North american-F-82 (p-82) twin mustang

North American F-86 Sabre

North american-F-86d sabre dog

Vue d'un F-86F-40 Sabre (origine : Fighters, encyclopaedia of world aircraft - Kenneth Munson) Vue d'un F-86F-40 Sabre de l'équipe de voltige aérienne 'Blue Impulse' de la JASDF (Japanese Air Self-Defence Force) et plan.

La compagnie North American avait conçu l'avion à ailes droites FJ-1 Fury pour le compte de l'U.S. Navy, et effectua un travail similaire sur un prototype prévu pour l'U.S. Air Force, et désigné XP-86 (eXperimental Pursuit), lorsque les travaux des Allemands dans le domaine des ailes en flèche devinrent disponibles, à la mi-1945. Le XP-86 fut repensé avec des ailes en flèche avec un angle de 35°, avant son premier vol effectué aux mains du pilote George Welch, début octobre 1947, à la base Muroc, et cet appareil se révéla immédiatement être une réussite.

Le F-86A Sabre fut le premier modèle de production, et il fut mis en service en février 1949, dans le 94e Fighter Squadron. Le moteur était un General Electric J47-GE-13 d'une poussée de 5.200 lbf (environ 2.360 kgp), et l'armement comprenait six mitrailleuses Browning M3 de calibre 12,7 mm, logées en partie avant de l'appareil. Le F-86E était équipé d'un système de contrôle de vol amélioré, et pouvait emporter des bombes légères, ou des réservoirs largables sous les ailes. Ce modèle était doté d'un système de queue "all-flying", dans lequel les plans et les gouvernes de profondeur étaient couplés, afin d'effectuer des mouvements coordonnés (ce système procurait au chasseur une meilleure stabilité longitudinale, et éliminait la perte d'efficacité dues aux fortes charges créées aux vitesses extrêmes). Egalement, puisque aucune charge réelle n'agissait sur les commandes, une autre innovation constituée d'un système de sensation artificielle fut intégré aux commandes de l'appareil, afin de donner au pilote un ressenti conventionnel, tout en conservant une certaine légèreté.

Toutes les versions, ainsi que la variante chasseur-bombardier F-86F (moteur amélioré et ailes plus grandes), furent largement employées durant la guerre de Corée (juin 1950-juillet 1953), et diverses versions de reconnaissance, type RF-86, furent aussi utilisées lors de ce conflit. Pendant cette guerre, les appareils américains furent opposés au moderne chasseur russe Mig-15, et bien que les deux appareils aient été globalement de performances équivalentes, les combats furent largement en faveur des appareils et des pilotes américains, malgré le fait qu'au début du conflit, de nombreux MiG-15 aient été pilotés par d'expérimentés pilotes soviétiques.

La production du F-86 atteignit environ 6.200 exemplaires construits aux Etats-Unis, jusqu'en 1956, et le Sabre fut aussi fabriqué sous licence (et également développé) dans plusieurs pays étrangers. La compagnie japonaise Mitsubishi construisit environ 300 F-86F pour le compte de la Japanese Air Self-Defence Force, et le dernier appareil de ce type fut retiré du service actif en 1982. Au Canada, la société Canadair fabriqua plus de 1.800 Sabre. De nombreux, parmi ces derniers, furent des Sabre Mk. 5 ou Mk. 6 dotés d'un réacteur Avro Orenda de 6.000 lbf (2.720 kgp), de poussée, et de nombreux exemplaires de ce type furent fournis aux pays faisant partie de l'OTAN (Luftwaffe). En Australie, la société Commonwealth Aircraft Corporation (CAC) construisit sous licence environ 110 CA-27 Sabre, équipés d'un moteur Rolls-Royce Avon 26 d'une poussée de 7.500 lbf (3.400 kgp), et dotés de deux canons Aden de calibre 30 mm.

Le Sabre fut exporté ou acquit par l'Argentine, le Bangladesh, la Bolivie, la Birmanie, la Colombie, le Danemark, l'Ethiopie, la France, la Grèce, le Honduras, l'Indonésie, l'Iran, l'Italie, la Malaisie, les Pays-Bas, la Norvège, le Pérou, les Philippines, le Portugal, l'Arabie Saoudite, l'Afrique du Sud, la Corée du Sud, l'Espagne, Taïwan, la Thaïlande, la Tunisie, la Turquie, le Royaume-Uni, le Venezuela, l'Allemagne de l'Ouest, et la Yougoslavie. Des F-86F taïwanais armés de missiles Sidewinder obtinrent les premières victoires acquises grâce à des missiles air-air contre des MiG chinois en 1958.

Le F-86D ("Sabre Dog"), fut une variante intercepteur tout temps dotée d'un radar logé dans le nez, d'un système de contrôle sophistiqué, et équipée d'un armement constitué de roquettes (24 FFAR de type Mighty Mouse). Le moteur était un J47-GE-17 de 7.500 lbf avec la réchauffe (3.400 kgp). Le F-86K fut une version export équipée de deux canons, et le F-86H ("Sabre Hog"), fut une version avec un fuselage plus profond, un moteur plus puissant, des ailes de plus grande taille, et une capacité en carburant plus importante. Cet appareil était destiné à la chasse, mais pouvait aussi remplir un rôle de bombardier nucléaire tactique.

Le F-86 obtint plusieurs records, un F-86A piloté par le Major Richard L. Johnson, établit un nouveau record mondial de vitesse, en septembre 1948, à Muroc, en atteignant environ 670 mph (1.080 km/h). En mai 1953, Jacqueline Cochran devint la première femme à franchir le mur du son sur un F-86 Sabre Mk. 3 de construction canadienne, et Keith Karl Compton atteignit environ 550 mph (890 km/h) avec un F-86A, lors du Trophée Bendix pour avions à réaction de 1951. Aussi, il est tout à fait possible qu'une vitesse supersonique ait été atteinte par le pilote d'essai George Welch, avec le XP-86, avant le vol réussi de Charles 'Chuck' Yeager, à bord du Bell X-1.

Citation : extrait de la préface du livre 'Pour la gloire', 'The Hunters', auteur James Salter :
Le chasseur F-86 fut confronté au MiG-15 ennemi, durant la guerre de Corée (juin 1950-juillet 1953). Le chasseur américain ne pouvait pas voler aussi haut que l'avion soviétique, jusqu'à 45.000 pieds contre 48.000, et ses performances à haute altitude n'étaient pas aussi bonnes, mais à plus basse altitude, il lui était légèrement supérieur. Il était équipé de mitrailleuses qui avaient assez de munitions pour onze secondes de tir seulement, ce qui donne une idée de la brièveté des combats aériens, toutefois une rafale de deux ou trois secondes lors d'un combat pouvait tout à fait suffire. L'appareil n'était pas équipé de missiles, ils apparurent quelques années plus tard.


Plans d'un F-86F-40 Sabre (origine : Fighters, encyclopaedia of world aircraft - Kenneth Munson)

- En complément, vue frontale d'un chasseur F-86, et vue latérale du même appareil. Construction sous licence par Canadair (CL-13 Mk. 6), réacteur Orenda 14. Immatriculation F-AYSB, cn S6-1675, code FU-675. Décoration comme un F-86F de l'U.S.A.F.E. (United States Air Forces in Europe) du 461e Fighter-Day Squadron basé en République Fédérale d'Allemagne, vers 1956. Vues de la partie arrière, d'un aérofrein, et de la jambe du train avant. Salon du Bourget (Paris Air Show 2019).

Source partielle : Fighters (encyclopaedia of world aircraft) - Kenneth Munson.

F-86F               
Moteurs(s)/Engine(s)   1 réacteur de 2680 kgp                             General Electric J47-GE-27                        
Envergure/Span 11,90 m    Longueur/Length 11,43 m    Hauteur/Height 4,47 m     Poids total/Weight 6.450 kg       
Vitesse/Speed 1105 km/h à 0 m      Plafond/Ceiling 15.120 m   Autonomie/Range 750 km         


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAv. mil. modernesAv. mil. modernes