Blackburn-B.24 skua

Blackburn B.37 Firebrand

Blackburn-Kangaroo

Vue d'un Blackburn Firebrand T.F. Mk. IV (photo : Jane's fighting aircraft of World War II) Vue de l'avion lance-torpilles Firebrand T.F. Mk. IV (moteur radial Bristol Centaurus IX).

Le Firebrand qui répondait à la spécification N.11/40 était conçu à l'origine comme un chasseur embarqué monoplace doté du puissant Napier Sabre III, 24 cylindres en H à refroidissement liquide. Le premier prototype non armé vola pour la première fois fin février 1942, le Mk. I, prototype doté de tous les armements et équipements militaires effectuant son premier vol cinq mois plus tard. Pendant ce temps, le Napier Sabre entrait juste en production et comme le Hawker Typhoon était plus avancé dans le développement que le Firebrand, il reçut en priorité ce nouveau moteur.

Un nouveau propulseur dut être trouvé et dans le même temps, il fut décidé d'agrandir le champ d'action de l'appareil, celui-ci devenant un avion d'attaque capable de transporter des torpilles, des bombes de forte puissance et des roquettes et d'opérer aussi comme chasseur après largage des ses charges.

Le F. Mk. I était un chasseur monoplace embarqué doté du Napier Sabre III entraînant une hélice à trois pales de Havilland Hydromatic. Son premier vol fut effectué en juillet 1942. L'armement comprenait quatre canons de 20 mm, les radiateurs de cette machine étaient placés sur le bord d'attaque à la base des ailes.

Le T.F. Mk. II était un dérivé lance-torpilles du F. Mk. I qui effectua son premier vol fin mars 1943. L'envergure avait été légèrement agrandie pour permettre l'emport d'une torpille de 18 pieds (5,49 m) entre les logements du train principal.

Le T.F. Mk. III était doté d'un moteur radial à chemises louvoyantes et refroidissement par air Bristol Centaurus VII ou XI entraînant une hélice Rotol à quatre pales et vitesse constante. L'installation de ce moteur avait nécessité la modification de la partie avant de l'avion et l'adjonction d'un radiateur d'huile placé à la base des ailes. La torpille pouvait prendre deux positions, avec l'arrière relevé lorsque l'avion était au sol de manière à faciliter les manoeuvres, avec l'arrière abaissé, en vol pour permettre une position plus adaptée aux vitesses élevées. Le premier vol fut effectué fin décembre 1943. Le Mk. III se révela inadapté aux opérations depuis le pont d'un porte-avions en raison d'un manque d'efficacité de la gouverne de direction.

Le T.F. Mk. IV était propulsé par un Centaurus IX de 2.500 CV entraînant une hélice Rotol de quatre mètres de diamètre à quatre pales et vitesse constante. Le plan vertical arrière était de taille supérieure et des aérofreins de piqué avaient été ajoutés au-dessus et sous les ailes. Ce modèle dont le premier vol fut effectué début mai 1945 bénéficiait du système de torpille à deux positions, le basculement à l'horizontal étant couplé avec la fermeture du train principal. L'armement comprenait quatre canons Hispano de 20 mm dans les ailes, une torpille de 840 kg ou deux bombes de 454 kg. Des roquettes pouvaient également être emportées ainsi que des réservoirs largables de 100 gallons (454 litres). Ce modèle construit à environ 150 exemplaires fut employé de 1945 à 1953.



FIREBRAND T.F. Mk.IV
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 2500 CV                      Bristol Centaurus IX                              
Envergure/Span 15,62 m    Longueur/Length 12,00 m    Hauteur/Height            Poids total/Weight 7.360 kg       
Vitesse/Speed 560 km/h à 3960 m    Plafond/Ceiling 8.960 m    Autonomie/Range 2.000 km  


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAv. mil. anciensAv. mil. anciens