55 m vers l'arrière de l'aile, ce qui portait la capacité à 189 passagers (29 sièges supplémentaires). Le poids total au décollage restait inchangé grâce à la suppression de réservoirs alaires au centre de l'appareil. En version cargo, un CL-44D-4 pouvait emporter plus de 28,5 tonnes de marchandises, avec trois membres d'équipage.

Egalement, un unique CL-44D4-2 (cn 16) fut converti par Conroy Aircraft, en avion de transport de matériels d'un gros volume. Ce modèle, dont le fuselage avait été reconstruit au-dessus du plancher, désigné CL-44-O (aussi nommé Skymonster ou CL-44 Guppy), avait été conçu afin d'assurer le transport, depuis Belfast, Irlande du Nord, des moteurs Rolls-Royce RB211 destinés au triréacteur américan Lockheed L-1011 TriStar.


Vue du système de chargement par ouverture du fuselage vers la queue de l'appareil (CL-44D-4 de la compagnie BOAC). Le camion à plateau doit être un lorry Bedford (Bedford dropside lorry, MSD châssis court, ou plus probablement MLD châssis long). Vue système de chargement d'un CL-44D-4 de la BOAC (photo : Pictorial History of BOAC and Imperial Airways Kenneth Munson - BOAC)


Histoire d'Imperial AirwaysAvions d'Imperial Airways (1923-1954)

CL-44D-4            
Moteurs(s)/Engine(s)   4 turbopropulseurs de 5730 ch                      Rolls-Royce Tyne 515-10                           
Envergure/Span 43,37 m    Longueur/Length 41,73 m    Hauteur/Height 11,80 m    Poids total/Weight 95.270 kg      
Vitesse/Speed 510 km/h à 6200 m    Plafond/Ceiling 9.145 m    Autonomie/Range 4.625 km  


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions civilsAvions civils