North american-F-86 sabre

North American F-86D Sabre Dog

North american-Ov-10 bronco

Vue d'un F-86K-10-NA Sabre (origine : Fighters, encyclopaedia of world aircraft - Kenneth Munson) Vue et plan d'un F-86K-10-NA Sabre du Squadron No. 337, Kongelige Norske Flyvåpen,.

Le succès du North American F-86 Sabre, comme chasseur de jour et chasseur-bombardier fut tel, qu'il était logique que dans un développement ultérieur, une version intercepteur tout temps fut créée. Ce qui était moins usuel, fut que cette version restait un avion monoplace, alors que sur tous les appareils contemporains de ce type, il était prévu un deuxième homme d'équipage pour s'occuper du radar et des systèmes électroniques additionnels. Les problèmes croissants associés à ces équipements firent que le Sabre ne fut totalement efficace dans son nouveau rôle qu'à la mi-1953, bien que la mise en service dans l'U.S. Air Force ait été effectué deux ans auparavant. Le premier prototype non armé et désigné YF-95 (50-577), avait effectué son premier vol en décembre 1949, aux mains du pilote d'essais George Welch, et cet appareil avait été suivi d'un deuxième prototype (50-578), mais la désignation YF-95 fut rapidement remplacée par la référence YF-86D.

La première version tout temps qui fut désignée F-86D (initialement F-95A), avait virtuellement un nouveau fuselage (plus long, plus large et n'intégrant que peu d'éléments d'origine), comprenant un radôme bulbeux situé à l'avant, au-dessus de la prise d'air du réacteur, et une baie ventrale rétractable contenant 24 roquettes FFAR Folding Fin Aircraft Rocket Mighty Mouse de 70 mm de diamètre, à la place de l'armement à base de canons. Le radar était un AN/APG-36 et le moteur était un General Electric J47-GE-17 de 7.500 lbf avec la réchauffe (3.400 kgp).

En 1958, le F-86D fut exporté par les Américains dans d'autres pays, comme le Danemark, la Grèce, le Japon, la Corée du Sud, et les Philippines. Egalement, environ un millier d'avions, sur un total de construction d'un peu plus de 2.500 exemplaires, fut converti en variante F-86L, capable d'utiliser le système de radars longue distance SAGE (Semi-Automatic Ground Environment), et parmi ces intercepteurs, plusieurs furent aussi livrés à l'aviation royale thaïlandaise. Un développement du modèle D, fut le F-86K prévu pour être employé dans les pays faisant partie du groupe MDAP (Mutual Defense Assistance Program), en particulier ceux ayant intégré l'OTAN (Organisation du Traité de l'Atlantique Nord). Ce modèle était équipé de quatre canons de calibre 20 mm et de deux missiles Sidewinder, en remplacement des roquettes montées sous le fuselage.

Les F-86K de construction américaine servirent dans la Koninklijke Luchtvaart néerlandaise (environ soixante exemplaires), et dans la Norske Flyvåpen norvégienne (soixante ex.), et d'autres appareils de même type fabriqués sous licence par Fiat, en Italie, furent utilisés par ces forces aériennes (six et quatre machines, respectivement), mais aussi par la Aeronautica Militare Italiano (un peu plus de soixante ex.), et par l'Armée de l'Air française (soixante exemplaires, unités EC, Escadron de Chasse 1/13 "Artois", EC 2/13 "Alpes", et EC 3/13 "Auvergne"). La Luftwaffe fut aussi une utilisatrice de ces chasseurs, et environ 65, parmi ses appareils survivants furent vendus en 1966, au Venezuela, et également, des avions employés auparavant par les Pays-Bas, furent vendus à la Turquie. Quelques F-86K furent dotés d'ailes de plus grande envergure, et de bords d'attaque modifiés. Le F-86D fut parfois baptisé "Sabre Dog", ou encore "Dog Sabre".


Plan d'un F-86K-10-NA Sabre (origine : Fighters, encyclopaedia of world aircraft - Kenneth Munson)


Source partielle : Fighters, encyclopaedia of world aircraft - Kenneth Munson.

F-86K               
Moteurs(s)/Engine(s)   1 réacteur de 2460 kpg (3400 kgp avec réchauffe)   General Electric J47-GE-17B                       
Envergure/Span 11,90 m    Longueur/Length 12,47 m    Hauteur/Height 4,57 m     Poids total/Weight 8.340 kg       
Vitesse/Speed 985 km/h à 12190 m   Plafond/Ceiling 15.120 m   Autonomie/Range 1.200 km       


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAv. mil. modernesAv. mil. modernes