Lockheed-F-117 nighthawk

Lockheed F-80 (P-80) Shooting Star

Lockheed-F-94 starfire

Vue d'un P-80A (photo : Jane's fighting aircraft of World War II) Vue d'un chasseur monoplace Lockheed P-80A Shooting Star (moteur General Electric I-40).

Le P-80 (désigné F-80 après la mi-1948) Shooting Star fut peut-être le meilleur chasseur Allié issu de la Deuxième Guerre mondiale, cependant il arriva trop tard pour participer aux combats, seulement quelques exemplaires volèrent en Italie en 1945 sans rencontrer l'ennemi. La conception datait de juin 1943, l'avion de forme classique à part la propulsion par réacteur (un de Havilland Halford H.1B, plus tard désigné Goblin fut monté à l'origine) et les ailes à flux laminaire fut construit en un temps très court, moins de six mois et le premier vol du prototype XP-80 fut effectué en janvier 1944.

Peu de temps après ce vol, le chasseur fut mis en production, 45 exemplaires avaient été construits à la fin de la guerre, les versions F-80A et F-80B furent ensuite fabriquées à un total d'environ 920 exemplaires. Un F-80B fut modifié dans le but de battre le record du monde de vitesse (plus de 1000 km/h furent atteints en juin 1947), quelques-unes des modifications apportées furent appliquées au modèle suivant, le F-80C qui fut produit à environ 800 exemplaires de 1948 et 1949.

Le Shooting Star qui fut produit à environ 1730 exemplaires sur une quinzaine d'années fut décliné en version reconnaissance RF-80, en version biplace d'entraînement T-33A et fut à l'origine du chasseur biplace tout temps F-94.

Les F-80 furent les chasseurs les plus répandus la première année de la Guerre de Corée (juin 1950-juillet 1953). Ils surclassèrent d'abord facilement les chasseurs MiG-15 ennemis, mais étaient limités par leur rayon d'action et leur faible capacité d'emport de bombes, ils connurent plus de difficultés ensuite et furent chargés de missions d'attaque au sol adaptés à leurs bonnes performance à faible altitude, les F-86 Sabre étant alors chargés de protéger les bombardiers B-29.

Le F-80 était un chasseur monoplace doté d'une aile basse sans dièdre construite en alliage d'aluminium, d'un train tricycle avec les jambes principales se repliant vers l'intérieur, d'ailerons à commande hydraulique et de volets d'ailes et de fuselage à commande électrique. Le fuselage comportait trois sections, la partie avant avec les armes ou le matériel photographique, les équipements radio et d'alimentation en oxygène et les phares d'atterrissage, la partie centrale avec le cockpit, le réservoir de carburant et le moteur avec ses entrées d'air en avant de l'emplanture d'aile et la partie arrière avec la tuyère et les plans de queue. La partie postérieure pouvait être démontée pour accéder rapidement au réacteur lors d'opérations de maintenance. Un blindage était placé dans la cloison avant, le siège du pilote bénéficiait d'une protection équivalente, l'armement comprenait six mitrailleuses de 12,7 mm en partie basse du nez et deux bombes placées sous les ailes, celles-ci pouvant recevoir des réservoirs supplémentaires largables montés aux extrémités.


Vue d'un chasseur monoplace Lockheed F-80B (P-80B-1-LO) de l'U.S. Air Force. Immatriculation 45-8704, construction number C/N 080-1918, production 1946, moteur Allison J33-A-21). McClellan Aviation Museum, Sacramento, Californie, mars 2001. Vue d'un F-80B (photo : Axel Juengerich)


P-80A               
Moteurs(s)/Engine(s)   1 réacteur de 1750 kgp                             General Electric J33-GE-11 ou Allison J33-A-9     
Envergure/Span 11,83 m    Longueur/Length 10,51 m    Hauteur/Height 3,45 m     Poids total/Weight 6.360 kg       
Vitesse/Speed 890 km/h à 0 m       Plafond/Ceiling 13.720 m   Autonomie/Range 2.320 km  


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAv. mil. modernesAv. mil. modernes