Dewoitine-D.338

Dewoitine D.371

Dewoitine-D.500

Vue d'un D.376, version navale du D.371 (photo : Science et Vie Aviation 1977) Vue d'un chasseur embarqué Dewoitine D.376 dérivé du modèle D.371.

Le Dewoitine 371 était un chasseur intercepteur monoplace à aile parasol et moteur radial Gnome-Rhône 14K Mistral Major, armé de deux mitrailleuses Vickers de 7,7 mm synchronisées. Cet avion de l'entre deux guerres était une des premières tentatives pour obtenir un monoplan plus rapide que les biplans utilisés couramment à cette époque. La vitesse visée de 200 noeuds (370 km/h) était alors vue comme un avantage par rapport aux bombardiers plus lents.

Cette machine fut produite en plusieurs versions, 28 exemplaires du modèle 371 furent employés par l'aviation française et 44 D.373 et D.376 navalisées furent construits pour l'Aéronavale, le D.376 ayant des ailes repliables, le D.373 des ailes fixes. Cependant, ces machines souffrirent souvent de problèmes de moteur et leur carrière en service opérationnel fut courte.

Le Dewoitine 372, version export du D.371 qui corrigeait certains défauts du type initial fut refusée par la Lituanie en 1935. Un de ses concurrents était le chasseur polonais PZL P.24 plus rapide et mieux armé. En 1936, au début de la Guerre d'Espagne, douze de ces quatorze avions furent vendus de manière non officielle aux Républicains Espagnols et firent partie du groupe de volontaires España organisé secrètement par André Malraux.

En août de la même année, vinrent s'ajouter à ce groupe trois D.371 pilotés par M. Poulain, René Halotier et Henri Rozés. Ils participèrent à des missions d'escorte de bombardiers comme lors de l'attaque de la Rena de Talaveira, poste de commandement du général Juan Yagüé et combattirent face à des biplans Heinkel He 51 allemands.

Le groupe España employa ces avions jusqu'à l'arrivée des plus modernes Polikarpov I-15 et Polikarpov I-16, ensuite ils servirent à l'instruction des pilotes. Cependant, ils remplirent encore quelques missions opérationnelles avec le 71ième groupe du pilote volontaire yougoslave Josip Križaj. Finalement, ils furent pratiquement détruits lors d'une attaque aérienne du terrain de Bañolas par la Légion Condor.


Source partielle : site web Wikipedia

D.371               
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 930 CV                       Gnome-Rhone K-14Kfs                               
Envergure/Span 11,80 m    Longueur/Length 7,44 m     Hauteur/Height 3,40 m     Poids total/Weight 1.860 kg       
Vitesse/Speed 405 km/h             Plafond/Ceiling 11.000 m   Autonomie/Range 900 km    


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAv. mil. anciensAv. mil. anciens