De havilland-D.h.66 hercules

De Havilland D.H.77

De havilland-D.h.80a puss moth

Vue d'un chasseur monoplan D.H.77 (origine : The British Fighters since 1912 - Peter Lewis) Vue d'un chasseur léger expérimental monoplan D.H.77, référence J 9771.

Le D.H.77 était un prototype de chasseur léger britannique à aile basse, conçu par de Havilland, sur fonds privés, à la fin des années 1920. Il devait être un intercepteur destiné à la R.A.F., doté d'une vitesse de montée importante. En 1927, le ministère de l'Air (Air Ministry), confronté à la nécessité de faire face à l'augmentation des performances des bombardiers, émit la spécification F. 20/27, correspondant à un chasseur monoplace. L'appareil n'avait pas besoin d'avoir une grande autonomie, mais devait monter rapidement à haute altitude, et devait emporter le minimum d'équipement. Pour répondre à cette demande, de Havilland proposa une machine conçue par Wilfred George Carter, de la société Gloster Aircraft Company, et développée en étroite collaboration avec le concepteur du moteur chez Napier, Frank Bernard Halford. La compagnie de Havilland choisit en 1930, de concentrer son activité sur les appareils civils, et le projet du D.H.77, ainsi que celui du grand bombardier biplan trimoteur D.H.72 destiné à remplacer le Vickers Virginia, furent confiés à Gloster.

Le D.H.77 était un petit intercepteur léger à aile basse de construction mixte bois et métal. Le moteur était un Napier en H Rapier I de 300 ch, caractérisé par sa très faible surface frontale, ce qui contribuait à réduire la trainée (un moteur Rapier II de 295 ch fut monté ultérieurement sur ce monoplan). Le train d'atterrissage classique était de type fixe, et le train principal était à large voie. Les ailes étaient renforcées par des mâts reliant les plans, au-dessus aux côtés du fuselage, et également, en dessous, aux jambes du train principal. L'appareil était doté de grands ailerons et de larges gouvernes de queue, afin de lui donner un bon contrôle, et de lui permettre de se sortir d'une vrille. L'armement normal était constitué de deux mitrailleuses synchronisées Vickers montées de chaque côté du cockpit.

Le premier vol de l'unique prototype construit (J 9771), fut effectué au début du mois de décembre (juillet ?) 1939, aux mains du pilote Hubert Standford Broad, à Stag Lane, Edgware, nord de Londres. Malgré la faible puissance du moteur Rapier (bien moindre que celle du Rolls-Royce Kestrel, qui équipait l'avion concurrent Hawker Hornet), le D.H.77 avait d'excellentes performances, en atteignant une vitesse légèrement supérieure à 200 mph (environ 330 km/h), bien que la vitesse, avec la totalité de l'armement, n'ait été que d'environ 300 km/h. Le chasseur fut livré en décembre 1929, à Martlesham Heath, Suffolk, pour évaluation par le Aeroplane and Armament Experimental Establishment. Cependant, bien que le prototype ait été acheté par le ministère de l'Air, aucune commande pour une production ne fut passée, les ordres d'achat étant orientés vers le plus lourd et plus puissant biplan Hawker Fury (la version de production du Hornet). Le D.H.77 fut utilisé à la base de Martlesham Heath, jusqu'en 1934.


- En complément, plans du petit chasseur monoplan D.H.77.

Source partielle : The British Fighters since 1912 - Peter Lewis.
D.H.77              
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 300 ch                       Napier Rapier I                                   
Envergure/Span 9,81 m     Longueur/Length 7,44 m     Hauteur/Height 2,44 m     Poids total/Weight 1.040 kg       
Vitesse/Speed 330 km/h à 3.050     Plafond/Ceiling 7.900 m    Autonomie/Range                


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions militaires 1919-1939Avions militaires 1919-1939