Fouga-Cm.88-r gemeaux

Friedrichshafen FF33

Friedrichshafen-Ff67

Vue d'un hydravion Friedrichshafen FF33J (origine : Bombers 1914-1919 - Kenneth Munson) Vue d'un hydravion biplan de reconnaissance Friedrichshafen FF33J suédois (1919).

En étant en service actif du printemps 1915 jusqu'à la fin de la Première Guerre mondiale, les hydravions de patrouille à deux places Friedrichshafen furent probablement les avions de ce type les plus largement utilisés par les Allemands pendant la période de la guerre. Environ 500 exemplaires des quatre modèles FF33, FF39, FF49 et FF59 furent construits. La plupart étaient armés, et ils remplirent principalement des missions de patrouille côtière et océanique, d'observation de flotte, de coopération avec des navires et de lutte anti sous-marine. Certains étaient basés à terre dans des stations côtières pour opérer dans les zones de la mer du Nord et en Manche, d'autres servaient depuis des navires allemands. Un exemple connu est celui d'un FF33E baptisé Wölfen (petit loup), embarqué sur le navire marchand armé Wolf (ou Wolf IV) qui opéra entre décembre 1916 et fin février 1918 dans l'océan Indien (Colombo, Bombay), dans le Pacifique (Asie du Sud, Australie, Nouvelle-Zélande), puis pour finir en mer Baltique. Durant ces campagnes, l'hydravion embarqué participa à la capture ou à la destruction directe d'environ quinze navires alliés et à la perte d'environ quinze autres coulés par des mines posées par ce navire de guerre.

Le FF33 fut mis en service au printemps 1915, en remplacement d'un autre avion Friedrichshafen, le FF29A, les premières machines livrées étant six FF33A dotés de moteurs Mercedes D.I de 100 CV avec le pilote en place arrière. Ils furent suivis par onze FF33B, six propulsés par des moteurs Mercedes D.II de 120 CV et cinq autres par des D.III de 160 CV. Sur ces machines, le pilote était placé, plus logiquement, en place avant.

Le premier modèle de production majeur fut le FF33E, équipé d'un moteur Benz Bz.III de 150 CV, propulseur qui devint ultérieurement l'installation standard des variantes du FF33. Le FF33E était également le premier modèle équipé d'un équipement radio. Cet appareil fut construit à environ 160 exemplaires, plus un petit lot de quelques machines redésignées FF33F, comprenant un poste arrière équipé d'une mitrailleuse Parabellum. En 1917, le modèle E fut relégué à des missions d'entraînement, il fut remplacé par le FF33J, modernisé et plus efficace, qui fut construit à environ une centaine d'exemplaires. Environ trente FF33J modifiés furent aussi construits en version FF33S destinée à la formation des équipages.

Cependant, avant le FF3J, fut présentée une variante avec deux paires de mâts d'entre plans de chaque côté, légèrement plus petite, mieux profilée, et équipée d'une mitrailleuse orientable Parabellum montée sur anneau pour l'observateur. Ce modèle FF33H, était un hydravion type chasseur ou escorteur de FF33 non armés. Environ 45 machines de ce type furent construites, la production des modèles E et H étant assurée par la maison mère, mais aussi par L.V.G. (Luft-Verkehrs-Gesellschaft) et Sablatnig. La variante la plus efficace de la série fut le FF33L, développement légèrement plus petit du modèle H, doté d'un cône d'hélice et équipé d'une seconde mitrailleuse tirant vers l'avant. Plus agile et de meilleures performances que ses prédécesseurs, le FF33L fut construit à environ 135 exemplaires.

Le FF39 fut une version intermédiaire apparue en 1917, caractérisée par un fuselage plus fin et renforcé, motorisée par un Benz Bz.IV de 200 CV et équipée d'une mitrailleuse défensive Parabellum en poste arrière. Cette machine fut construite en environ quinze exemplaires. Cependant, la principale version dotée d'un moteur Bz.IV fut le FF49, construite en environ trente FF49B et environ 220 FF49C, par Friedrichshafen, L.F.G. (Luft-Fahrzeug-Gesellschaft) et Sablatnig. Le modèle B était désarmé, mais la majorité des modèles C reçurent une mitrailleuse Parabellum en poste arrière et au moins, trente machines parmi les dernières produites en 1918 furent équipées de deux mitrailleuses. A l'exception de son moteur plus puissant, le FF49 ressemblait largement au FF33J, hormis ses surfaces de contrôle compensées.

Avant la fin de la guerre, environ vingt exemplaires de FF59C furent commandés, autre hydravion à moteur Bz.IV, mais plus compact que ses prédécesseurs et doté d'un rayon d'action plus important. La société Friedrichshafen construisit environ 45 hydravions après la guerre, en 1918-1919, mais les types ne sont pas connus. En mai 1917, les machines en service de type FF33 incluaient environ 120 modèles E, 25 modèles H, 30 modèles J, et 115 modèles J. Le modèle terrestre C.I fut une version de FF.33L dotée d'un train d'atterrissage classique et construite en un seul exemplaire.


Plans d'un hydravion Friedrichshafen FF33J (origine : Bombers 1914-1919 - Kenneth Munson)

- En complément, photo d'un chasseur monoplace Friedrichshafen D.I. Ce petit avion d'une ligne propre fut construit pendant l'année 1916, mais il n'offrait aucune amélioration par rapport à l'Albatros qui avait largement influencé son dessin, et finalement, il ne fut pas mis en production. Moteur Mercedes D.III de 160 CV, armement, deux mitrailleuses Spandau tirant vers l'avant.

Source partielle : Bombers 1914-1919 - Kenneth Munson.

FRIEDRICHSHAFEN FF33
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 150 CV                       Benz Bz.III                                       
Envergure/Span 16,75 m    Longueur/Length 10,45 m    Hauteur/Height 3,73 m     Poids total/Weight 1.680 kg       
Vitesse/Speed 120 km/h à 0 m       Plafond/Ceiling            Autonomie/Range 5 heures  


FRIEDRICHSHAFEN FF49
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 200 CV                       Benz Bz.IV                                        
Envergure/Span 17,15 m    Longueur/Length 11,65 m    Hauteur/Height            Poids total/Weight 2.140 kg       
Vitesse/Speed 135 km/h             Plafond/Ceiling            Autonomie/Range 5 hr 30min


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions Guerre 1914-1918Avions Guerre 1914-1918