Cody-British army aeroplane no 1

Colomban MC-10 CriCri

Commonwealth-Ca-12 boomerang

Vue du CriCri (photo : JN Passieux, meeting Ferté-Alais 2001) Vue du Colomban CriCri, immatriculation F-PFHV (meeting de la Ferté-Alais en 2001). Le pilote donne une idée de la taille de cet avion.

Le Colomban MC-10 (aussi appelé CriCri) est un avion bimoteur extrêmement léger et compact, conçu par Michel Colomban. Cet ingénieur aéronautique français, né en 1932, est connu au niveau mondial, pour ses réalisations dans le domaine de la construction amateur d'avion. De formation ébéniste, il devint ingénieur du Conservatoire National des Arts et Métiers en suivant des cours du soir, puis travailla chez Morane-Saulnier, sur l'avion léger Rallye. Ensuite, il devint aérodynamicien à la SNIAS (Société Nationale Industrielle Aérospatiale), devenue ultérieurement l'Aerospatiale.

En 1973, Colomban conçut, fabriqua et fit voler le devenu célèbre CriCri. C'était un très petit avion monoplace de 75 kg de masse à vide équipé de deux moteurs 2 temps de tronçonneuse de 9 CV chacun, montés sur des pylônes à l'extrémité avant du fuselage. Sa structure était métallique (aluminium) pour les parties principales, en incluant les longerons et le revêtement des ailes, la construction utilisait également de la mousse solide Klegecell collée pour, par exemple, former les nervures. L'aile était basse, le train fixe était de type tricycle et il était prévu que cet appareil puisse être monté par des aviateurs sans qualifications particulières. Le CriCri (la désignation provient du prénom d'un des filles du concepteur, Christine), du fait de son faible poids avait de bonnes performances et était même capable de passer les figures de voltige de base.

Le prototype du MC-10, immatriculé F-WTXJ effectua son premier vol en juillet 1973 aux mains du pilote, alors relativement âgé, Robert Buisson. Par la suite, plus de 150 avions de ce type furent fabriqués, en différentes versions, MC-10 (vitesse moyenne 170 km/h, rayon d'action 750 km), MC-12 (vitesse moyenne 185 km/h, rayon d'action 500 km) ou MC-15. Le modèle MC-12 recevait le plus souvent des moteurs 2 temps McCulloch MC-101 de 12 CV et le MC-15 était équipé de moteurs JPX PUL 212 de 15 CV. Un modèle expérimental fut également essayé avec de petits réacteurs (James de 14 kgp conçus par J. Walles, alimentation en GPL) et un autre avion fut modifié avec l'ajout d'extensions d'ailes afin de rentrer dans la catégorie ULM avec une vitesse minimale de 65 km/h.

En juin 2010, la société EADS en partenariat avec Aero Composites Saintonge (Saint-Sulpice-de-Royan) et l'association Green Cri-Cri basée à la Tremblade, présenta au Green Aviation Show du Bourget, une version à moteurs électriques du CriCri. La cellule de cette machine capable de voler à une vitesse moyenne de 110 km/h pendant 30 minutes, était en matériaux composites et sa motorisation comprenait quatre moteurs électriques (de 7,5 CV chacun) entraînant, de chaque côté, une groupe de deux hélices contre rotatives à deux pales. Le poids total atteignait environ 90 kg, dont, environ 25 kg de batteries au lithium.

Une évolution de ce projet fut, en septembre 2010, un modèle MC-15 équipé de moteurs électriques de la société française Electravia pouvant fournir chacun 25 CV. Cette machine, désignée MC-15E fut une réussite, puisqu'elle put obtenir un record du monde de vitesse pour avions électriques en atteignant environ 260 km/h aux mains du pilote Hugues Duval. Cet avion, piloté par le même pilote et immatriculé F-PZTU, E-Cristaline, put atteindre plus de 280 km/h en juin 2011. Ce MC-15E était équipé de nombreux équipements électriques fournis par Electravia, ensembles E-Motor GMPE 104 (moteurs plus contrôleurs) d'une puissance maximale unitaire de 35 CV, hélices E-Props contre rotatives conçues et réalisées spécifiquement pour le record, batterie lithium-polymère ayant une capacité de stockage de 3 kWh. Aussi, les carénages des moteurs de cet appareil étaient optimisés et permettaient de réduire la traînée d'environ 45% par rapport à la version à moteurs thermiques. Cet modèle est également silencieux et plus confortable pour le pilote, car exempt des vibrations qui étaient transmises à la cellule au niveau des pieds par les moteurs 2 temps.

Ce CriCri à moteurs électriques fut présenté dans de nombreux meetings. Pour économiser l'énergie, il peut être lancé en vol depuis un avion porteur. Moteurs en marche, il décolle sur le dos d'un Max Holste MH-1521 Broussard équipé d'une plate-forme, prend son envol lorsque l'altitude désirée est atteinte et revient se poser de manière indépendante en fin de vol. Il fut présenté de cette manière lors des présentations en vol du Salon du Bourget (Paris Air Show 2015). Groupe Tranchant, Broussard équipé spécialement, immatriculation F-GDPX, CriCri MC-15E immatriculation F-PZTU, retour après la présentation en vol, juin 2015.


Source partielle : site web Wikipedia.

CRICRI              
Moteurs(s)/Engine(s)   2 moteurs à pistons de 12 CV                       Valmet SM 160 J                                   
Envergure/Span 5,00 m     Longueur/Length 3,90 m     Hauteur/Height            Poids total/Weight 170 kg         
Vitesse/Speed 270 km/h             Plafond/Ceiling            Autonomie/Range 500 km    


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions civilsAvions civils