Fieseler-Fi 156 storch

Focke-Wulf A 17 (A 29/A 38) Möwe

Focke-wulf-Fw 190

Vue du Focke-Wulf A 17a Leer (origine : Airliners between the wars 1919-1939 - Kenneth Munson) Vue et plan du Focke-Wulf A 17a Möwe, Leer, cn 44, immatriculation D-1367 (Deutsche Luft Hansa, 1932).

La série des Focke-Wulf Möwe (mouette) était constituée d'avions de transport à faible rayon d'action construits en nombre réduit en Allemagne fin des années 1920 et début des années 1930.

Le premier à apparaître fut le A 17 propulsé par un radial Gnome-Rhône (Bristol) Jupiter 9Ab. Le prototype (D-1149) vola pour la première fois en 1927. L'avion comprenait un cockpit séparé recevant les deux pilotes placés côte à côte et une cabine équipée d'une banquette double et de six sièges simples. La charge maximale était de huit passagers et 200 kg de bagages ou de courrier. L'appareil d'essais fut suivi de onze avions de production dont dix (D-1342 Emden, D-1358 Aurich, D-1367 Leer, D-1380 Oldenburg, D-1388 Stade, D-1403 Lüneburg, D-1416 Osnabrück, D-1430 Hannover, D-1444 Münster et D-1484 Bielefeld) furent exploités par Deutsche Luft Hansa sur ses lignes intérieures et étrangères. Ces A 17 comportaient un gouvernail de taille légèrement supérieure et un train modifié. Plusieurs, renommés ultérieurement A 17a, furent dotés d'un moteur Jupiter VI de 480 CV construit sous licence par Siemens. Le prototype fut utilisé par les compagnies Nord Deutscher Luftverkehr et Nordbayerische Verkhersflugzeug puis rejoignit la Deutsche Luft Hansa sous le nom Bremen. Le onzième A 17 fut employé un temps par la Deutsche Versuchsanstalt für Luftfahrt et le D-1444 fut renommé A 17c après avoir été remotorisé avec un Junkers Jumo 5 de 520 CV et doté d'une dérive plus grande.

Le A 29 Möwe qui apparu en 1929 était globalement identique au modèle précédent mais la longueur passait à 14,80 m et le moteur était un BMW en V de 750 CV. Cinq avions furent produits, quatre (D-1757 Friesland, D-1775 Jeverland, D-1867 Westfalen et D-1922 Saarland) furent livrés en 1929-30 à la Deutsche Luft Hansa et un fut utilisé comme appareil d'entraînement par la Deutsche Verkehrsfliegschüle.

Le A 38 Möwe était plus profondément remanié au niveau du fuselage et de la queue, sa longueur de 15,40 m permettait de loger un opérateur radio et deux passagers supplémentaires. Le gouvernail était de taille supérieure et une roulette de queue remplaçait le patin d'origine. Le A 38 retournait au montage de moteurs radiaux avec un Jupiter de 400 CV construit par Siemens, ultérieurement fut monté un Siemens Sh 20u de 500 CV et l'avion fut renommé A 38b. Quatre exemplaires, D-2073 Bückeburg, D-2082 Hessen, D-2107 Lipper et D-2114 Thürigen furent livrés à Deutsche Luft Hansa.

La majorité des lignes couvertes par la série de Möwe partait de Berlin vers Berne, Cologne, Königsberg, Marienbad, Munich, Paris, Saarbrück et Vienne. Le A 17a fut aussi employé pour du transport de fret entre Cologne et Nuremberg et le A 38 assura une partie de la ligne Berlin-Oslo. La plupart des A 29 et A 38 fut retirée en 1933 ou 1934, mais deux A 17a survécurent jusqu'en 1936.


Plans du Focke-Wulf A 17a Leer (origine : Airliners between the wars 1919-1939 - Kenneth Munson)

Source partielle : Airliners between the wars 1919-1939 - Kenneth Munson.
Fw A 17a            
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 480 CV                       Bristol Jupiter VI (construction Siemens)         
Envergure/Span 20,00 m    Longueur/Length 14,63 m    Hauteur/Height            Poids total/Weight 4.000 kg       
Vitesse/Speed 175 km/h             Plafond/Ceiling 5.000 m    Autonomie/Range 800 km    


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions civilsAvions civils