Construction d'une guitare classique

 

La construction d'une guitare classique nécessite de nombreuses étapes faites soit par des machines, soit manuellement. Voici le principe de construction d'un instrument (ateliers Manuel Rodriguez & Fils, Esquivias, Espagne et Angelo Salsarulo).

1) La première étape concerne la préparation des différentes pièces.
 – Séchage des bois d'origines diverses et contrôle.
 – Découpage en plusieurs phases pour obtenir les différentes pièces : éclisses, manches, talons, tables, fonds.
 – Préparation des différents composants :
   – éclisses (demi-côtés) munies de leurs renforts internes.
   – table (dessus) décorée par une rosace collée et renforcée par des pièces internes aussi collées (barrage).
   – fond de caisse.
   – manche équipé de sa tête et de son talon (pièce de jonction avec la caisse).

Toutes ces opérations nécessitent des interventions intermédiaires : découpage, collage, ponçage.

Fond de caisse en palissandre renforcé par un barrage Table d'harmonie en sapin du Canada Pose des contre-éclisses en palissandre sur les éclisses
Fond de caisse en palissandre renforcé par un barrage (quatre lattes de bois collées) Table d'harmonie en sapin du Canada (barrage en éventail) et vue externe avec la rosace Pose des contre-éclisses en palissandre sur les éclisses déjà mises en forme

2) La deuxième étape concerne l'assemblage des différentes pièces.
 – Collage des deux éclisses (côtés) avec la contre-éclisse (pièce de bois placée du côté opposé au manche).
 – Assemblage du talon du manche avec les deux éclisses, on obtient une silhouette de guitare avec les côtés fermés et le manche.
 – Fermeture avec :
   – le collage de la table préparée auparavant.
   – la pose des barres de fond, puis du fond lui-même.

Ces pièces sont mises sous presse pour terminer cet assemblage, la guitare est presque complète à ce stade.
 – Pose du(des) filet(s) de décoration.
 – Pose de la touche (ou diapason), collage (six heures) sur le manche.
 – Découpe des fentes pour les frettes et pose des barrettes en métal.
 – Découpe en creux de la table pour le positionnement du chevalet, pose du chevalet et collage (une nuit).


Manches après collage de la tête et du talon (photo : Cahiers de La Guitare - Manuel Rodriguez, Danielle Ribouillault) Guitare après montage des éclisses et du talon (photo : Cahiers de La Guitare - Manuel Rodriguez, Danielle Ribouillault) Assemblage du fond après montage de la table (photo : Cahiers de La Guitare - Manuel Rodriguez, Danielle Ribouillault)
Manches après collage de la tête et du talon Guitare après montage des éclisses sur la contre-éclisse et assemblage du talon du manche Assemblage du fond après montage des barres de renfort. La table a été montée précédemment


3) La dernière étape concerne la finition de l'instrument.
 – Vernissage, séchage à température contrôlée.
 – Ponçage à sec puis à l'eau.
 – Pose des mécaniques.
 – Pose des cordes, essai de l'instrument.

Sources : Cahiers de La Guitare n° 81 et n° 82. Visite de la fabrique de guitares Manuel Rodriguez & Fils.

Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page musique Retour partie musique/return to the music part