Gnome-rhone-5k titan

Gnome-Rhône 7K Titan Major

Gnome-rhone-9a jupiter

Vue d'un moteur Gnome-Rhône Titan Major (photo : Le Patrimoine de l'aviation française - Musée SNECMA) Vue d'un moteur en étoile sept cylindres, Gnome-Rhône 7K Titan Major.

En 1929, après de nouvelles études et améliorations apportées en production, la société Gnome-Rhône mit en fabrication une lignée de moteurs en étoile, série K, 5K Titan, 7K Titan Major, 9K Mistral et 14K Mistral Major. Ces moteurs étaient caractérisés par l'interchangeabilité des principaux composants, vilebrequin, cylindres complets, pistons et axes, couvercle arrière, ce qui permettait une notable réduction des stocks de pièces de rechange pour les utilisateurs.

Homologué en 1932, le 7K était un moteur sept cylindres en étoile à refroidissement par air, d'une puissance allant de 340 à 450 CV. Il fut fabriqué en plusieurs versions, 7Kd de 380 CV à 2.000 tr/min, 7Kds de 340 CV à 2.000 tr/min, 7Kfs de 450 CV à 2.100 tr/min. Comme les autres propulseurs de la série K, le 7K était caractérisé par un carter monobloc en alliage léger coulé, deux soupapes par cylindre, et une hélice à pas réglable au sol suivant la mission, la charge de l'avion et la vitesse désirée. Ces moteurs furent aussi, sur certaines versions (7Kds), équipés d'un compresseur d'air à un étage, placé à l'arrière, et entraîné mécaniquement par l'intermédiaire d'engrenages multiplicateurs. La vitesse de rotation du compresseur était de l'ordre de 25.000 tr/min.

Un 7K avait une cylindrée de 19,30 litres, alésage de 14,60 cm, course de 16,50 cm. Le taux de compression était de 5,5:1. Les dimensions étaient une longueur de 1,46 m, pour un diamètre de 1,24 m, et un poids à sec d'environ 270 kg.

Les moteurs de type Titan Major furent montés, par exemple, sur le Wibault 283T, le Breguet 393T, le LeO 242, le Potez 403, le Bernard 74C, les Farman 291/296, le Bloch 202, le Morane-Saulnier MS-235, certains Fokker F.VII, et le Messerschmitt M36. Le 7K fut aussi construit sous licence, en Allemagne, par Siemens & Halske, à Berlin-Spandau, en Yougoslavie, par Industria Avionskih Motora, à Rakovica, et en Italie, par Piaggio (P.VII).



Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresMoteurs à pistonsMoteurs à pistons