Fokker-F-28 fellowship

Fokker F.II

Fokker-F.iii

Vue d'un Fokker-Grulich F.II de la compagnie D.L.R. Vue du monoplan de transport civil Fokker-Grulich F.II (D-728 Mulde) de la compagnie Deutsche Luft-Reederei (D.L.R.).

Le F.II fut produit avant que la compagnie Fokker ne s'établisse en Hollande. A la fin de la Première Guerre mondiale, le patron des études chez Fokker, Reinhold Platz, avait conçu deux avions monomoteur de transport, les types V44 et V45. Le premier, appareil à cockpit ouvert d'une capacité de six places assises ne fut pas construit, mais un prototype du deuxième, modèle V45 ou Fokker F.II, fut produit. Cet avion doté d'un moteur en ligne BMW IIIa d'une puissance de 185 CV effectua son premier vol en octobre 1919. Deux autres appareils de ce type furent construits à Schwerin, le prototype et un exemplaire étant livrés à KLM (Koninklijke Luchtvaart Maatschappij), immatriculations H-NABC et H-NABD, l'autre exemplaire étant livré à la compagnie Deutsche Luft-Reederei.

Après le départ, en 1919, d'Anthony Fokker pour les Pays-Bas (usine à Veere), environ deux douzaines de F.II furent construites sous licence en Allemagne, la plupart étant assemblées à Staaken, Berlin sous la direction du Dr. Ing Karl Grulich, directeur technique de la compagnie Deutsche Luft-Reederei (D.L.R.). Ces machines désignées Fokker-Grulich F.II furent employées en majorité par cet opérateur, elles furent ensuite transférées chez Deutsche Aero Lloyd (D.A.L.) après la constitution de cette société en 1924, puis chez Deutsche Luft Hansa en 1926, à l'exception d'un exemplaire vendu à la compagne suisse Balair. Ces F.II assurèrent des liaisons régionales entre Cologne, Aix-la-Chapelle, Essen, Krefeld et Mülheim jusqu'en 1934-35. Les deux exemplaires de la KLM, mis en service en septembre 1920, furent vendus à la Sabena en 1927 qui les exploita sur la route Bruxelles-Anvers.

Le F.II initial avait une cabine fermée d'une capacité de quatre passagers et un cockpit ouvert pour le pilote et un passager supplémentaire (dans le siège prévu pour un navigateur ou un mécanicien de vol). C'était un monomoteur à aile haute et train principal fixe avec patin de queue, son large fuselage de section carrée étant basé sur une structure en tubes d'acier soudés avec revêtement entoilé. Les ailes dont les ailerons s'étendaient au-delà des extrémités étaient en bois avec revêtement en contre-plaqué. Le plan de queue ne comportait pas de partie fixe, la forme du fuselage assurant assez de stabilité directionnelle. Le Fokker-Grulich équipé d'un moteur BMW IV de 250 CV était doté d'une cabine redessinée, d'un cockpit modifié et son train était renforcé.


Source partielle : Airliners between the wars 1919-1939 - Kenneth Munson.

FOKKER F.II         
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 185 CV                       BMW IIIa                                          
Envergure/Span 17,24 m    Longueur/Length 10,28 m    Hauteur/Height 3,17 m     Poids total/Weight 1.895 kg       
Vitesse/Speed 150 km/h             Plafond/Ceiling 4.000 m    Autonomie/Range 1.200 km  


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions civilsAvions civils