Gloster-F.9/37

Gloster Gladiator

Gloster-I

Vue d'un chasseur Gladiator (photo : Aircraft of the Royal Air Force 1918-57 - Owen Thetford) Vue d'un chasseur biplan Gloster Gladiator, immatriculation K 7972, du Squadron No. 87 de la Royal Air Force.

Le Gladiator fut le dernier chasseur biplan monoplace anglais, et le dernier de sa classe a être employé par la R.A.F. Il était doté de raffinements aérodynamiques encore améliorés par rapport au chasseur Gauntlet, et fut conçu, comme projet privé, pour répondre à la spécification F.7/30 du ministère de l'Air (Air Ministry). Le prototype, connu comme S.S.37, vola pour la première fois en septembre 1934, et il fut pris en main par la Royal Air Force en avril 1935, pour évaluation, avec le numéro de série K 5200. Doté d'un moteur Bristol Mercury IX de 840 ch, entraînant une hélice bipale en bois à pas fixe Watts, en remplacement du Mercury VI de 645 ch du prototype, et équipé d'un cockpit fermé, le chasseur biplan fut mis en production, en réponse à la spécification F.14/35, la désignation étant Gladiator Mk. I.

La commande initiale portait sur environ 25 machines, et les premières livraisons furent effectuées dans le Squadron No. 72, en février 1937. Début septembre 1939, la R.A.F. avait en charge environ 210 Gladiator Mk. I, et environ 235 Mk. II, ce dernier chiffre incluant environ quarante Sea Gladiator. Le modèle Mk. II, amélioré sur divers points, était doté d'un moteur Mercury VIIIA de 840 ch, entraînant une hélice tripale métallique à pas fixe, et équipé d'un filtre Vokes ainsi que d'équipements pour les zones désertiques.

Le Sea Gladiator fut d'abord une machine intérimaire convertie à partir d'une machine de la R.A.F., mais adaptée aux besoins de la Fleet Air Arm, avec une structure renforcée, une crosse d'appontage, des points de fixation pour pouvoir catapulter l'avion, une radio, un coffre placé entre les jambes du train d'atterrissage principal pouvant recevoir un canot de secours éjectable, et divers autres équipements. Une commande portant sur 60 exemplaires, fut passée ultérieurement pour des biplans destinés directement à la Fleet Air Arm, et ces appareils furent livrés à partir du début de l'année 1939.

Le Gladiator fut aussi largement exporté avant la Deuxième Guerre mondiale, en Belgique (22 exemplaires), Chine (36 ex.), Eire (quatre ex.), Grèce (deux ex.), Lettonie (26 ex.), Lituanie (14 ex.), Norvège (douze ex.), Portugal (quinze ex.), Afrique du Sud (onze ex.), et Suède (55 ex.). En supplément, des machines issues de la R.A.F. furent fournies à l'Egypte (45 exemplaires), Finlande (trente ex.), Grèce (23 ex.), et Irak (14 ex.), bien que plusieurs machines de ces lots furent rendues ultérieurement à la Royal Air Force. La production du chasseur biplan, fut finalement arrêtée en avril 1940, la fabrication totale pour la R.A.F., ayant atteint environ 450 machines. Malgré leur obsolescence, ils équipaient encore treize escadrilles de chasse de la R.A.F., au début de la guerre, et furent employés sur de nombreux théâtres d'opérations, France (envoi en novembre 1939, de deux escadrilles, dans le cadre de la Advanced Air Striking Force (A.A.S.F.), Norvège (opérations depuis le lac gelé Lesjaskog, centre du pays, fin avril 1940), Malte, Egypte, Afrique du Nord, Grèce et Irak.

Cependant, au moment de la bataille d'Angleterre (de début juillet 1940 à fin octobre de la même année), seulement un Squadron, était encore équipé de ce chasseur (le No. 247, à Roborough) chargé de la protection des chantiers navals de la Royal Navy, à Plymouth), et il disparut virtuellement du service actif britannique au milieu de l'année 1941. Ils continuèrent à servir, pour un temps, en Afrique du Nord, et sur le front de l'Est, puis furent utilisés, en seconde ligne, dans diverses missions, particulièrement des vols de reconnaissance météorologique (unités du Meteorological Flight).

Le Gladiator avait une structure métallique, avec un revêtement entoilé. Il fut équipé à l'origine, de deux mitrailleuses Vickers de calibre 7,7 mm logées sur les côtés du fuselage, et de deux mitrailleuses Lewis de calibre identique placées dans les ailes basses, mais par la suite, il fut doté de quatre mitrailleuses Browning de calibre 7,7 mm, deux synchronisées sur les flancs du fuselage, et une sous chaque aile.


Source partielle : Fighters 1939-1945 - Kenneth Munson.

GLADIATOR II        
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 840 ch                       Bristol Mercury VIIIA                             
Envergure/Span 9,83 m     Longueur/Length 8,36 m     Hauteur/Height 3,23 m     Poids total/Weight 2.205 kg       
Vitesse/Speed 410 km/h à 4450 m    Plafond/Ceiling 10.210 m   Autonomie/Range 715 km         


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAv. mil. anciensAv. mil. anciens