Bellanca-Airbus, aircruiser

Bellanca Cruisemaster

Benoist-Type xiv

Vue d'un Bellanca 14-19 Cruisemaster (photo : JN Passieux, meeting Ferté-Alais 2018) Vue d'un Bellanca 14-19 Cruisemaster. Capacité quatre places, immatriculation F-AYDS, cn 2014, moteur Lycoming 0-435A/0-435C, année de construction 1950. Meeting Ferté-Alais 2018.

Giuseppe Mario Bellanca était tenu en grande estime par l'industrie aéronautique américaine dans les années 1920 et 1930. Né en Italie, il construisit son premier avion en 1908 dans ce pays, émigra aux Etats-Unis en 1911, puis ouvrit une école de pilotage à Mineola (Texas). Concepteur d'avion pendant la Première Guerre mondiale, il travailla ensuite au projet d'un appareil équipé du nouveau moteur Wright J-4 Whirlwind de 200 ch. Le résultat fut le Wright-Bellanca WB-1 de 1925, suivi du WB-2 qui, baptisé Columbia, permit à Clarence Chamberlain et Charles Albert Levine de traverser l'Atlantique jusqu'à l'Allemagne, un mois après le vol de Lindbergh avec le Spirit of St Louis en mai 1927. Bellanca s'associa avec Wright en 1927, mais il avait, dès 1923, mis en pratique ses idées en réalisant le Air Sedan (CF), monomoteur léger équipé d'un moteur Anzani de 100 ch et pouvant emporter cinq personnes.

Partisan de la formule à une seul moteur, il cherchait à rendre ses appareils le plus efficace possible en travaillant sur l'aérodynamisme et sur tous les autres aspects qui pouvaient permettre d'améliorer le transport de marchandises ou de passagers d'un point à un autre par voie aérienne. Cette philosophie déjà mise en oeuvre avec le WB-1, fut aussi appliquée sur le premier succès commercial de la marque, l'appareil multifonctions Pacemaker (CH-200/CH-300). Le sommet de ce concept de monomoteur de transport le plus rationnel possible fut atteint avec l'Airbus et l'Aircruiser qui pouvaient emmener une charge utile comparable à celle emportée par de nombreux trimoteurs de l'époque. Ces avions du début des années 1930, pouvaient être assimilés à des sesquiplans, l'aile supérieure haute étant reliée au fuselage par des renforts en V inversé suffisamment larges pour contribuer au vol et assez épais pour contenir du courrier, du fret ou servir de coffre à bagages. Le succès commercial de ces appareils ne fut cependant pas complet car ils furent proposés au moment ou le marché américain souffrait des effets de la grande dépression économique de 1929.

Le Bellanca 14-13 Cruiser Senior, et ses successeurs, faisaient partie d'une famille d'avions légers construits aux Etats-Unis après la Deuxième Guerre mondiale. Ils suivaient la gamme du monoplan de petite capacité (deux passagers et le pilote), à aile basse et train rétractable, 14-7 Cruisair, qui datait d'avant ce conflit. Le prototype du 14-7 (train fixe, petit moteur radial LeBlond 5E) avait effectué son premier vol en décembre 1937, et le sommet du développement avait été atteint en 1941, avec la variante 14-12 à moteur Franklin 6C. Pendant le conflit, la production fut arrêtée, afin de permettre à la société Bellanca de travailler comme sous-traitant militaire.

Le modèle 14-13, dont le premier vol fut effectué en décembre 1945, conservait le dessin de base du modèle 14-7, mais le moteur radial avait été remplacé par moteur à plat Franklin 6A4-335-B3 de 150 ou 165 ch, et les petits stabilisateurs verticaux montés sur le plan horizontal de queue étaient maintenant de forme ovale (ce qui valut à l'appareil le surnom de Cardboard Constellation, en référence au plans de queue de l'appareil de chez Lockheed). La structure de l'avion reprenait globalement celle de son prédécesseur, avec cependant de nombreuses modifications. Les ailes, d'un dessin particulier Bellanca, étaient entièrement en bois, et la cellule était formée d'un solide treillis de tubes d'acier, avec un revêtement entoilé. Le train était classique, avec les jambes du train principal se repliant vers l'arrière, les roues dépassant un peu à l'extérieur après rangement.

Chez Bellanca, le 14-13 Cruisair devait faire l'objet d'un gros volume de ventes, lors de l'expansion du marché aéronautique qui était prévu après la Deuxième Guerre mondiale. Cet essor ne fut jamais réalisé, et les constructeurs restèrent avec de nombreuses machines invendues. Finalement, environ un peu plus de 580 Cruisair furent construits sur la période 1946-1949. Parmi ces avions, de nombreux étaient de construction artisanale, mais contrairement aux concurrents Cessna et Beech, la structure en tubes du modèle se prêtait mal à une production de masse. Aussi, la réalisation des ailes en bois, avec leur nombreuses petites pièces, et le revêtement entoilé, nécessitaient du savoir-faire et de nombreuses heures de main d'oeuvre. Finalement, si le nombre d'avions construits en 1946 atteignit plusieurs milliers, seul un nombre réduit furent des Bellanca.

Le modèle initial 14-13, mis sur le marché en 1946, fut suivi, en 1947, du 14-13-2, une variante améliorée, doté d'un plan stabilisateur plus long muni de dérives externes plus petites, et équipée d'un porte extérieure pour les bagages. Le modèle 14-13-3 fut présenté en 1948, et cette version améliorée fut produite jusqu'au milieu des années 1950. Le modèle 14-19 fut une variante de plus grandes performances, certifié par la FAA (Federal Aviation Administration) fin septembre 1946. Cette version baptisée Cruisemaster, avait bénéficié d'améliorations de structure, était équipé d'un moteur à plat Lycoming O435-A de 190 ch, et était d'un poids total plus important (1.180 kg). Les commandes du train d'atterrissage principal et des volets était maintenant hydrauliques, et l'aménagement intérieur était plus luxueux. A l'extérieur, cet avion se distinguait par des dérives complémentaires de queue, plus grandes, et de forme ovale. Le modèle 14-19 fut construit en environ cent exemplaires, entre 1949 et 1951.

La production cessa en 1956, quand la société Bellanca cessa ses opérations, mais le 14-19 fut remis en production par la compagnie Northern Aircraft, en 1957, avec le modèle 14-19-2 certifié début janvier 1957. Cet avion était doté d'un moteur Continental O-470K de 230 ch, était plus lourd (1.225 kg), et était équipé d'instruments plus modernes. Cette variante fut construite en un plus plus de cent exemplaires entre 1957 et 1958. Finalement les droits de production furent acquis par Inter-Air (International Aircraft Manufacturing, Inc. puis Bellanca Sales Company) en 1962, et cette compagnie fut à l'origine des Bellanca Viking et Super Viking, une série de performants monomoteurs à train tricycle rentrant, d'une capacité de quatre places, construits entre 1960 et 1970.


- En complément, vue du Bellanca Cruisemaster, immatriculation F-AYDS, au roulage au sol, et détails de la partie centrale et du plan de queue de cet avion.

Source partielle : site web Wikipedia.

CRUISAIRSENIOR 14-13
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 150 ch                       Franklin 6A4-150-B3                               
Envergure/Span 10,41 m    Longueur/Length 6,50 m     Hauteur/Height 1,88 m     Poids total/Weight 975 kg         
Vitesse/Speed 270 km/h             Plafond/Ceiling 4.900 m    Autonomie/Range 970 km         


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions civilsAvions civils