Fiat-B.r.20 cicogna

Fiat C.R.30

Fiat-C.r.32

Vue d'un chasseur Fiat C.R.30 (photo : Fighters of the 20th Century - Aviation Picture Library) Vue d'un chasseur biplan Fiat C.R.30 distinctif par la forme et la position de son radiateur.

Comme Nikolai Nikolaevich Polikarpov en Union Soviétique, Celestino Rosatelli en Italie, était un ardent défenseur des biplans bien après que ce type d'avion soit considéré comme dépassé. En tant que directeur de la conception chez Fiat Aeronautica, Rosatelli fut à l'origine d'une série d'agiles biplans destinés aux forces aériennes de Mussolini.

Faisant partie de cette série, le C.R.30 (C.R. pour Caccia, chasseur et R pour Rosatelli), était un chasseur biplan monoplace conçu dans les années 1930. Cet avion dont les mâts reliant les ailes avaient une structure en W (type Warren repris du C.R.20), était équipé d'un train fixe et était propulsé par un moteur en V Fiat A.30 RA de 600 CV entraînant une hélice bipale à pas variable au sol et doté de très longs tuyaux d'échappement. Sa cellule était dans les standards de l'époque, avec une structure en tubes d'acier avec renforts en Duralumin, la partie avant étant couverte de panneaux de Duralumin, le reste de la cellule étant entoilée. L'arment initial comprenait deux mitrailleuses de 12,7 mm montées en partie supérieure du capot.

Quatre prototype furent construits et le premier vol fut effectué en mars 1932. Deux appareils participèrent avec succès au meeting aéronautique de Zurich en juillet 1932 en remportant le prix de vitesse à 340 km/h et 330 km/h (devant un Lockheed Orion à train rentant qui atteignit 310 km/h) et en gagnant la prestigieuse Coupe Dal Molin ouverte aux chasseurs. Suite à ces excellents résultats, fut passée une commande pour 120 machines destinées à la Regia Aeronautica.

Deux prototypes furent convertis en version biplace C.R.30B destinée à l'entraînement et à des missions de liaison. Par la suite, de nombreux appareils monoplaces furent convertis en biplaces et dotés d'un équipement modernisé et une commande de vingt nouveaux C.R.30B fut passée en complément. Egalement, deux machines furent converties en hydravions, type C.R.30 Idro. Le C.R.30 dont la production fut démarrée en 1933 contribua à la réputation des forces aéronautiques italiennes qui étaient considérées comme l'une des plus puissante dans les années 1930. Cette image fut renforcée par le voyage à travers l'Europe d'une escadrille de ces chasseurs (douze avions, raid de 2.400 km, départ Campoformido, Udine, étapes à Stuttgart, Bruxelles, Paris, Tours, Lyon, Turin et retour Udine). La production totale qui atteignit au mois 120 exemplaires fut arrêtée en 1935 et les derniers avions retirés du service en 1938 et remplacés par le modèle C.R.32.

Cet appareil fut vendu en petites quantités à l'export, en Autriche (trois C.R.30 et trois C.R.30B), en République de Chine, en Hongrie (deux C.R.30 employés à partir de 1936 et une dizaine de C.R.30B à partir de 1938), au Paraguay et au Vénézuela. Les Nationalistes Espagnols employèrent aussi deux C.R.30 à partir de 1938.


Source partielle : site web Wikipedia.

C.R.30              
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 600 CV                       Fiat A.30 RA                                      
Envergure/Span 10,50 m    Longueur/Length 7,88 m     Hauteur/Height 2,78 m     Poids total/Weight 1.895 kg       
Vitesse/Speed 350 km/h             Plafond/Ceiling 8.350 m    Autonomie/Range 850 km    


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAv. mil. anciensAv. mil. anciens