Dornier-Do 335 pfeil

Dornier Do B Merkur

Dornier-Do c komet

Vue d'un Dornier Merkur (origine : Airliners between the wars 1919-1939 - Kenneth Munson) Vue et plans d'un Dornier Merkur, immatriculation (peut-être erronnée) D-1104, de la compagnie Deruluft (1927-1928).

Le Dornier Merkur, ou Dornier Do B, qui vola pour la première fois début février 1925, était extérieurement peu différent du monomoteur à aile haute Komet III, et plusieurs Komet III furent adaptés dans le nouveau type ultérieurement. Les principales modifications apportées à la cellule furent, les surfaces de plan vertical de queue agrandies, les plans postérieurs montés sans tirants, et une découpe dans la partie centrale du bord de fuite des ailes, ces dernières étant par ailleurs d'une envergure légèrement augmentée (0,60 m). Le moteur était un BMW VI de 600 CV. Plus tard, les appareils de production d'un poids total au décollage accru, furent doté d'un moteur équipé d'un réducteur BMW VIu, le modèle étant alors désigné Merkur II. La capacité était de 6 à 8 passagers, avec deux hommes d'équipage.

Le plus grand utilisateur de ce monoplan de transport fut la compagnie Deutsche Luft Hansa, qui en employa environ vingt exemplaires pour son service de nuit entre Berlin et Königsberg, et qui en utilisa peut-être trois dizaines en tout, en incluant une petite dizaine issue de la conversion de Komet III. La compagnie germano-soviétique Deruluft, mit en service une liaison Berlin-Königsberg-Riga-Moscou avec des Merkur, en juillet 1927, et un service sur la route Tachkent-Kaboul, plus tard dans la même année. Cette compagnie exploita au moins une petite dizaine de Merkur, peut-être plus. Les machines exportées inclurent deux machines (qui servirent ensuite pour Swissair) pour Ad Astra Aero, un exemplaire pour les forces aériennes du Chili, un autre pour Tozai Teiki Kokukai au Japon. Deux variantes équipées de flotteurs furent, vendues, une à Sindicato Condor au Brésil, l'autre à la compagnie SCADTA (Sociedad Colombo Alemana de Transportes Aéreos) en Colombie.

Des vols de démonstration remarquables effectués par le Merkur furent un voyage de 7.000 km (4.350 miles), effectué en septembre 1926, sur la route Friedrichshafen-Berlin-Königsberg-Moscou-Kharkov-Tiflis-Bakou-Kharkov, et peu de temps après, un vol en passant pour la première fois avec un avion, au-dessus des montagnes du Caucase, qui comprennent les monts Elbrouz (5.640 m) et Kazbek (5.040 m). Lors de ce voyage, l'appareil qui emportait six passagers, trois membres d'équipage et une charge de 150 kg (soit une charge totale de 1.600 kg), put atteindre une altitude de 4.600 mètres. Un autre vol notable, effectué par le pilote Walter Mittelholzer avec un appareil de la Swissair (CH-171), fut une liaison Zurich vers Le Cap. Ce voyage d'exploration aérienne fut effectué en cent heures de vol, entre décembre 1926 et février 1927.


Plans d'un Dornier Merkur (origine : Airliners between the wars 1919-1939 - Kenneth Munson)

- En complément, vue du monoplan à aile haute Dornier Merkur, immatriculation D-1085, cn 159, Seelöwe, de la compagnie Deutsche Luft Hansa.

Source partielle : Airliners between the wars 1919-1939 - Kenneth Munson.
Do B Merkur II      
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 600 CV                       BMW VI                                            
Envergure/Span 19,60 m    Longueur/Length 12,50 m    Hauteur/Height 3,56 m     Poids total/Weight 3.600 kg       
Vitesse/Speed 200 km/h             Plafond/Ceiling 5.200 m    Autonomie/Range 750 km    


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions civilsAvions civils