Curtiss-Xp-55 ascender

D.F.W. B.I

D.f.w.-C.v

Vue d'un biplan de reconnaissance D.F.W. B.I (origine : Bombers 1914-1919 - Kenneth Munson) Vue et plans d'un biplan de reconnaissance D.F.W. B.I de la Luftstreitkräfte (aviation militaire impériale allemande), 1915.

Dans les années qui précédèrent la Première Guerre mondiale, la société D.F.W. (Deutsche Flugzeug-Werke) avait construit des Etrich Taube d'origine autrichienne, et une indication de son influence était visible dans les ailes en forme de banane du modèle MD 14, développé en propre par D.F.W. et apparu à la mi-1914. C'était un élégant biplan à trois paires de mâts d'entre plans de chaque côté, stable, plaisant à piloter et doté d'ailes de faible envergure équipées, aux extrémités inférieures, de patins arrondis. Une autre caractéristique de cet avion était les larges radiateurs latéraux H. & Z. et le collecteur d'échappement du moteur monté côté droit avec ses courtes pipes orientées vers le bas.

Au début de la guerre, les militaires se montrèrent intéressés par le MD 14 et cet appareil reçut la désignation B.I. Equipé d'un moteur Mercedes D.I de 100 CV, il fut employé pendant les premiers mois du conflit pour des missions d'observation sur les fronts Ouest et Est (en raison de sa silhouette, il fut surnommé Fliegende Banane par ses pilotes). Comme tous les modèles B, cet avion ne recevait aucun armement défensif, la seule arme à bord étant le fusil personnel ou le revolver de l'observateur placé suivant l'habitude du moment, dans le siège avant. Avec l'arrivée en service actif des appareils biplaces armés en 1915, les B.I furent alloués aux missions d'entraînement, ou leurs bonnes qualités de vol en firent un excellent choix. Le biplan D.F.W. MRD, qui devint le militaire B.II, était extérieurement équivalent au B.I, c'était peut-être une version équipée d'une double commande destinée spécialement à la formation.

EN 1915, le D.F.W. KD 15 (désignation militaire C.I), fut mis en service en remplacement des modèles B non armés. Il était équipé d'un moteur Benz Bz.III de 150 CV, et sur cette machine, l'opérateur était toujours en place avant, mais une découpe pratiquée dans la partie centrale du plan supérieur lui permettait de se tenir debout pour utiliser une mitrailleuse Parabellum montée libre au-dessus de l'aile haute. Comme son prédécesseur, le C.I fut employé sur les fronts Ouest et Est et sa production peut être estimée à environ 130 exemplaires.

Le T 25 ou C.II était un biplan plutôt plus petit avec les plans de l'empennage modifiés, des ailes étagées aux contours plus droits et un équipage installé de manière plus conventionnelle avec l'observateur logé en place arrière et doté d'une mitrailleuse Parabellum MG 14 montée sur anneau Schneider. Des rapports indiquent que le C.II était un peu instable, et il est possible qu'il n'ait pas réellement été mis en service. La production totale des modèles B par D.F.W. peut être estimée à une centaine de machines.


Plans d'un biplan de reconnaissance D.F.W. B.I (origine : Bombers 1914-1919 - Kenneth Munson)


Source partielle : Bombers 1914-1919 - Kenneth Munson.

DFW B.I             
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 100 CV                       Mercedes D.I                                      
Envergure/Span 14,01 m    Longueur/Length 8,40 m     Hauteur/Height 3,00 m     Poids total/Weight 1.015 kg       
Vitesse/Speed 120 km/h à 0 m       Plafond/Ceiling 3.000 m    Autonomie/Range 4 heures  


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions Guerre 1914-1918Avions Guerre 1914-1918