De havilland-D.h.88 comet

De Havilland 89 Dragon Rapide

De havilland-D.h.89b dominie

Vue d'un de Havilland D.H.89A Dragon Rapide (origine : Airliners between the wars 1919-1939 - Kenneth Munson) Vue et plans d'un de Havilland D.H.89A Dragon Rapide, immatriculation G-ACYR, de la compagnie Olley Air Service Ltd., 1935.

Le de Havilland D.H.89 était pour l'essentiel, une évolution du D.H.84 Dragon, plus rapide, d'une capacité en passagers augmentée, et équipée de moteurs six cylindres en ligne inversé Gipsy Six, type issu du quatre cylindre employé sur le D.H.84, et produit pour le D.H.86. La conception, comme pour le modèle antérieur, était faite sous la responsabilité de Arthur Ernest Hagg, et pour indiquer le changement de motorisation, le nouveau modèle fut nommé initialement Dragon Six. Au début de l'année 1935, il fut renommé Dragon Rapide. En peu de temps, la partie Dragon de la désignation fut omise en usage courant, et l'avion fut connu simplement sous le terme Rapide. Equipé à l'origine de moteurs de Havilland Gipsy Six de 200 CV, ce biplan vola pour la première fois en avril 1934. Comme le Dragon, son équipage ne comprenait qu'un pilote, mais la cabine avait été agrandie, et pouvait accueillir jusqu'à huit passagers, bien que six passagers ait été une capacité plus usuelle.

La première commande commerciale fut passée par Hillman's Airways, qui avec une flotte de sept Rapide, fut une des deux plus importantes compagnies utilisatrices de cet appareil dans les années précédant la Deuxième Guerre mondiale. Plus d'une douzaine d'opérateurs de lignes régulières au Royaume-Uni, et de nombreuses compagnies effectuant des vols ponctuels, furent des clients du Rapide, avant l'année 1939. Les principales compagnies utilisatrices britanniques furent Aberdeen Airways (deux exemplaires), Blackpool and West Coast Air Services (trois ex.), British Continental Airways (trois ex.), Jersey Airways (deux ex.), North Eastern Airways (quatre ex.), Personal Airways (trois ex.), Railways Air Services (huit ex.), Scottish Airways (deux ex.), United Airways (deux ex.), et Wrightways (deux ex.). A l'étranger, les opérateurs du D.H.89 inclurent Canadian Airways (trois exemplaires), Quebec Airways (quatre ex.), Misr Airwork, en Egypte (cinq ex.), Société de Transports du Proche-Orient (deux ex.), Tata Airlines, en Inde (trois ex.), Ala Littoria, en Italie (un ex.), Wilson Airways, au Kenya (cinq ex.), Rhodesia and Nyasaland Airways (quatre ex.), LARES, en Roumanie (quatre ex.), Wearne's Air Services, à Singapour (deux ex.), LAPE, en Espagne (un ex.), Alpar, en Suisse (deux ex.), et DHY (Devlet Hava Yollari), en Turquie (quatre ex.). Aussi, quelques D.H.89 furent engagés, des deux cotés, lors de la Guerre d'Espagne.

La production fut continuée jusqu'au début de la Deuxième Guerre mondiale, et elle atteignit à ce moment, environ 205 exemplaires construits à l'usine de Havilland d'Hatfield, Hertfordshire. De nombreuses machines furent récupérées, pour un usage militaire, par la R.A.F., la R.A.A.F. (Royal Australian Air Force), et l'Air Transport Auxiliary (organisation britannique civile destinée, pendant la guerre, à assurer le transfert d'avions neufs, réparés ou endommagés entre les usines). La fabrication fut poursuivie pendant le conflit, avec les versions militaires D.H.89B Dominie Mk. I et Mk. II, qui furent fabriquées à environ, 200 exemplaires par de Havilland, et 275 autres exemplaires par Brush Coachworks Ltd. Deux Rapide supplémentaires furent assemblés à partir de pièces, en 1947, ce qui porta la production totale du modèle, à un peu moins de 730 machines.

Quelques améliorations de détail furent apportées à la structure des Rapide produits dans la période d'avant la guerre. Après la construction d'environ soixante appareils, un certain nombre de modifications furent apportées au début de l'année 1936, incluant l'allongement des fenêtres postérieures de la cabine, l'ajout d'un phare d'atterrissage dans le nez, et l'épaississement des extrémités des ailes. Egalement, l'aménagement intérieur avait été revu, avec cinq sièges pour les passagers, des toilettes, et l'adaptation d'un système de chauffage. Le premier avion à bénéficier de ces adaptations fut le G-ADWZ. En novembre 1936, un vol fut effectué par un D.H.89 doté de volets placés de chaque côté des nacelles des moteurs, afin d'améliorer les conditions à l'atterrissage. Ce système fut adapté, à la suite, sur les modèles de production, la désignation devenant alors D.H.89A, et la majorité des modèles antérieurs fut modifiée dans ce standard.

La désignation D.H.89B fut allouée aux avions à usage militaire Dominie, de nombreux exemplaires de cette variante retournant au marché civil à la fin de la Deuxième Guerre mondiale. La compagnie British European Airways, formée en janvier 1946, hérita d'une importante flotte de Rapide, issus des compagnies constituantes Scottish Airways et Railway Air Services, opérateur qui avait largement exploité cet avion. Les appareils de BEA restèrent en service jusqu'au milieu des années 1950, et furent affectés, à la fin, sur les routes écossaises de la compagnie, et sur celles vers les îles anglo-normandes et les îles Scilly.


Plans d'un de Havilland D.H.89A  (origine : Airliners between the wars 1919-1939 - Kenneth Munson)


Vue d'un appareil de transport léger de Havilland D.H.86A, immatriculation G-AFOI, employé par la compagnie Scottish Airways Ltd. Vue d'un de Havilland D.H.89A Dragon Rapide (photo : Jane's fighting aircraft of World War II)

Liste des exemplaires employés par Imperial Airways :
Modèle Immatriculation Mise en service Remarques
D.H.89A G-AGNH (ex R.A.F. Dominie I NR715) Mai 1945 Vendu à East African Airways (EAA) comme VP-KCT.
D.H.89A G-AGOT (ex R.A.F. Dominie I NR800) Juillet 1945 Vendu à East African Airways (EAA) comme VP-KCX.
D.H.89A G-AGOU (ex R.A.F. Dominie I NR799) Juillet 1945 Vendu à East African Airways (EAA) comme VP-KCW.
D.H.89A G-AGOV (ex R.A.F. Dominie I NR798) Août 1945 Vendu à East African Airways (EAA) comme VP-KCY.
D.H.89A G-AGOW (ex R.A.F. Dominie I NR773) Juillet 1945 Vendu à East African Airways (EAA) comme VP-KCV.
D.H.89A G-AGOX (ex R.A.F. Dominie I NR772) Juillet 1945 Vendu à East African Airways (EAA) comme VP-KCU.
D.H.89A G-AIBS Juillet 1946 Vendu à Patrick Motors, en décembre 1948.

Source partielle : Airliners between the wars 1919-1939 - Kenneth Munson.

Histoire d'Imperial AirwaysAvions d'Imperial Airways (1923-1954)

D.H.89A             
Moteurs(s)/Engine(s)   2 moteurs à pistons de 200 CV                      de Havilland Gipsy Six                            
Envergure/Span 14,63 m    Longueur/Length 10,52 m    Hauteur/Height 3,30 m     Poids total/Weight 2.495 kg       
Vitesse/Speed 250 km/h à 0 m       Plafond/Ceiling 5.090 m    Autonomie/Range 930 km    


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions civilsAvions civils