Dewoitine-D.501

Dewoitine D.520

Dewoitine-Hd.412

Vue du D.520  (origine : Fighters 1939-1945 - Kenneth Munson) Vue d'un Dewoitine D.520 du GC.II/7 (4ième Escadrille). Régime de Vichy, Tunisie, début 1942.

Le D.520 était le meilleur chasseur français durant la Deuxième Guerre mondiale. C'était un avion évolué, dont les performances étaient légèrement inférieures à celles du Spitfire ou du Messerschmitt 109, mais seulement 36 exemplaires étaient en service en mai 1940.

La production fut continuée après l'armistice, pour atteindre le volume de 900 avions. Pendant l'occupation, un grand nombre d'appareils fut capturé et utilisé en Allemagne, Bulgarie et Roumanie, ainsi qu'en Afrique du nord en 1942. Le D.521 était propulsé par un Rolls-Royce Merlin, mais le poids de ce moteur posa quelques problèmes, le D.524 avec un moteur de 1.200 CV n'a jamais volé.


Plans du D.520 (origine : Fighters 1939-1945 - Kenneth Munson)

Source partielle : Fighters 1939-1945 - Kenneth Munson.

D.520               
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 930 CV                       Hispano-Suiza 12 Y-45                             
Envergure/Span 10,20 m    Longueur/Length 8,76 m     Hauteur/Height 2,57 m     Poids total/Weight 2.785 kg       
Vitesse/Speed 525 km/h à 6000 m    Plafond/Ceiling 11.000 m   Autonomie/Range 990 km    


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAv. mil. anciensAv. mil. anciens