Bristol-Sycamore

Hélicoptère Dufaux

Enstrom-280 shark

Vue d'une maquette de l'hélicoptère Dufaux (photo : JN Passieux - Musée des Arts et Métiers, juin 2014) Vue d'en dessous d'une maquette de l'hélicoptère Dufaux (1905). Musée des Arts et Métiers, partie transports, juin 2014.

Au début du 20ème siècle, les frères de nationalité suisse, Henri et Armand Dufaux avaient conçu un type de motocyclette qui avait obtenu beaucoup de succès, la Motosacoche.

Ils fondèrent en 1899, une industrie (H & A Dufaux & Cie, HADCo) qui devint prospère et leur permit de s'adonner à leur nouvelle passion, l'aéronautique. Les Dufaux voulaient concevoir une machine capable de décoller verticalement et de voler horizontalement, projet ambitieux qui ne sera validé puis réalisé que bien plus tard avec, par exemple, le Boeing-Bell V-22 Osprey. Avant de construire un appareil en grandeur réelle, les frères débutent par un prototype de taille réduite qu'il fallait équiper d'un moteur adéquat. Ne connaissant aucun petit moteur léger et puissant disponible, ils extrapolèrent le propulseur employé pour la Motosacoche et parvinrent à tirer 3,1 CV d'un moteur de seulement 4,5 kg, ce qui est un excellent rapport poids/puissance en 1905. La machine était doté de deux rotors latéraux portant des hélices contre rotatives afin d'annuler les effets de couple, leur vitesse de rotation étant de 250 tr/min.

Le premier vol de cet hélicoptère fut réalisé devant le public genevois en avril 1905, la machine, guidée par un câble, étant capable d'emporter une charge de 6,5 kg, le poids total atteignant 17 kg. L'engin fut exposé sur le stand Motosacoche au Salon international de l'automobile de Genève fin avril à début mai 1905 et première quinzaine de mai, des démonstrations de cet hélicoptère furent organisées à l'Aéro-Club de France, au parc de Saint-Cloud, près de Paris. Une quarantaine de présentations purent être effectuées ce début du mois de mai 1905, en présence de nombreux précurseurs de l'aviation, Louis Blériot, Alberto Santos-Dumont, Clément Ader, Henri Farman, Gabriel Voisin ou encore le capitaine Ferber. A cette occasion, les jeunes frères Dufaux obtinrent un grand succès relaté par journaux de l'époque.

L'hélicoptère des inventeurs suisses fut le premier appareil au monde capable de quitter le sol en emportant à la fois son moteur, son carburant ainsi qu'une charge additionnelle et fonctionnant avec un moteur à explosion. A la suite, plusieurs ingénieurs, parmi lesquels, Paul Cornu qui réussira un vol en 1907, essayèrent de construire des machines décollant verticalement.

Les frères Dufaux poursuivirent leurs travaux jusqu'en 1909 et testèrent, de juillet à octobre de cette même année, en grandeur réelle, un appareil de type convertible. Les essais de ce grand engin de 9 mètres de long et d'un poids de 660 kg ne furent pas concluants, la technologie disponible étant insuffisante. Après divers projets comme l'étude d'un moteur de 120 CV en 1906, propulseur construit et essayé en 1907 et la construction d'une usine Motosacoche à Turin (Societa Meccanica Italio-Ginevrina) en 1908, les frères Dufaux se lancèrent dans la construction d'avions plus traditionnels, le premier étant le biplan monoplace Dufaux 4 à moteur Anzani. Après des essais réussis à Viry (Haute-Savoie) en décembre 1909, cet avion fut construit durant l'année 1910 en une petite série comprenant cinq exemplaires. C'est sur cette machine qu'Armand Dufaux effectua une traversée du Lac Léman en août 1910, établissant ainsi un nouveau record du monde de distance. Parallèlement, fut ouvert leur propre atelier de fabrication et réparation d'hélice à Genève.

Cet appareil fut suivi du Dufaux 5, biplan biplace à moteur rotatif Gnome essayé pour la première fois en janvier 1911. Commandé par le riche pilote Ernest Failloubaz, cet avion fut présenté avec Armand en mai 1911 à Issy-les-Moulineaux. Par la suite, les frères Dufaux cédèrent au pilote Failloubaz, la licence de fabrication des biplans en Suisse, les appareils en construction, les outils et les pièces et abandonnèrent l'aéronautique.

A partir de 1912, Armand Dufaux travailla en France dans l'invention et la construction d'accessoires pour l'industrie automobile. Dans les années 1920, il fut aussi constructeur de bobsleigh. Son frère Henri revint à la tradition familiale de la peinture.


Source partielle : site web Wikipedia.

DUFAUX HELICOPTERE  
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 3 CV                         Dufaux                                            
Diamètre rotor/Rotor diameter 2,00 m     Longueur/Length            Hauteur/Height            Poids total/Weight 17 kg          
Vitesse/Speed                      Plafond/Ceiling            Autonomie/Range           


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresHélicoptèresHélicoptères