De havilland-D.h.84 dragon

De Havilland 86

De havilland-D.h.88 comet

Ravitaillement d'un D.H.86 de Qantas à Gaza (photo : Pictorial History of BOAC and Imperial Airways Kenneth Munson - N. E. Wood) Ravitaillement à Gaza, Palestine, d'un des premiers D.H.86 destiné à Qantas, lors de son convoyage vers Sydney. Le pilote, à cette occasion était le major H. G. Brackley, Air Superintendent d'Imperial Airways.

Bien qu'au vu de son apparence générale et du nom qui lui fut souvent appliqué, Dragon Express, le D.H.86 semblait appartenir à la même famille que le D.H.84 et que le D.H.89, cependant il fut produit pour répondre à un besoin très différent et plus strict. Il fut convenu entre les gouvernements de Grande Bretagne, de l'Inde, de la Malaisie, et de l'Australie, qu'un service de passagers devait être inauguré, en 1934, entre l'Angleterre et l'Australie, et un nouvel avion était requis pour assurer la route dans le secteur entre Singapour et Brisbane, Australie.

Avec de larges parties du parcours à couvrir au-dessus de l'eau, et des conditions de temps tropicales à endurer, les spécifications requises ressemblaient à celles demandées, environ huit ans auparavant, pour le D.H.66 qui devait assurer des voyages en volant au-dessus du désert. Les priorités étaient identiques, une grande cabine confortable, une configuration avec plusieurs moteurs pour assurer une sécurité maximale, et une ample réserve de puissance. Pour répondre à cette dernière demande, le major Frank Halford de la compagnie de Havilland Engine Co. conçut le moteur Gipsy Six de 200 CV, qui était, comme son nom l'indique, une évolution à six cylindres du moteur en ligne à refroidissement par air, quatre cylindres inversé Gipsy Major. Quatre de ces nouveaux moteurs furent montés sur le D.H.86, qui par ailleurs, avait l'aspect et la même structure, en plus grand, qu'un D.H.84. Il conservait la même partie avant étroite, contenant l'unique siège du pilote, et l'opérateur radio était placé dans la cabine principale, en avant des sièges prévus pour dix passagers. Un petit compartiment pour du courrier était situé en arrière de cette cabine.

Le premier D.H.86 vola pour la première fois en janvier 1934, seulement quatre mois après le début du travail de conception. La certification fut obtenue à la fin janvier, et après quelques modifications, il fut livré à la compagnie Railway Air Services, avec l'immatriculation G-ACPL. Deux autres exemplaires furent achetés par cette dernière compagnie, et en août 1934, ces biplans furent mis en service sur une liaison Croydon-Belfast-Renfrew (Ecosse). Pour suivre une demande du gouvernement australien (compagnie Quantas), tous les modèles suivants furent dotés, pour des raisons de sécurité, d'un cockpit pour deux pilotes, avec un capitaine et un premier officier assis côte à côte dans la partie avant qui avait été allongée, et la capacité en carburant fut augmentée. Une autre amélioration appliquée à ce moment, fut le montage de volets sur le bord de fuite des ailes. Un peu plus de vingt D.H.86, avec équipage de deux pilotes furent construits. Ils furent livrés, au Royaume-Uni, à Imperial Airways (quatre exemplaires assurant des liaisons en Europe et en Afrique), Jersey Airways (six ex.), Hillman's Airways (trois ex.), et Wrightways (un ex.). Les autres machines furent livrées à Misr Airwork, en Egypte (deux exemplaires), et à deux compagnies australiennes, Holyman's Airways (quatre ex.) et Quantas Empire Airways (six ex.). Les trois derniers appareils furent livrés à Union Airways en Nouvelle-Zélande.

La perte rapide de deux appareils de Quantas (Queensland and Northern Territory Aerial Services), mena à des vols d'exploration et d'essais complémentaires effectués pendant l'hiver 1934-1935. Les conclusions furent que l'avion n'avait pas de défaut fondamental dans sa conception ou sa construction, mais quelques modifications et le renforcement des plans de queue furent effectués par mesure de précaution. Vers la fin de l'année 1935, quelques améliorations furent encore appliquées et l'appareil reçut la désignation D.H.86A. Les modifications principales furent une gouverne de direction avec structure métallique, une roulette de queue plus grande, le montage d'amortisseurs pneumatiques et de freins plus efficaces sur le train d'atterrissage principal, et un pare-brise mieux profilé.

Cette variante fut construite en environ vingt exemplaires, en incluant un appareil équipé brièvement, pour des essais, de moteurs Gipsy Six II de 205 CV. Les avions de ce type furent livrés à British Airways (huit exemplaires), Imperial Airways (sept ex.), Blackpool and West Coast Air Services (deux ex.), et une machine fut fournie, à respectivement, Railway Air Services, Wrightways et Misr Airwork, en Egypte. Tous ces biplans furent convertis dans le standard D.H.86B, en 1937, avec l'ajout de petites dérives elliptiques à chaque extrémité du plan horizontal de queue. La production totale du D.H.86, qui atteignit environ soixante exemplaires, fut arrêtée à la fin de l'année 1937, après la production de dix nouveaux D.H.86B, qui en plus des petites dérives complémentaires, étaient dotés d'un plan de queue avec une corde augmentée et d'un système de contrôle des ailerons amélioré. Les compagnies Allied Airways, Blackpool and West Coast Air Services, et Railway Air Services, reçurent chacune, un de ces nouveaux modèles. Les autres furent exportés, pour le compte de DHY (Devlet Hava Yollari), la compagnie nationale turque (quatre exemplaires) et pour W.R. Carpenter and Co. en Australie (trois ex.).

Environ, la moitié de la flotte des D.H.86 fut employée, pendant la Deuxième Guerre mondiale, par la R.A.F. et la R.A.A.F. (Royal Australian Air Force). Comparativement, peu d'appareils survécurent au conflit, mais une machine exploitée antérieurement par Jersey Airways, fut utilisée, après une grande restauration, jusqu'en septembre 1958.


Liste des treize exemplaires (type D.H.86A) employés par Imperial Airways entre 1934 et 1941 :
Modèle Immatriculation Nom Mise en service Remarques
D.H.86A G-ACPL Delphinus Janvier 1934 (D.H.86) Ex prototype D.H.86 Diana qui donna son nom à la classe. Passé à la R.A.F. en décembre 1941, comme HK844.
D.H.86A G-ACWC Delia Mars 1935 Accidenté à Minaa (Nigeria), en juin 1941.
D.H.86A G-ACWD Dorado Février 1935 Passé à la R.A.F. en novembre 1941, comme HK829.
D.H.86A G-ACWE   Février 1935 Non livré. Transmis à Qantas, immatriculation VH-UUA, Adelaïde, en juillet 1934.
D.H.86A G-ACDM Draco Mars 1935 Accidenté à Zwettl (Autriche), en octobre 1935.
D.H.86A G-ACDN Daedalus Avril 1935 Victime d'un incendie, à Bangkok, en décembre 1938.
D.H.86A G-ADFF Dione Janvier 1936 Passé à la R.A.F. en août 1941, comme AX760.
D.H.86A G-ADUE Dardanus Janvier 1936 Passé à la R.A.F. en septembre 1941, comme AX762.
D.H.86A G-ADUF Dido Janvier 1936 Passé à la R.A.F. en novembre 1941, comme HK828.
D.H.86A G-ADUG Danae Février 1936 Passé à la R.A.F. en novembre 1941, comme HK831.
D.H.86A G-ADUH Dryad Mars 1936 Vendu à Aer Lingus en octobre 1938, comme EI-ABT.
D.H.86A G-ADUI Denebola Février 1935 Passé à la R.A.F. en novembre 1941, comme HK830.
D.H.86A G-AEAP Demeter Mars 1936 Passé à la R.A.F. en octobre 1941, comme HK843.

Source partielle : Airliners between the wars 1919-1939 - Kenneth Munson.

Histoire d'Imperial AirwaysAvions d'Imperial Airways (1923-1954)

D.H.86              
Moteurs(s)/Engine(s)   4 moteurs à pistons de 200 CV                      de Havilland Gipsy Six I                          
Envergure/Span 19,66 m    Longueur/Length 13,39 m    Hauteur/Height 3,96 m     Poids total/Weight 4.540 kg       
Vitesse/Speed 275 km/h             Plafond/Ceiling 6.250 m    Autonomie/Range 1.220 km  


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions civilsAvions civils