Douglas-A-4 skyhawk

Douglas AIR-2A Genie

Douglas-B-18 bolo

Vue de missiles AIR-2A Genie montés sur un F-101B (photo : Sean O'Connor) Vue de missiles air-air AIR-2A Genie montés sur un intercepteur F-101B Voodoo.

Le Douglas AIR-2 Genie (initialement désigné MB-1) était un missile air-air à charge atomique développé par les États-Unis pendant la seconde moitié des années 1950 (premiers essais avec charge inerte en 1956). Mis en oeuvre sur les avions américains F-106A Delta Dart, F-89J Scorpion et F-101B (CF-101B canadien) Voodoo, il resta en service jusqu'en 1986 et fut produit à 3.000 exemplaires.

Propulsé par un moteur à à carburant solide Aerojet-General (Thiokol SR49-TC-1 à partir de 1965), il n'était pas guidé et incluait une tête nucléaire W25 de 1,5 kilotonnes. Sa longueur était de 2,95 m pour un poids de 820 livres (environ 373 kg). Sa vitesse atteignait Mach 3 (environ 3.300 km/h) pour une portée de 6 miles (environ 9,6 km).

Ce missile fut aussi décliné en version MB-1T destinée à l'entraînement. Sur cette arme, la charge atomique était remplacée par une poudre blanche qui formait un nuage simulant l'explosion. La désignation du Genie (nom familier "Ding-Dong") fut modifiée en 1962, le MB-1 fut renommé AIR-2A, le MB-1T devenant ATR-2A. A partir de 1970, les AIR-2A reçurent un nouveau moteur plus performant et furent alors désignés AIR-2B.


Source partielle : site web Wikipedia

Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresMissilesMissiles