Dassault-Falcon 50

Dassault Falcon 900

Dassault-Md-311 flamant

Vue d'un Falcon 900EX (photo : John R. Beckman) Vue d'un avion d'affaires Falcon 900EX de la compagnie SAS Institute, Inc. (San Diego, Californie, mai 2007).

Le Falcon 900 est un appareil à trois réacteurs de grand rayon d'action développé à partir du Falcon 50. L'annonce par la compagnie Dassault de ce nouvel avion d'affaires intercontinental de grande taille (capacité de douze à quatorze passagers contre huit pour son prédécesseur) fut faite au Salon du Bourget 1983 (Paris). Le prototype, baptisé "Spirit of Lafayette", vola pour la première fois fin septembre 1984. Un deuxième prototype vola pour la première fois fin août 1985 et cet avion effectua un vol de démonstration longue distance sans escale entre Paris et Little Rock, Arkansas (Etats-Unis). La certification française fut obtenue en début mars 1986, celle de la FAA (Federal Aviation Administration) fin mars de la même année et les premières livraisons débutèrent en décembre.

Bien que reprenant la configuration du Falcon 50, le 900 disposait d'un fuselage plus large et plus long capable d'accueillir trois passagers de front. La partie la plus commune fut la voilure, pourtant conçue pour un avion beaucoup plus léger, qui fut adaptée presque sans modification (cette voilure sera aussi utilisée pour le biréacteur Falcon 2000). La conception du Falcon 900 fut facilitée par l'emploi d'ordinateurs lors des études et sa structure incorpora une partie en matériaux composites.

La première version fut le 900A doté de moteurs Allied Signal TFE 731-5AR. 103 exemplaires de cette version furent produits et vendus. Deux exemplaires furent mis en service par la Japanese Maritime Safety Agency pour des missions de surveillance maritime longue distance. Ces machines, 900MSA était équipées d'un radar de recherche, d'un équipement particulier de communications, de fenêtres d'observation et d'un panneau largable.

A partir de 1991, le modèle standard de production fut le Falcon 900B, qui était doté de moteurs plus puissants, était capable de voler sur une plus grande distance, pouvait opérer depuis des terrains sommaires et atterrir sur des aéroports certifiés Catégorie II grâce à une avionique améliorée. La conversion (retrofit) des types 900A en version B fut proposée aux clients, 74 exemplaires de ce modèle furent produits.

Le 900EX lancé en octobre 1944 disposait d'un rayon d'action augmenté, était doté de moteurs TFE731-60, d'une avionique Honeywell Primus 2000 EFIS (Electronic Flight Instrument System), de réservoirs de plus grande capacité (ajout d'un réservoir arrière supplémentaire et augmentation de la capacité du réservoir central) et d'un système d'affichage tête haute Flight Dynamics en option. Son premier vol fut effectué début juin 1995, les premières livraisons débutèrent en mai 1996, 97 exemplaires furent produits.

Le modèle 900C, lancé en juin 1998 était un développement du 900B qui incorporait les principales améliorations apportées par l'avionique Honeywell Primus de l'EX, mais sans l'augmentation de la distance franchissable de cette version. Ce modèle qui permettait de réduire le coût d'acquisition et remplaça le 900B fut livré à partir de l'an 2000.

A partir de 2003, Dassault introduit une nouvelle modification de l'avionique et développa un système complètement intégré EASy (Enhanced Avionics System) basé sur la suite Primus/Epic d'Honeywell. Ce système de gestion des systèmes embarqués (carburant, hydraulique, conditionnement, radio, ...) était basé sur deux calculateurs modulaires et était doté d'une interface à quatre écrans couleur dotés de contrôles de type trackballs.

Ces améliorations du modèle 900EX EASy, furent reprises sur le modèle 900DX EASy, successeur de la version 900C.



FALCON 900B         
Moteurs(s)/Engine(s)   3 réacteurs de 2155 kgp                            Allied Signal TFE731-5BRs (TFE731-60s pour 900EX) 
Envergure/Span 19,33 m    Longueur/Length 20,21 m    Hauteur/Height 7,55 m     Poids total/Weight 20.640 kg      
Vitesse/Speed 930 km/h             Plafond/Ceiling 15.545 m   Autonomie/Range 7.150 km  


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions civilsAvions civils