Hawker-Fury

Hawker Fury/Sea Fury

Hawker-Hurricane

Vue d'un Hawker Sea Fury (photo : Jane's fighting aircraft of World War II) Vue d'un chasseur embarqué Hawker Sea Fury (moteur Bristol Centaurus XVIII).

Le Fury I était un chasseur monoplace de la R.A.F. conçu pour répondre à la spécification F.2/43. Il faisait partie de la famille de chasseurs monoplaces conçus par Hawker et son aspect général ressemblait à celui du Tempest II à moteur radial.

Cependant, c'était un appareil entièrement nouveau avec un fuselage monocoque redessiné. Une attention particulière avait été apportée au confort du pilote et à la visibilité. Le cockpit avait été légèrement remonté et le fuselage en avant de la bulle descendait en pente vers le capot moteur pour permettre une bonne vue l'avant et vers le bas. Les ailes de forme semi elliptique étaient formées d'une section centrale et de deux latérales, le tout étant assemblé au centre du fuselage par des boulons et rivets. La queue avait aussi été revue.

Le Sea Fury version navale embarquée du Fury I était doté d'extrémités d'ailes repliables par commande motorisée, d'une crosse de queue et pouvait recevoir des fusées d'aide au décollage (version FB 11). Il était doté d'un moteur radial double étoile sans soupapes Bristol Centaurus XVIII de 2.400 CV qui entraînait une hélice à cinq pales et vitesse constante Rotol d'un diamètre de 3,88 mètres. En plus des réservoirs internes d'une capacité d'environ 910 litres (200 gallons), le Sea Fury pouvait emporter des réservoirs largables d'environ 230 litres (50 gallons) sous les ailes. L'armement comprenait quatre canons Hispano de 20 mm et deux bombes de 454 kg (1.000 livres) ou six paires de roquettes accrochées sous les ailes. L'équipement standard comprenait une radio et un radar.

Le premier vol du Fury avait été effectué en septembre 1944, une première commande pour 200 appareils basés à terre Fury I et 200 appareils embarqués Sea Fury F 10 avait été passée en avril 1944, mais en 1945, la commande pour les avions terrestres fut annulée et la commande pour les avions embarqués fut réduite de moitié. Le premier F 10 de cette série vola pour la première fois début septembre 1946 et la mise en service fut effectuée dans la Fleet Air Arm au printemps 1947. L'appareil fut un succès et les commandes internes et pour l'export atteignirent finalement 615 exemplaires.

Les appareils de la Royal Navy servirent en Corée en octobre 1950 à bord des porte-avions HMS Theseus, Ocean et Glory principalement dans des missions d'attaque au sol. Le T 20 fut une version d'entraînement biplace construite à soixante exemplaires.

L'Australie acheta environ soixante FB 11 engagés dans six unités et embarqués sur les HMAS Sydney et Vengeance. Ils combattirent également en Corée et furent en première ligne de 1948 à 1958. La Royal Canadian Navy employa 74 FB 11 livrés entre mai 1948 et novembre 1953. Ils furent embarqués uniquement sur le HMCS Magnificent et furent remplacés par des F2H Banshee à partir de 1956.

Les Pays-Bas achetèrent douze FB 50 et 25 FB 51, les derniers étant construits par Fokker. Ces machines servirent sur le Karel Doorman, l'Irak employa aussi 55 appareils de type terrestre connus comme 'Baghdad' Fury. D'autres utilisateurs de la version à terre furent la Birmanie (18 ex.), le Pakistan (87 FB 60) et Cuba dont plusieurs FB 11 et T 20 furent vus en action lors de la tentative de débarquement de la Baie des Cochons en 1961.



FURY I              
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 2400 CV                      Bristol Centaurus XVIII                           
Envergure/Span 11,70 m    Longueur/Length 10,50 m    Hauteur/Height 4,40 m     Poids total/Weight 5.445 kg       
Vitesse/Speed 740 km/h à 7470 m    Plafond/Ceiling 10.700 m   Autonomie/Range 1.860 km  


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAv. mil. anciensAv. mil. anciens