Gloster-Vi

Gloster-Whittle E.28/39

Gotha-G.v

Vue du Gloster-Whittle E.28/39 (photo : Jane's fighting aircraft of World War II) Vue du Gloster-Whittle E.28/39, premier avion à réaction anglais (premier prototype W4041/G).

Le Gloster-Whittle E.28/39 fut le premier avion à réacteur a voler en Angleterre. Il fut conçu pour tester la viabilité du moteur à réaction inventé par le Flight Lieutenant Frank Whittle. A l'exception de son moteur, cet appareil dessiné par George Carter de Gloster Aircraft était tout à fait conventionnel.

C'était un avion monoplace compact de construction entièrement métallique à aile basse, doté d'un fuselage monocoque et équipé d'un court train d'atterrissage tricycle rentrant. Le cockpit était placé légèrement en arrière de la prise d'air frontale, le réacteur était logé en arrière du poste de pilotage avec une longue tuyère débouchant à l'extrémité postérieure sous la queue.

Après des tests initiaux de roulage et des essais au sol du moteur, le premier vol fut effectué en mai 1941, à Cranwell, situé près de Sleaford, dans le Lincolnshire. Le pilote d'essais, Flight Lieutenant Gerry Sayer vola environ quinze minutes sans incident. Le moteur était un Whittle W.1 délivrant une poussée d'environ 850 livres (386 kgp). Dans la quinzaine qui suivit, le prototype (W4041) totalisa dix heures de vol sans aucune maintenance du moteur. Les essais furent ensuite poursuivis pendant les trois années suivantes, avec le montage de moteurs de plus grande puissance W2/500, puis W.2/700. Un deuxième prototype (W4046), initialement équipé d'un Rover W.2B, fut incorporé dans le programme début mars 1943, mais il fut détruit lors d'un accident à la fin du mois de juin suivant.

La compagnie Gloster employa toute l'expérience acquise lors de ces vols expérimentaux pour créer le Meteor, premier chasseur britannique à réaction, dont un exemplaire vola dès début mars 1943 (cinquième prototype DG 206 à moteur Halford H-1). Le E.28/39 original est présenté au Science Museum à Londres.


Vue du Gloster-Whittle E.28/39 Vue de l'appareil expérimental Gloster-Whittle E.28/39.

Des propositions pour un avion propulsé par un moteur à réaction remontaient à 1920, et même avant. Durant les années 1930, plusieurs ingénieurs, dans différents pays, avaient abordé le problème. En Angleterre, Frank Whittle avait commencé des études à partir de 1929, et courant 1937, des moteurs de sa conception fonctionnaient correctement au banc d'essai. Cependant il ne reçut qu'un faible support, et ce ne fut qu'en 1939, qu'une commande fut passée pour un avion expérimental destiné aux essais de ce type de moteur. Par la suite, les progrès furent rapides, et en 1941, des essais à échelle réelle purent être menés. Aussi, au début de l'année 1942, les premiers avions à réactions anglais sortirent d'une ligne de production. Un avion italien basé sur le système Campini fut essayé en 1940, en effectuant un vol réussi de dix minutes. Il revola de nouveau en 1941, mais ses études ne furent finalement pas poursuivies. En 1944, les Alliés, et aussi bien les Allemands, utilisaient des avions équipés de moteurs à réaction.

Source partielle : The Colour Encyclopedia of Incredible Aeroplanes - Philip Jarrett.

GW E.28/39          
Moteurs(s)/Engine(s)   1 réacteur de 798 kgp                              Power Jets W.2/500                                
Envergure/Span 8,80 m     Longueur/Length 7,70 m     Hauteur/Height            Poids total/Weight 1.700 kg       
Vitesse/Speed 750 km/h à 3050 m    Plafond/Ceiling            Autonomie/Range           


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions expérimentauxAvions expérimentaux