Fairey-V.t.o. project

Farman 220

Farman-221

Vue d'un Farman 220 d'Air France (photo : Histoire de l'aviation René Chambe - Safara) Vue du Farman 220 d'Air France Ville-de-Mendoza.

Pendant le premier semestre 1935, les vols France-Amérique du Sud étaient assurés par le seul Santos-Dumont. L'autre appareil possible était la Croix-du-Sud en cours de modification à Biscarrosse, mais l'immobilisation se prolongeait de mois en mois.

Pour remédier à cet état de chose, il fut décidé de prêter à Air France le prototype du bombardier de nuit gros porteur Farman 220. L'appareil baptisé Centaure (F-ANLG) fut adapté à un usage civil, les soutes à bombes transformées en réservoirs. Quelques vols d'essai d'endurance furent effectués sur le parcours France-Sénégal, avant le premier vol Dakar-Natal, le 3 juin 1935. L'avion piloté par Guillaumet fit le voyage en un peu moins de quinze heures. Le Centaure qui avait gardé sa ligne de bombardier fit toute sa carrière en long-courrier postal : vingt-quatre traversées en treize mois dont seize dans le premier semestre 1936.

L'avion réformé en août 1936 ayant prouvé la validité de cette solution, Air France commanda cinq avions postaux dérivés : le Ville-de-Montevideo (F-AOXE, 1935), le Ville-de-Mendoza, (F-AOXF, 1936), le Ville-de-Natal (F-AQCX, 1937), le Ville-de-Saint-Louis (F-AQCY, 1937) et le Ville-de-Dakar (F-APKY, 1937). Ces machines volèrent vers l'Amérique du Sud, en alternance avec les hydravions Blériot 5190 et Latécoère 300-301 jusqu'en septembre 1937, puis seuls jusqu'en juin 1940 (4 avions).

Le Farman 220, conçu en 1930 pour un usage militaire, était solide, réparable et d'entretien facile. Sa structure était formée d'ensembles en Duralumin facilement transportables par rail. L'intérieur d'aspect rustique n'était pas habillé, le pilote était placé dans la partie haute du fuselage et le radio et le navigateur prenaient place au poste du mitrailleur. La peinture était gris aluminium avec les immatriculations en noir. Le Farman 2220 était une version à train d'atterrissage rentrant.


Histoire de l'AéropostaleAvions de l'Aéropostale (1919-1938)

FARMAN 220          
Moteurs(s)/Engine(s)   4 moteurs à pistons de 600 CV                      Hispano-Suiza 12 Lbr                              
Envergure/Span 36,00 m    Longueur/Length 21,00 m    Hauteur/Height 5,19 m     Poids total/Weight 12.000 kg      
Vitesse/Speed 220 km/h             Plafond/Ceiling            Autonomie/Range 4.500 km  


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions civilsAvions civils